Les élus de gauche de Saint-Germain déposent un voeu pour défendre les services publics

Le prochain conseil municipal de Saint-Germain aura lieu le jeudi 1er octobre à l’Hôtel de ville à partir de 21H.
A cette occasion, les élus de gauche du groupe Saint-Germain Solidaire ont déposé un voeu pour rappeler l’importance des services publics locaux (Hôpital, Pôle Emploi, Poste…), régulièrement menacés de fermeture ou de restriction d’activités, y compris dans notre ville.
Rappelons que le conseil municipal, à l’unanimité, s’est mobilisé en mai dernier pour que le Pôle Emploi de Saint-Germain continue d’accueillir l’ensemble des demandeurs d’emploi et pas seulement les cadres yvelinois, comme la direction en avait le projet.
Rappelons également que les services de l’Hôpital de Saint-Germain et de la Poste ont réduit leurs services cet été.

Voici le texte du voeu soumis au vote des élus saint-germanois le 1er octobre prochain. Ce voeu sera présenté par Pascal Lévêque, président du groupe Saint-Germain Solidaire.

«Vu l’Article L2121-29 du Code Général des Collectivités Territoriales,

Considérant que de manière unanime, les élus du Conseil Municipal ont approuvé le maintien du Pôle Emploi et de ses missions à Saint-Germain,

Considérant que les services publics de La Poste et de l’Hôpital Public de Saint-Germain-en-Laye ont pris des dispositions pour réduire leurs services pendant l’été 2009,

Considérant que la lutte contre les inégalités, la défense de l’intérêt général, l’aménagement de notre territoire, la contribution au développement durable, ne se mesurent pas seulement au travers de critères strictement comptables,

Considérant que les services publics doivent être maintenus, modernisés, rénovés, afin de répondre aux besoins de la population de notre ville,

 

Le Conseil Municipal vote le vœu suivant :

« Le Conseil Municipal de Saint-Germain-en-Laye rappelle que les services publics présents dans la ville (Hôpital Public de Saint-Germain, La Poste, les Ecoles, le Pôle Emploi, les services départementaux et communaux…) remplissent des missions indispensables sur le territoire communal, particulièrement en créant du lien social et assurant la protection des populations les plus fragiles.

Le Conseil reconnaît qu’il faut pour tous des services publics de qualité, des services publics efficaces. Evaluer la qualité et l’efficacité du service public, doit se faire de façon globale et doit porter sur l’ensemble des missions qui lui sont confiées.

Les services publics, c’est l’affaire de tous. »

 

Nous espérons que l’ensemble des élus saint-germanois adopteront ce voeu le 1er octobre.

 

A lire également sur notre blog :

Le Pôle Emploi de Saint-Germain menacé de fermeture pour les non-cadres

Le conseil municipal vote une motion pour soutenir le Pôle Emploi de Saint-Germain

Le Pôle Emploi de Saint-Germain accueillera finalement les non-cadres

Quasi égalité pour le 2e tour de la législative partielle dans la 10e circonscription des Yvelines !

Au deuxième tour de cette élection législative partielle s’affrontaient Jean-Frédéric Poisson (UMP) et Anny Poursinoff (Verts). Cette dernière a reçu pour le seond tour le soutien de l’ensemble de la gauche et du Modem national.
Le premier tour a été marqué par une énorme abstention (77,34%) et par la qualification surprise au second tour d’Anny Poursinoff. La participation au second tour a été à peine plus importante puisque seuls 25,99% des électeurs sont allés voter.

Grosse surprise au second tour, les résultats sont extrêmement serrés, beaucoup plus que ne le présageait le premier tour et la sociologie de la circonscription.
Jean-Frédéric Poisson ne devance finalement Anny Poursinoff que de 5 voix. Le candidat UMP obtient 50,01% contre 49,99% pour Anny Poursinoff.
Les résultats définitifs ont été proclamés par la préfecture des Yvelines lundi matin à 9h après recomptage de l’ensemble des suffrages.

Cette circonscription rurale est pourtant clairement orientée à droite depuis toujours.
Rappelons que cette élection était devenue nécessaire en raison de la décision de Christine Boutin de ne pas reprendre son mandat de député après son départ du gouvernement. En 2007, Christine Boutin avait obtenu 58,3% des voix au second tour et Nicolas Sarkozy 59,11% au second tour de la présidentielle.

Télécharger les résultats complets du 2e tour ville par ville (xls)

Une autre législative partielle aura lieu dans les Yvelines les 11 et 18 octobre prochain dans la 12e circonscription pour remplacer Jacques Masdeu-Arus, déchu de son mandat après sa condamnation pour corruption.

A lire également sur notre blog :
Les résultats du 1er tour dans la 10e circonscription des Yvelines
Christine Boutin renonce à son siège de député
La condamnation définitive de Jacques Masdeu-Arus
Jacques Masdeu-Arus déchu de son mandat

Travailler le dimanche sans majoration de salaire : à Saint-Germain aussi désormais ?

Le préfet de la Région Ile-de-France a signé le 14 septembre dernier l’arrêté établissant la liste des communes de « l’unité urbaine de Paris« . Ce sont ces communes franciliennes qui pourront déroger au repos dominical, selon ce que prévoit la loi du 10 août 2009, adoptée de justesse au Sénat cet été par l’UMP.
Cette « unité urbaine » recouvre Paris et l’ensemble des communes de la petite couronne (Val-de-Marne, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis) ainsi que 50 communes de Seine-et-Marne, 87 communes des Yvelines, 79 communes de l’Essonne et 68 communes du Val d’Oise.
Parmi ces communes figurent Saint-Germain-en-Laye, mais aussi Fourqueux et Mareil-Marly et quasiment toutes les villes alentour qui sont donc considérées désormais comme des « zones touristiques« . Pour bénéficier de la dérogation au repos dominical, il suffira au maire de ces communes de demander  au préfet de leur département la création d’un « périmètre d’usage de consommation exceptionnel » (PUCE).
La ville de Saint-Germain doit certainement déjà se considérer comme zone touristique car elle a créé début 2009 une taxe de séjour sur les nuitées d’hôtels que nous avions évoqué sur notre blog. Peu d’espoir d’y échapper donc…

Rappelons que cette loi prévoit pour ces communes que le travail le dimanche ne sera plus soumis au volontariat et que le salaire ne sera pas majoré.

Cette loi est une réelle régression sociale. Elle est inefficace économiquement, dangereuse pour les salariés et néfaste pour la vie sociale et familiale. Et ce constat est partagé bien au-delà de la gauche, par de nombreux citoyens et élus de droite attachés au repos dominical.

A lire également :
La municipalité de Saint-Germain crée une taxe de séjour
La liste des communes d’Ile-de-France concernées

Sidru : Les yo-yo du dollar menacent toujours notre taxe d’enlèvement des ordures ménagères

Comme chaque trimestre, vous pouvez télécharger notre analyse (pdf, 72ko) des produits ‘toxiques’ contractés par le syndicat intercommunal qui gère notre incinérateur (Sidru).

La « charte de bonne conduite » des banques, dont nous parlions dans notre précédent bulletin, n’a toujours pas été publiée alors qu’elle était promise en novembre 2008 pour « la fin de l’année » 2008 par le gouvernement.

Pendant ce temps, la valeur de marché de nos swaps a perdu 6,4 M€, dont presque 5 M€ dûs à la seule baisse du dollar US.

 

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur ce dossier

Notre précédente estimation (1e trimestre 2009)

Charte de « bonne conduite des banques » : le projet du gouvernement entérine les mauvaises pratiques

Charte de « bonne conduite des banques » : un article d’Emmanuel Fruchard dans la Gazette des communes

Résultat du premier tour de la législative partielle dans la 10e circonscription des Yvelines

Huit candidats sollicitaient les suffrages des électeurs de la 10e circonscription des Yvelines, la plus grande de notre département, pour remplacer Christine Boutin.
Cette élection partielle a été marquée par une participation extrêmement faible de 22,76% des inscrits dûe à une campagne extrêmement courte.

Voici les résultats complets de cette élection :

Inscrits : 101 998 ;

Votants : 23 214 ;

Exprimés : 22 744.

Participation : 22,76 %.

 

Françoise Pelissolo (PS) 2 829 (12,44%)

Philippe Chevrier (FN) 916 (4,03%)

Maxime Rouquet (Parti pirate) 469 (2,06%)

Vincent Liechti (PCF) 1 073 (4,72%)

Myriam Baeckeroot (Parti de la France) 701 (3,08%)

Jean-Frédéric Poisson (UMP) 9 993 (43,94%)

Anny Poursinoff (Europe Ecologie) 4 583 (20,15%)

Georges Mougeot (DVG-MODEM) 2 180 (9,58%)

Au second tour s’affronteront donc Jean-Frédéric Poisson (UMP) et Anny Poursinoff (Europe Ecologie).
Le PS et le PC ont annoncé soutenir au second tour la candidature d’Anny Poursinoff.

A lire également sur notre blog :
La législative partielle de la 10e circonscription aura lieu les 20 et 27 septembre
Christine Boutin renonce à son siège de député

La ville de Saint-Germain s’est-elle véritablement engagée dans le développement durable ?

Retrouvez ci-dessous la tribune libre du groupe Saint-Germain Solidaire paru dans le numéro du 18 septembre 2009 du Journal de Saint-Germain.


La ville de Saint-Germain s’est-elle véritablement engagée dans le développement durable ?

 

Dix huit mois après l’élection de mars 2008, c’est la grande interrogation du mandat de l’équipe majoritaire alors que ses promesses électorales faisaient de l’environnement et du développement durable la priorité des priorités. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Un plan climat territorial, avec la mise en oeuvre d’un bilan carbone, a été décidé avec des actions disponibles seulement fin mars 2010, soit deux ans après l’élection. Ce bilan doit être composé d’un diagnostic sur le patrimoine et les services liés aux équipements de la ville. Le plan d’actions doit contribuer à réduire les émissions sur lesquelles la ville de Saint-Germain peut agir et limiter sa dépendance vis-à-vis des énergies fossiles. Nous avions proposé d’accélérer ce processus et d’utiliser la technologie de la thermographie aérienne, ce qui nous a été refusée.

La municipalité est également opposée au trafic de fret sur la ligne de Grande Ceinture, mais est supporter de l’A104. Il faudra être aussi très exigeant sur la renégociation des contrats de bus dans la ville et notamment obtenir une augmentation conséquente des liaisons entre le Bel-Air et le centre ville. La place du vélo dans la ville doit être aussi revue ; les axes « partagés » n’ont pas fait leurs preuves.

Nous allons avoir une opportunité, dans le cadre d’un projet de réaménagement des friches SNCF dans le quartier de la Grande Ceinture, de développer à une certaine échelle un éco- quartier. Ce nouveau quartier devrait prendre en compte la performance énergétique des futures constructions, l’étude des déplacements de ce quartier vers la ville et la nécessité de préserver les ressources en eau. Pour l’instant, nous ne savons pas comment cet important projet se déroulera. Nous serons vigilants et très exigeants pour ce nouveau quartier.

 

A lire également notre dernière tribune libre :

Bonne rentrée pour 11000 Saint-Germanois scolarisés


 

 

 

La bonne gestion de la Région Ile-de-France

L’opposition régionale dénonce constamment la « mauvaise gestion » de la majorité de Gauche…
Qu’en est-il réellement ? Il suffit d’étudier l’endettement et la fiscalité de la Région Ile-de-France pour constater tout le contraire.

Une dette maitrisée
La dette de la Région Ile-de-France est parfaitement maîtrisée. Elle se situe dans la moyenne des régions françaises (201€ par habitant, 207€ en Ile-de-France) en dépit d’importants investissements réalisés. En effet, cette rigueur dans la gestion de notre Région ne s’est pas faite au détriment des besoins des franciliens.
Le Conseil Régional, présidé par Jean-Paul Huchon (PS), s’est encore doté en 2009 d’un budget ambitieux en augmentation de 4,3% par rapport à 2008, et qui s’établit à 4,5 milliards d’euros.

Une pression fiscale maîtrisée
Alors que la droite régionale continue de dénoncer une explosion de la pression fiscale exercée sur les ménages franciliens, on observe dans le tableau ci-dessus qu’au contraire celle-ci a été parfaitement contenue et qu’elle figure parmi les plus faibles de France. Cette stabilité des taux s’est pourtant faite malgré l’accélération du désengagement de l’Etat qui continue de réduire ses dotations et de confier de nouvelles compétences aux régions.

Pour lire la carte et le tableau en grand et en clair, cliquez sur l’image (jpg, 2Mo).

A lire également sur notre blog :
Tous nos articles de la catégorie Région Ile-de-France
Franciliens ultra-marins : la Région Ile-de-France étudie une aide au transport
La région Ile-de-France en pointe pour le logiciel libre
Plus d’informations :
Le blog des conseillers régionaux PS
Le site de la région Ile-de-France

Sélection de l’architecte de la nouvelle crèche des Ecuyers : l’agenda du maire contraint à un choix bâclé

Le 30 juin dernier la mairie organisait le jury de concours afin de désigner l’architecte en charge de la maîtrise d’oeuvre des travaux de rénovation du local qui servira de crèche rue des Ecuyers. Ce jury était présidé par E. Lamy, maire de Saint-Germain.
Après une présentation des quatre projets et alors que les jurés prennaient connaissance des documents, il leur a été demandé de se préparer à voter car le maire avait un rendez-vous peu de temps après.

Malgré les protestations de l’élu PS, les jurés ont donc dû voter après avoir eu juste quelques minutes pour étudier les plans des projets proposés par les quatre cabinets d’architecte, ainsi que la note de synthèse de la commission technique (une trentaine de page). Quelques questions ont pu être posées lors de la présentation des projets, mais les jurés n’ont ni échangé ni débattu sur les solutions proposées par les équipes respectives.

Résultat : plusieurs jurés ont classé les quatre projets dans le même ordre pour des critères aussi différents que la qualité architecturale, le coût, la qualité fonctionnelle ou les délais d’exécution !

Le choix était-il fait d’avance ? La question peut vraiment se poser.

 

Ce dossier a été abordé au conseil municipal du 4 juillet dernier. Voici nos remarques sur ce jury et la réponse du maire (extrait du conseil municipal de Saint-Germain-en-laye du 4 juillet 2009, 2mn43) :

 

Gestion municipale : jury de sélection d’architecte
envoyé par efr78. – L’actualité du moment en vidéo.
A lire également :
Tous nos articles sur les conseils municipaux
Un autre dossier examiné lors du conseil du 4 juillet : l’école du Viaduc devient l’école Marie-Curie

La législative partielle de la 10e circonscription des Yvelines aura lieu les 20 et 27 septembre

Nous l’avions annoncé le 24 juillet, une élection législative partielle aura lieu dans la 10e circonscription des Yvelines (cantons de Montfort-l’Amaury, Rambouillet, Saint-Arnould en Yvelines et partie du canton de Maurepas) suite à la décision de Christine Boutin de ne pas reprendre son poste de député, comme la loi l’y autorise.
L’élection aura lieu les dimanches 20 et 27 septembre. La durée de la campagne est donc très courte.

La candidate du Parti socialiste est Françoise Pelissolo à qui nous apportons tout notre soutien. Très impliquée dans le milieu associatif, elle connait bien cette circonscription.
Elle est également soutenue par le PRG et le MRC (son suppléant est Jean-Luc Trotignon, conseiller municipal MRC de Rambouillet). En tout, huit candidats sollicitent le scrutin des électeurs des 66 communes de la circonscription, la plus grande des Yvelines.

Les Yvelines ont besoin que les idées de gauche soient représentées à l’Assemblée nationale. Aujourd’hui, les 12 députés yvelinois sont tous de droite ! Et la main mise de l’UMP sur notre département a entrainé de graves dérives morales révélées dans le procès Bédier (voir notre dossier Procès Bédier).

Pour plus de détails sur la campagne et le programme de Françoise Pelissolo, rendez-vous sur son blog :
http://pelissolo.blogspot.com/

A lire également notre précédent article sur ce sujet :
Christine Boutin renonce à son siège de député

Rampe des grottes à Saint-Germain : Ubu roi du vélo

La rénovation de la Rampe des Grottes (c’est le nom de l’escalier qui marque l’entrée de Saint-Germain depuis Le Pecq) devait permettre aux cyclistes de remonter la pente en faisant rouler leur vélo dans une goulotte. Elle devait également permettre de monter avec une poussette beaucoup plus commodément qu’aujourd’hui.

Cette goulotte a fait parler d’elle à plusieurs reprises en conseil municipal : demandée avec énergie par Nicole Frydman (du groupe Saint-Germain Solidaire), elle avait été accordée du bout des lèvres par la liste majoritaire UMP. Mais aucun plan n’avait jusqu’ici été communiqué aux élus.

En juillet a été dévoilé le « Schéma Directeur du réseau cyclable », dans lequel figure le Projet d’aménagement sur la Rampe des Grottes. Et là surprise, la goulotte est située à droite, puis à gauche, puis encore à droite de l’escalier !

Qui voudra faire tant de détours pour utiliser cette goulotte ?

Pourquoi ne pas avoir fait un léger décrochement, pour raison de sécurité, au lieu de cette alternance ubuesque ?

 

Nous avons protesté dès le jour de présentation de ce plan au Comité Vélo, le 8 juillet. Nous espérons que la municipalité est revenue sur ce projet manifestement mal conçu.

 

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur la politique municipale en matière de vélo