Message de Pascal Lévêque, candidat sur la liste de Jean Paul Huchon

Les 14 et 21 mars 2010 se dérouleront en Ile-de-France, comme sur l’ensemble du territoire, les élections régionales.

 

Quelles sont les compétences de la Région ?

Les Régions existent depuis 1982. Elles ont un certain nombre de compétences déléguées par l’Etat : la construction et la rénovation des lycées, les transports, la formation professionnelle et l’apprentissage, le développement économique, l’aménagement du territoire et quelques questions liées à la santé et à la culture. Un principe, la clause de compétence générale, permet aux collectivités locales, et donc aux Régions, de mener des politiques dans des champs qui ne sont pas strictement de sa responsabilité. C’est à ce titre que la Région Ile-de-France s’investit dans la construction de logements, dans la lutte contre l’exclusion sociale ou le décrochage scolaire.

 

Un engagement personnel :

Je suis candidat dans les Yvelines, sur la liste de Jean-Paul Huchon, le Président actuel de la Région Ile-de-France. Apporter un mieux aux habitants de l’Ile-de-France face à la crise, aux difficultés du logement, aux problèmes de l’emploi, ou à la question des transports, telles sont les lignes directrices que nous défendons.

Un bilan satisfaisant :

Le bilan de la mandature avec la carte Imagin’R, la gratuité des livres scolaires, les emplois tremplin dans les associations, les neuf projets de tramways et les quatre prolongements de métro, les dix usines supplémentaires du traitement des déchets, les 240.000 logements supplémentaires contribuent à un bilan satisfaisant de la mandature qui s’achève. Toutefois, un bilan n’est pas toujours suffisant, j’ai participé activement avec toute une équipe à la définition de nouveaux engagements à travers trois urgences : l’urgence économique, l’urgence sociale, l’urgence écologique qui sont à mener de front dans une cohérence globale.

 

Les trois urgences :

La reconversion économique est particulièrement à l’ordre du jour dans notre Région. Comment participe-t-on à la reconversion des industries automobiles ? Comment renforcer l’aide de la Région pour soutenir les entreprises confrontées à la crise ? Comment faciliter l’accès au crédit ? Comment encourager les PME/PMI innovantes ? Comment accompagner les transmissions et reprises d’activités ? Comment encourager les filières prioritaires dans les pôles de compétitivité ?……

 

L’urgence sociale. Elle est fondamentale. Comment accompagner les jeunes en rupture de scolarité ? Comment les replacer dans la filière de l’apprentissage et de la professionnalisation ? Comment compléter l’offre de formation de reconversion des chômeurs franciliens ? Comment doper le logement locatif avec le soutien aux logements sociaux et très sociaux ? Comment renforcer le logement des jeunes, logements étudiants, foyers de jeunes travailleurs, aides aux premiers équipements ? Comment soutenir les familles en difficultés qui ont du mal à payer la cantine scolaire ?…. Un chantier immense où nous proposons de nombreuses réponses.

 

L’urgence écologique. Nos concitoyens ont maintenant pris conscience des enjeux écologiques à l’échelle de la planète, mais aussi de leur territoire, qu’il soit sa commune ou sa région. Comment pour la Région aménager durablement ? Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre ? Comment assurer une densité humaine urbaine en Ile-de-France ? Comment construire la mixité sociale ? Comment diminuer les déplacements mécanisés individuels ? Comment réduire la consommation d’énergie de nos bâtiments ? Comment réduire la quantité de population de l’Ile-de-France exposée aux risques et aux nuisances ? Comment aborder la problématique de l’eau ?….

 

Nous avons travaillé pendant des mois à un programme régional ambitieux qui implique de se battre sur tous les fronts. Vous pouvez télécharger ce document complet (pdf, 750ko) reprenant nos propositions.

 

Oui la Région peut lutter contre la crise :

Le plan transports, l’effort en faveur du logement et la transition écologique représentent des investissements publics majeurs qui tireront l’activité. La sécurisation des parcours professionnels à travers la formation et le soutien aux PME en transition ou en difficulté seront un bouclier pour les salariés. Enfin, l’emploi pourra être développé via l’aide au secteur fournisseurs d’emplois et un Small Business Act pour les PME qui sont le premier employeur de l’Ile-de-France.

 

Je vous invite le 14 et 21 mars prochains à voter et faire voter pour la liste de Jean-Paul Huchon, liste soutenue par le PS, le Parti Radical de Gauche, le MRC et le MUP.

Pascal Lévêque

Conseiller Municipal PS de Saint-Germain-en-Laye

 

A lire également sur notre blog :

La réunion publique du 12 février à Saint-Germain avec Benoit Hamon a été un vrai succès

Tous nos articles sur les élections régionales 2010 

St-Germain-en-Laye : Pascal Lévêque en route vers la Région (MédiaSeine)

Le site d’informations locales MédiaSeine consacre aujourd’hui un article à Pascal Lévêque  – conseiller municipal PS de Saint-Germain et candidat sur la liste de Jean-Paul Huchon pour les élections régionales – et plus généralement à l’action des élus socialistes de Saint-Germain-en-Laye.
Nous le reproduisons ci-dessous.


St-Germain-en-Laye : Pascal Lévêque en route vers la Région

vendredi 5 mars 2010

La section socialiste de Saint-Germain a de quoi rosir de plaisir, en ce début d’année 2010. Pascal Lévêque, son leader actuel, se retrouve, en effet, en 19e place sur la liste conduite par Jean-Paul Huchon aux élections Régionales de mars prochain.

Pour la première fois de leur histoire, les socialistes saint-germanois ont donc un candidat issu de leur rang. Une grande première qui constitue une reconnaissance pour l’action de ce quinqua depuis son adhésion en 2004 au PS et son élection en mars 2008 en tant que Conseiller municipal de Saint-Germain-en-Laye.

 

Triel-sur-Seine de 1989 à 1995

L’implication politique de Pascal Lévêque est, toutefois, beaucoup plus ancienne. En effet, de 1989 à 1995, alors élu sur une liste centriste, il occupe la fonction de Maire-adjoint à la Culture puis aux Finances au sein de la ville de Triel-sur-Seine sous la mandature Quijoux.

Et aujourd’hui, élu de l’opposition municipale de la ville royale, il joue plus que les empêcheurs de tourner en rond au sein de la Municipalité dirigée par le Maire, Emmanuel Lamy (UMP).

Il critique mais propose : une salle de spectacle au Bel-Air, l’ouverture d’un Point d’Accès au Droit, l’aménagement d’une nouvelle bibliothèque…

Dans le bastion de Droite qu’est Saint-Germain-en-Laye depuis des lustres, Pascal Lévêque et son compère, Emmanuel Fruchard, se refusent à tenir le rôle des danaïdes devant leur tonneau. Ils tentent de prouver au fils des mois qu’ils ont le poids pour accéder un jour aux affaires.

 

Le Sidru et les emprunts à risque

Cloîtrés au sein de la minorité municipale, entre les deux groupes de Droite et du Centre conduits par Emmanuel Lamy et Arnaud Péricard, ils s’activent et démontrent une réelle pugnacité. Avec attention, ils étudient les dossiers, interviennent sur les affaires sensibles et exigent un “Saint-Germain plus solidaire”.

Ils sont manifestement porteurs de projets et dans la “droite” lignée de Jean Laurent, le chef-de-file d’antan de la Gauche saint-germanoise.

Ce flambeau, Pascal Lévêque et Emmanuel Fruchard l’ont repris avec abnégation. Le premier s’accroche aux finances pendant que le second décortique les emprunts à risques du Sidru (Syndicat intercommunal de destruction des résidus urbains) au grand désarroi d’Emmanuel Lamy, Maire et Président du Sidru.

Avantage incontestable pour les socialistes de St-Germain, Emmanuel Fruchard est un consultant financier spécialiste des emprunts à risques !

La liste complète PS dans les Yvelines :

– Jean Paul Huchon, PS, Conflans

– Isabelle This Saint Jean, Société civile

– Benoit Hamon PS, Trappes

– Michèle Vitrac Pouzoulet PS, Le Mesnil le Roi

– Eddy Aït, PRG, Carrières-sous-Poissy

– Françoise Descamps Crosnier PS, Rosny sur Seine

– Eric Chevaillier MRC

– Sandrine Grandgambe PS, Montigny le Bretonneux

– Didier Fischer PS, Coignières,

– Marie Hélène Lopez Jollivet PS, Vernouillet

– Stéphane Olivier PS, Guyancourt

– Rama Sall PS, Mantes la Jolie

– Florian Bohême PS, Houilles

– Aurélie Pidoux MUP, Sartrouville

– Papa Waly Danfakha PS, Les Mureaux

– Estelle Rodes PS, Chanteloup les Vignes

– Rémi Bourgeolet PS, Beynes

– Claire Caboche PS, Verneuil

– Pascal Lévêque PS, Saint-Germain-en-Laye

– Martine Ridereau PS, Conflans

– Radouane Atroussy PS, Mantes-la-Jolie

– Marie Noëlle Bas PS, Poissy

– Benjamin Ménard PS, Trappes

– Virginie Hébert PS, Sartrouville

– Serge Defrance PS, Versailles

– Françoise Le Corre PS, Versailles

– Alexandre Passadelis, représentant syndical

– Patricia Faure, PRG, Le Vésinet

A noter : Photo logo : Pascal Lévêque et Jean-Paul Huchon à Saint-Germain, le 8 décembre dernier


A lire également sur notre blog :
Tous nos articles sur la campagne des Régionales
Tous nos articles sur le Sidru

Projets de pistes cyclables à Saint-Germain : encore des progrès à faire

Lors du dernier conseil municipal du 11 février dernier, une délibération concernait des demandes de subventions pour trois projets d’aménagement de voies à Saint-Germain comportant des pistes cyclables.

La liste Saint-Germain Solidaire s’est exprimée pour le principe de ces aménagements et favorable aux projets retenus, qui sont en accord avec les recommandations des spécialistes, notamment en ce qui concerne la largeur des trottoirs (1,40 m) et des pistes cyclables : 2,50 m pour une piste à double sens de circulation.

Ces projets totalisent 945 m de longueur, parmi lesquels 208 m viendront réduire les 2080m de bandes cyclables qui n’étaient pas aux normes lorsque nous avons réalisé un audit des installations cyclables fin 2008. (cf liens en fin d’article)

En additionnant ces 208 m aux changements effectués sur les 200 m de la rue du Maréchal Lyautey, ce sont seulement 408 m qui auront été revus, c’est à dire 19% des bandes hors norme en 2009.

Il restera 1680 m de bandes trop étroites. Il s’agit notamment des rues Ampère (cf photo), du Fer à Cheval, de Lorraine, Desoyers (en face du centre administratif) et des Bûcherons.

Nous avons demandé au maire de préciser sa position de principe concernant les 81% restants.

Intervention d’Emmanuel Fruchard, conseiller municipal PS, lors du conseil municipal, suivie de la réponse du maire (6mn):

Conseil municipal : projets de pistes cyclables
envoyé par efr78. – L’info internationale vidéo.

 

A lire ou relire sur notre blog :

Saint-Germain à vélo (1) : Attention bandes cyclables dangereuses !

Saint-Germain à vélo (2) : Stationnement : peut mieux faire, surtout au RER !

Saint-Germain à vélo (3) : les liaisons intercommunales

Saint-Germain à vélo (4) : la desserte des collèges et des lycées

Notre dossier vélo

Notre dossier transports

Régionales 2010 : Loin de chez vous les 14 et 21 mars ? Pensez à faire une procuration

Si vous ne pouvez pas voter les 14 et 21 mars prochains, n’oubliez pas de faire une procuration.

Pour cela, vous devez trouver une personne (votre mandataire) qui votera à votre place. Attention, cette personne doit être inscrite sur les listes électorales de votre commune. Si vous ne connaissez personne à qui donner votre procuration, contactez nous par mel à cette adresse ps.saintgermain@gmail.com afin que l’on vous communique le nom d’une personne pouvant voter à votre place.

Vous devez vous rendre au commissariat de police ou au tribunal d’instance avec une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport, permis de conduire…). Vous remplirez alors un formulaire où seront précisées des informations sur la personne à qui vous allez donner procuration : nom de famille, nom d’usage, prénom(s), adresse, date et lieu de naissance.

Vous pouvez donner une procuration pour un seul tour ou pour les deux. Attention, vos démarches pour établir une procuration doivent être effectuées jusqu’à la veille du scrutin, soit le 13 mars pour le 1er tour et le 20 mars pour le second.

Mais nous vous conseillons de ne pas attendre le dernier moment pour vous en occuper.

 

Téléchargez le document « Zoom sur les procurations« 

 

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur la campagne des Régionales