Le radar de la N184 en forêt de Saint-Germain détruit par une charge d’explosifs

Une charge d’explosif a détruit un radar fixe installé sur la N184 en forêt dans les Yvelines, dans la nuit de samedi à dimanche 23 décembre. C’est vers 2h30 du matin que l’engin explosif a fait sauter le radar. Le bruit de la déflagration a été entendu par les policiers de la brigade anticriminalité de Conflans-Sainte-Honorine, en patrouille dans la zone, qui ont constaté la destruction de la machine.
Deuxième destruction

Ce radar, situé dans une zone isolée en bordure de forêt de Saint-Germain-en-Laye près de Conflans-Saint-Honorine, avait été la cible d’une première destruction, dans la nuit du 27 au 28 octobre. Des traces de poudre avaient été retrouvées près de la machine éventrée sous l’effet de l’explosion. L’enquête coordonnée par le parquet antiterroriste de Paris a débuté dimanche matin, à Saint-Germain-en-Laye, où six enquêteurs de la sous-direction antiterroriste (SDAT) relevaient les premiers indices sur le radar détruit.

« Fraction nationaliste armée révolutionnaire »

Aucune revendication n’a pour l’instant été encore formulée. L’explosion de cette nuit porte à huit les affaires de destruction ou tentatives de destruction de radars automatiques en région parisienne depuis le mois d’avril. Elles seraient l’oeuvre d’un groupe inconnu, la Fraction nationaliste armée révolutionnaire (FNAR) qui s’est dit à l’origine de ces actes. Ces actions ont été revendiquées dans deux courriers adressés en septembre et octobre au ministère de l’Intérieur dans lesquels la Fnar réclamait à l’Etat une rançon de plusieurs millions d’euros. Elle exigeait également un abaissement de la fiscalité et moins de répression. La dernière de cette série de destruction de radar avait été commise le 11 décembre, à l’aide d’un engin explosif artisanal à la mise à feu défaillante, au pied d’un radar de la Francilienne au niveau de la commune de Baillet-en-France (Val-d’Oise). L’action n’avait pas été revendiquée par la Fnar mais lui est attribuée par les enquêteurs.
Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/
Photo : FFMC78
A lire aussi nos précédents articles sur la N184

Municipales 2008 : le PC rejoint la liste Saint-Germain Solidaire

logo-PCF.jpgLe Parti communiste a décidé de rejoindre la liste Saint-Germain Solidaire, emmenée par Pascal Lévêque (PS). Cette liste est désormais soutenue par le Parti socialiste, les Verts, Mars Gauche républicaine et le Parti communiste. Des discussions sont en cours avec d’autres partis de gauche.
Le Parti socialiste de Saint-Germain se félicite de cette union autour du programme de la liste Saint-Germain Solidaire.
undefinedA lire :
Toutes les informations sur la campagne des municipales à Saint-Germain dans notre dossier Municipales 2008.
Toute l’actualité et le programme de la liste Saint-Germain Solidaire sur le blog de campagne :
www.saintgermainsolidaire.fr

Derniers jours pour s’inscrire sur les listes électorales

800px-Carte-electorale-francaise-recto.jpgSi vous avez déménagé (y compris dans la même commune), si vous êtes un jeune électeur ou si vous venez d’obtenir la nationalité française, il vous reste quelques jours pour vous inscrire sur les listes électorales et participer aux élections municipales et cantonales des 9 et 16 mars 2008. Les inscriptions seront définitivement closes le 31 décembre mais il est recommandé de ne pas attendre les dernières heures. Pour vous inscrire, présentez vous en mairie avec une pièce d’identité et un justificatif de domicile.
Pour être électeur, il faut être majeur, de nationalité française et jouir de ses droits civils et politiques et justifier d’une attache avec la commune où l’on souhaite s’inscrire c’est à dire soit y être domicilié, soit y résider depuis six mois au moins de façon continue et effective, soit y payer depuis cinq ans au moins la taxe foncière, la taxe d’habitation ou la taxe professionnelle.
L’inscription sur les listes électorales est obligatoire ; il n’y a toutefois pas de sanction prévue, le vote n’étant pas obligatoire en France.

Rappel : pour les élections municipales et elles seules, les ressortissants membres de l’Union européenne peuvent voter, à condition de s’inscrire sur une liste complémentaire à la mairie de leur domicile. Pour plus de détails, voir notre précédent article sur ce sujet.

A lire aussi : tous nos articles sur les élections de mars 2008 dans nos dossiers Municipales 2008 et Cantonales 2008

L’hôpital de Poissy sera reconstruit… à Chambourcy?

panneau_urgences_h__pital.jpgNouvel et énième rebondissement dans le dossier du centre hospitalier intercommunal Poissy – Saint-Germain !
La Ministre de la Santé Roselyne Bachelot a écrit le 15 novembre dernier au président du conseil d’administration de l’hôpital intercommunal, M. Lamy, et a décidé de « réorienter le projet selon les modalités pratiques :
Renoncement au choix du site de la Coudray (sic) sur Poissy pour la localisation du nouvel hôpital intercommunal.
Relance d’une démarche de projet dont l’aboutissement est attendu pour la fin du premier semestre 2008 et qui devra aboutir à la proposition d’un nouvel hôpital, site unique, dont le siège, sur un site tiers, reste à déterminer.
Elaboration d’un projet alternatif de réhabilitation du site de St Germain et en particulier du bâtiment Schnapper. […] »

Il s’agit donc d’un revirement complet de la part de l’Etat alors que le projet médical de 2004 prévoyait le maintien et le développement complémentaire des deux sites (reconstruction de Poissy, modernisation de Saint-Germain). Ce projet est aujourd’hui abandonné au profit d’un nouvel hôpital sur un nouveau site. La Ministre fait le constat que « la situation de l’hôpital intercommunal est particulièrement préoccupante tant du point de vue de sa dynamique que de son équilibre budgétaire« , parlant même de « dérive budgétaire actuelle de l’hôpital« . Le centre intercommunal est en effet réputé être le plus déficitaire de France. 
L’hôpital de Poissy ne sera donc pas reconstruit dans la cité de la Coudraie, comme le voulait le député-maire UMP de Poissy Jacques Masdeu-Arus. C’est donc un vrai soulagement pour les 120 familles qui habitent toujours ce quartier et qui résistent à la volonté du maire de Poissy de les faire partir pour détruire la cité HLM. Ce projet-là est donc sèchement rejeté par la Ministre. Pour mémoire, le conseil municipal de Saint-Germain s’était prononcé le 12 juillet à l’unanimité contre ce projet, adoptant une délibération très sévère pour le maire de Poissy.

Cette décision sanctionne surtout la fusion des deux hôpitaux, voulue par Michel Péricard (alors député-maire RPR de Saint-Germain) en 1996. L’actuel maire UMP de Saint-Germain Emmanuel Lamy estime aujourd’hui que « cette fusion était une erreur« . Il était pourtant en 1996 le 2e adjoint de Michel Péricard et soutenait lui aussi la fusion… Mais depuis, l’hôpital de Saint-Germain a méthodiquement perdu ses services les uns après les autres (maternité, gynécologie, pédiatrie, cardiologie, etc…), comme nous le dénonçons depuis des années…

De nombreuses questions restent posées suite à ce nouveau rebondissement :
Où sera construit ce nouvel hôpital ?
Ni à Poissy ni à Saint-Germain a décidé la Ministre mais son implantation reste à déterminer. Les terrains disponibles ne sont pas nombreux et ce sera sans doute à Chambourcy mais le député-maire UMP Pierre Morange n’y est pas très favorable, un hôpital étant beaucoup moins intéressant en terme de taxe professionnelle que les bureaux et centres commerciaux qu’il prévoit le long de la N13…
Quel avenir pour l’hôpital public de Saint-Germain ?
Un « petscan » (un superscanner) arrivera dans les prochains mois ; il sera le seul du département. Mais ce sont surtout les cliniques privées Louis XIV et Marie-Thérèse, qui sont en cours d’installation au coeur de l’hôpital grâce à l’achat du terrain à un prix particulièrement favorable, qui seront les grandes bénéficiaires.

La preuve est désormais faite que les deux hôpitaux distants de quelques kilomètres peuvent parfaitement cohabiter, sans que l’un absorbe l’autre comme nous le disons depuis la fusion, car les bassins de vie sont considérables dans les deux secteurs. 
Nous attendons du président du conseil d’administration qu’il rouvre 24h/24 les urgences de l’hôpital de Saint-Germain, actuellement fermées la nuit.

Ce feuilleton de l’avenir des deux hôpitaux révèle aussi les importants conflits de personnes entre les maires UMP locaux (Saint-Germain, Poissy, Chambourcy, etc…) qui nuisent considérablement à la bonne avancée des dossiers. Les élections municipales de mars 2008 feront peut-être évoluer les choses…

Sources : Le Courrier des Yvelines, Le Parisien

A lire aussi tous nos précédents articles sur ce sujet dans notre dossier Hôpital

Campagne nationale du Parti socialiste sur le pouvoir d’achat

pouvoir-achat.png
Le Parti socialiste propose 10 propositions concrètes pour augmenter le pouvoir d’achat :

1) une conférence sur les salaires pour augmenter le SMIC et les rémunérations, en liant  l’exonération des cotisations sociales pour les entreprises à l’augmentation des salaires ;
2) un plan de rattrapage des traitements dans la fonction publique ;
3) une revalorisation immédiate de 5 % des petites retraites ;
4) la répercussion en faveur des consommateurs des marges obtenues par la grande distribution sur les producteurs ;
5) une incitation fiscale pour faire baisser les prix des produits de première nécessité (céréales, produits laitiers, fruits et légumes) ;
6) l’encadrement des loyers pour l’année 2008, indexés sur le seul coût de la vie ;
7) la création d’un service public de la caution pour faciliter l’accès au logement ;
8) le respect de la loi obligeant les communes à créer 20 % de logements sociaux;
9) la baisse des taxes sur l’essence (rétablissement de la TIPP flottante) ;
10) la généralisation du « chèque transport », pour aider les salariés dans leurs déplacements (financé par un prélèvement sur les super-profits des compagnies pétrolières).

Téléchargez  le tract « 10 propositions pour le pouvoir d’achat » (pdf, 235 ko)
Téléchargez l’affiche “Pouvoir d’achat et logement” (pdf, 234ko)
Téléchargez l’affiche “Pouvoir d’achat et salaires” (pdf, 235ko)
Téléchargez l’affiche “Pouvoir d’achat et énergie” (pdf, 235 ko)

La première affiche de campagne de Pascal Lévêque

affichePascal.pngDécouvrez ci-dessus et sur les panneaux de Saint-Germain-en-Laye la première affiche de campagne de la liste Saint-Germain Solidaire, conduite par Pascal Lévêque (pour la voir en grand, cliquez sur l’image 328ko).

tract1.pngTous les habitants de Saint-Germain ont reçu ou vont prochainement recevoir dans leur boite aux lettres le premier tract de la liste de gauche Saint-Germain Solidaire.
Téléchargez ici au format pdf (246ko) ce premier tract et retrouvez tout notre programme et l’actualité de la campagne sur le blog www.saintgermainsolidaire.fr
N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour participer à la campagne à nos côtés, nous soutenir ou poser des questions.

Venez rencontrer Pascal Lévêque et les membres de sa liste samedi matin sur le marché de la Grande ceinture et dimanche matin au marché central.

SIDRU (5) : de nouvelles estimations de plus en plus inquiétantes

logo-sidru.jpgNous continuons de suivre attentivement la gestion de la dette du Sidru. Nous avons alerté dès juillet 2007 sur ce blog de la situation particulièrement préoccupante qui se profile dans les années à venir pour l’équilibre financier du Sidru, le syndicat intercommunal qui gère nos ordures (plus de détails dans notre dossier SIDRU). Nous avons transmis ces informations à la presse locale à l’automne et le Courrier des Yvelines y a consacré le 21 novembre 2007 un article d’une demi-page (à lire ici).
Nous avons écrit à chacun des maires des 15 communes membres du Sidru fin septembre (téléchargez ici notre première lettre du 27 septembre 2007) pour les informer de la situation et leur demander s’ils avaient approuvé les opérations financières en cours.
Nous leur avons de nouveau écrit ces derniers jours en leur indiquant notre nouvelle évaluation des pertes que risquent d’engendrer les fameux contrats dit « swaps », signés par le président du Sidru Emmanuel Lamy (téléchargez cette lettre).
Selon nos calculs, le renchérissement très important de l’euro contre le dollar ces derniers mois conduit désormais à une estimation de la perte pour le Sidru comprise entre 17 et 25 millions d’euros, alors que nous estimions celle-ci entre 6 et 12 millions d’euros fin septembre 2007. Très concrètement, à chaque fois que l’euro se renchérit d’un centime contre le dollar, le Sidru perd maintenant 900.000 euros. L’augmentation récente de l’euro contre le dollar est donc extrêmement préoccupante dans cette affaire.
Emmanuel Lamy se défend dans le Courrier des Yvelines en indiquant que « ces swaps sont tout à fait légales »; or nous n’avons jamais dit le contraire. Ces contrats sont effectivement parfaitement légaux mais ils font courir des risques extrêmes pour l’équilibre financier du Sidru en spéculant sur le cours des monnaies.
Pour le président du Sidru, ces pertes ne sont que « théoriques » et « jusqu’à aujourd’hui, on a plutôt gagné de l’argent ». Les contrats signés par M. Lamy prévoient effectivement un gain dans les 3 premières années pour le Sidru, c’est-à-dire un emprunt qui ne dit pas son nom, mais le mode de calcul très risqué de ces swaps fait que les pertes pourraient être abyssales dans les prochaines années ; et c’est ce que nous dénonçons. Ce tableau ci dessous  l’illustre parfaitement. flux-copie-1.jpgUn montant estimé moyen est, pour un montant fonction d’un index variable encore inconnu, la moyenne des flux de tous les scénarios possibles, pondérée par la probabilité de chaque scénario

Nous continuerons à vous informer régulièrement de ce dossier technique mais particulièrement important. Le coût pour chaque habitant de ces quinze communes pourrait bien être dans les prochaines années très conséquent. Les pertes à fin novembre se montent à 100 euros par habitant.

Plus de détails : Nos cinq articles précédents :
Le Courrier des Yvelines : Les socialistes attaquent le maire sur la gestion de l’usine Azalys
SIDRU (4) : Le président du Sidru sur la défensive en conseil municipal
SIDRU (3) : Déclaration contestable du président du Sidru
Traitement des ordures ménagères dans notre région : fiascos en série (2e partie)
Traitement des ordures ménagères dans notre région : fiascos en série (1ere partie)

Municipales 2008 : Ouverture du blog de la liste Saint-Germain Solidaire

A 100 jours du premier tour des élections municipales des 9 et 16 mars 2008, la liste de gauche Saint-Germain Solidaire conduite par Pascal Lévêque ouvre son blog de campagne que vous pouvez retrouver à cette adresse wwww.saintgermainsolidaire.fr.

Ce blog de campagne est très régulièrement mis à jour. Vous pourrez y retrouver l’actualité de la campagne, les positions de la liste Saint-Germain Solidaire, des vidéos, une revue de presse, une boite à idées où vous pourrez nous communiquer vos propositions, nos documents de campagne à télécharger, etc…
Ce blog a été réalisé dans un souci de respect des normes W3C du web et il est accessible aux handicapés, notamment visuels. Pour plus de détails, cliquez sur ce lien.

A lire aussi :
Tous nos articles sur les Municipales 2008