Le réseau de bus Résalys de nouveau en débat en conseil municipal

logoresalysLors du conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye du 10 février dernier, une délibération avait pour objet une convention sur le réseau de bus urbain entre la ville, le transporteur Véolia et le STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France) jusqu’à fin 2016.

Cette convention définit le service proposé. Elle a été l’occasion pour Pascal Lévêque, conseiller municipal PS, de « revenir aux dits services mis en place depuis août 2010, aménagés en novembre 2010 et à nouveau modifiés en janvier 2011« .

Rappelons que le nouveau réseau de bus Résalys, censé améliorer la situation, a entraîné à partir de septembre de graves perturbations à Saint-Germain et Chambourcy et une forte réaction des usagers.

Pascal Lévêque a fait le point en conseil municipal sur la situation actuelle en notant que « nous constatons toujours des remontées d’insatisfaction :
- Les fédérations de parents d’élèves constituent actuellement la liste des créneaux, lignes générant des retards dans les établissements.
- La ligne R4, malgré les aménagements, reste toujours bondée aux heures de pointe.
-Les lignes R2 et R4 se suivent toujours à quelques instants de décalage seulement, le matin aux heures de pointe.
- Le R2 circuit Nord fonctionne mal dans le créneau du soir et n’assure pas avec le R4 une desserte correcte. L’intervalle entre les heures de pointes est dans la réalité plus importante que sur le papier.
Ces constatations militent comme l’a fait la ville de Chambourcy pour la réalisation d’un questionnaire approfondi à destination de nos usagers pour une analyse en détail des besoins, satisfactions et insatisfactions. N’aurions-nous pas dû franchement, commencer par là ?« .

Vous pouvez visionner ci-dessous (18mn) les échanges sur cette délibération et la réponse du maire. Celui-ci s’est avéré beaucoup moins hautain qu’en novembre dernier où il avait pris de haut l’intervention des élus socialistes et dénigré la mobilisation des usagers (voir la réponse du maire en novembre en vidéo). Le maire a indiqué cette fois que s’il fallait aller plus loin après les dernières modifications en janvier, « on le fera« . La municipalité a, semble-t-il, enfin pris la mesure du mécontentement de la population et de l’échec de ce nouveau réseau. Mais beaucoup reste à faire…

En raison de la façon assez catastrophique dont ce dossier a été géré, les élus de gauche ont voté contre cette délibération. Les élus de l’opposition de droite ont également voté contre cette délibération.

Conseil municipal : Réseau de bus
envoyé par efr78.

A lire également sur notre blog :

Nouvelles modifications du réseau de bus Résalys, la municipalité écoute enfin les usagers (01/2011)

Conseil municipal du 10 novembre : la réponse du maire à notre question sur Résalys (11/2010)

Réseau de bus Résalys : ce que nous disent les Saint-germanois (11/2010)

La fronde contre le nouveau réseau de bus Résalys prend de l’ampleur (10/2010)

Résalys, le nouveau réseau de bus, mécontente tout le monde (10/2010)

Découvrez le premier tract de campagne de Pascal Lévêque

Pascal Lévêque et les militants socialistes distribuent actuellement dans toutes les boites aux lettres des habitants du canton sud de Saint-Germain le premier tract de campagne pour les élections cantonales des 20 et 27 mars prochains.

Découvrez le ci-dessous en cliquant sur l’image ou téléchargez le tract au format pdf.

Suivez toutes les propositions et l’actualité de la campagne de Pascal Lévêque sur son site

www.pascalleveque2011.fr

PS-tract rectoPS-tract_verso-1.jpg

A lire également :

Tous nos articles sur les cantonales 2011

Police municipale : Saint-Germain concerné par un événement survenu au Plessis-Robinson

police_municipale.jpgUne polémique divise les élus du Plessis-Robinson à propos du fonctionnement de la police municipale de cette commune des Hauts-de-Seine. Depuis qu’un agent a été blessé à l’aide d’une arme de service par un de ses collègues, en juin 2009, l’opposition PS essaye de faire toute la lumière sur les faits, les témoignages de la victime et de l’auteur du coup de feu étant divergents. On apprenait le 13 février 2011 par un communiqué de presse (pdf, 35ko) que Benoît Marquaille, conseiller municipal PS du Plessis-Robinson et conseiller régional d’île-de-France, a « saisi le procureur de la République afin qu’il diligente un audit sur le fonctionnement de la police municipale du Plessis Robinson« .

Il se trouve que l’auteur du coup de feu, condamné dans cette affaire à 6 mois de prison avec sursis et interdiction de détenir une arme pour une durée de 3 ans, est désormais policier municipal à Saint-Germain-en-Laye. Cette condamnation n’a pas été inscrite à son casier judiciaire, ce qui lui permet de continuer d’exercer sa profession.

Certes, à la différence du Plessis-Robinson, les policiers municipaux de Saint-Germain n’ont pas d’arme de service, à l’exception de flash-balls pour la brigade de nuit.

Nous resterons néanmoins vigilants sur les suites de cette affaire.

Pour plus d’informations :

Polémique sur l’armement de la police municipale de Saint-Germain (03/2007)

Le communiqué de presse de Benoit Marquaille (pdf, 35ko)

Un article sur le blog du maire de Clamart

Election dans le canton de Saint-Germain sud les 20 et 27 mars : comment voter par procuration?

800px-Carte-electorale-francaise-recto.jpgL’élection du conseiller général du canton de Saint-Germain sud (Aigremont, Chambourcy, partie sud de Saint-Germain) aura lieu les dimanches 20 et 27 mars 2011.

Si vous êtes absent le 20 et/ou le 27 mars, vous pouvez tout de même voter en donnant une procuration à un autre électeur. Chaque voix va compter dès le premier tour.

Si vous ne connaissez personne qui peut voter à votre place, nous pouvons vous indiquer quelqu’un. N’hésitez pas à nous contacter par mel ps.saintgermain@gmail.com

Pour établir une procuration :

– Se rendre soit au commissariat de police, à la gendarmerie ou au Tribunal d’Instance de Saint-Germain.

– Présenter une pièce d’identité et remplir un formulaire pour indiquer le nom (ainsi que le prénom, l’adresse, la date et le lieu de naissance) de la personne qui votera pour vous le jour du vote (votre « mandataire »). La personne doit être inscrite sur les listes électorales de votre commune, mais pas forcément dans le même bureau que vous.

– Le jour du vote, votre mandataire se rend dans votre bureau de vote (bien lui indiquer le N° de bureau dans lequel vous votez) munie de sa propre pièce d’identité. Il indique votre nom à l’accueil et vote à votre place.

A lire également :

Le site de campagne de Pascal Lévêque, candidat PS

Tous nos articles sur les élections cantonales 2011

Le nouveau matériel à 2 niveaux du RER A en campagne d’essai

La RATP vient de dévoiler le nouveau train du RER A, nom de code MI09. Il comporte de nombreuses innovations et devrait permettre d’améliorer dans quelques mois la situation difficile sur cette ligne.

mi09-web.jpgCe nouveau matériel à deux niveaux du RER A a été présenté le 8 février 2011 par Jean-Paul Huchon, président du STIF, et Pierre Mongin, président-directeur général de la RATP.

Il sera mis en service dès l’automne 2011. Il équipera progressivement la ligne jusqu’en 2014, à raison de deux rames par mois, pour remplacer les rames MI84, dont la capacité de transport est devenue insuffisante.

C’est le premier d’une tranche ferme de 60 unités, dont le marché s’élève à 917 M EUR. Le marché prévoit une tranche conditionnelle de 70 rames supplémentaires, qui permettra, à terme, de généraliser ce matériel sur l’ensemble de la ligne, avec le remplacement des matériels les plus anciens de la ligne A. La capacité d’accueil supplémentaire sera alors accrue de 30 %. Un financement pris en charge par la RATP à hauteur de 2/3 et par le STIF de 1/3.

Le MI09 contribuera à la désaturation de la ligne A, qui compte parmi les plus chargées du monde avec plus d’un million de voyageurs par jour.

Sa capacité de transport est très supérieure à celle du matériel qu’il remplace : 2600 voyageurs (dont 948 places assises) contre 1684 (dont 432 places assises) pour l’ancien.

Les plates-formes d’accès ont été retravaillées et l’intercirculation à bord des rames va permettre de fluidifier considérablement les échanges entre le quai et le train, d’améliorer les temps de stationnement et la régularité de la ligne et d’assurer une meilleure répartition des voyageurs à l’intérieur des rames.

Confort et services accrus

Le MI09 bénéficie notamment d’un intérieur repensé, avec un design coloré plus harmonieux, et d’un nouvel éclairage, qui créent des ambiances plus douces et plus sereines.

Un système d’information voyageur permet d’annoncer la prochaine gare, les destinations, les dessertes et des messages en cas de situations perturbées, grâce à des plans de lignes lumineux dynamiques sur les plates-formes ainsi que deux écrans LCD situés dans chaque compartiment supérieur et inférieur.

Avec la ventilation réfrigérée, il offre aux voyageurs un meilleur confort climatique, tout en étant moins énergivore que la climatisation classique.

Il peut accueillir aussi davantage de personnes à mobilité réduite, avec 34 places dédiées par rame et deux zones destinées aux utilisateurs de fauteuil roulant. Enfin, un système de vidéo-protection embarquée permet de visionner l’intérieur de la rame.

Source : RATP

L’avenir de l’hôpital : nous poserons une question en conseil municipal

hotel-de-ville.thumbnail.jpegJeudi 10 février aura lieu le prochain conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye, qui nous le rappelons est ouvert à tous. A cette occasion, Pascal Lévêque, conseiller municipal PS, posera une « question diverse » (une question ajoutée à l’ordre du jour où le maire répond sans débat) sur l’avenir du Centre intercommunal hospitalier de Poissy/ Saint-Germain, suite à la décision de l’Agence régionale de Santé d’abandonner l’hôpital de Chambourcy.

Voici le texte de cette question diverse :

 » Monsieur Le Maire ; mes chers collègues

Notre question porte sur le devenir de l’offre de soins dans notre région et plus particulièrement sur l’évolution du Centre intercommunal hospitalier de Poissy/ Saint-Germain.

Au-delà de la décision de l’ARS suspendant la construction d’un futur hôpital à Chambourcy et la lecture surprenante du rapport de mission sous tendant cette décision, il apparaît dans ce document de l’Agence Régionale de Santé un projet alternatif qui pourrait être soutenu par l’Etat.

Ce projet reposerait sur :

1) Le déménagement de Saint-Germain à Poissy de 6 unités actuelles, la pneumologie, la diabétologie, la consultation des maladies infectieuses, l’oncologie, la médecine interne et le court séjour gériatrique.

h__pital_poissy.jpg2) La construction à Poissy d’un bâtiment supplémentaire à horizon 2013 d’un coût de l’ordre de 70 millions €

3) La remise aux normes et restructurations sur Poissy de l’ordre de 30 millions €

4) Le maintien à Saint-Germain d’une unité de soins longue durée, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, la radiothérapie et la psychiatrie

5) Enfin, un chiffrage des bâtiments de Saint-Germain qui deviendraient inoccupés et seraient vendus pour 26 millions €.

L’ARS fait remarquer que ce dossier « sera sans doute difficile à porter d’un point de vue » notamment « des élus ».

Mes chers collègues, les élus municipaux que nous sommes sont aussi des relais d’opinion naturels, dans les deux sens, vers les décideurs de la carte Santé sur nos territoires ; et vers les citoyens pour informer et expliquer. Encore en faudrait-il que nous en ayons les moyens ! Nous vous demandons, M. le Maire, d’envisager la création d’une commission extra municipale ou un groupe de travail élargi Santé Territoire pour participer et agir en acteurs responsables sur une problématique qui concerne au-delà de Saint-Germain 700.000 habitants. »


Les questions diverses n’engendrent pas de débat. Les élus de gauche ne pourront donc pas dialoguer avec le maire. Nous espérons néanmoins des informations importantes et rassurantes pour l’avenir du secteur hospitalier dans notre secteur, et la création urgente de ce groupe de travail, qui est réclamé par tous les élus au nom de la transparence de l’information.

A lire également sur notre blog :

SOS : Hôpital perdu (01/2011)

L’Agence régionale de Santé annonce l’abandon de l’hôpital de Saint-Germain (01/2011)

Tous nos comptes-rendus de conseils municipaux

Tous nos articles sur l’hôpital de Poissy – Saint-Germain

Découvrez le site de campagne de Pascal Lévêque pour les cantonales de mars 2011

SAINTGERMAIN_photoequipe_BR.jpgNous vous invitons à découvrir et suivre le site de campagne de Pascal Lévêque pour les élections cantonales des 20 et 27 mars sur le canton de Saint-Germain sud (Aigremont, Chmbourcy, partie sud de Saint-Germain-en-Laye).

http://pascalleveque2011.fr

Vous y retrouverez toute l’actualité de la campagne, l’agenda, les propositions pour les Yvelines et le canton, une revue de presse, ainsi que les possibilités de rencontrer et de dialoguer avec nos candidats. Vous pouvez également poser vos questions à Pascal Lévêque et sa remplaçante Angéline Silly dans la rubrique « Contact ».

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur les élections cantonales 2011

Sidru : Provision de 800 000 euros et Débat d’Orientation Budgétaire 2011

Lors de la réunion de Comité du 17 décembre 2010, le président du Sidru (syndicat intercommunal de gestion de nos déchets) Emmanuel Lamy (également maire UMP de Saint-Germain-en-Laye) a annoncé une provision de 800 000 euros pour risque en 2011 sur une des opérations de gestion de dette.

Pourquoi 800 000 € de provisions ? Ce calcul de provision nous semble très optimiste : il table sur une baisse du taux à payer, donc sur une hausse du dollar contre franc suisse en 2011. A notre avis il aurait fallu au moins se baser sur les taux de change observés début décembre. Dans ce cas, au lieu de 800 000 euros, on s’aperçoit qu’il aurait fallu prendre 2,1 millions d’euros de provisions, soit plus du double !
En effet 800 000 euros cela revient à anticiper un taux de 4,5% dû à la formule d’indexation, à ajouter au taux de base 4,68%. Or à la date du Comité, ce taux additionnel était de 8,5%, soit un taux à payer de 13,18% !
Ce taux est mis à jour en continu à ce lien. Explication pour les spécialistes : Sur un montant de principal moyen de 17,4 M€ la provision de 800 k€ représente un taux de 4,5%.
Or, rien qu’avec les prix du 17 décembre, le taux additionnel dû à l’indexation est de 8,5%, puisque la formule d’indexation est 1,7 x (EUR/USD – EUR/CHF) soit 1,7 x (1,3260 – 1,2760) = 1,7 x 5% = 8,5%.
Pour être un minimum protégé, ne faut-il pas prendre une marge de précaution, sachant que cette mesure n’a pas de conséquence financière réelle ? Par exemple si on prend les taux de change atteints dans les quelques jours qui précèdent la réunion, soit 1,3460 pour l’euro dollar, on arrive à un taux de : 1,7 x (1,3460 – 1,2760) = 1,7 x 7% = 11,9%. Avec 11,9% on obtient une provision de 2,1 M€, juste pour l’année 2011.

Ensuite, pourquoi provisionner sur un seul swap alors qu’en 2011 les risques de pertes existent sur les deux ?
Une provision également significative devrait être prise sur le swap traité avec Natixis. La négociation en cours ne permet pas d’en évaluer le montant, mais le risque encouru en 2011 avec ce deuxième swap est du même ordre de grandeur que celui de Depfa. A la date de la réunion du Comité, le taux à payer était supérieur à 30%. Sur le principal de 12 millions d’euros, cela fait un montant d’intérêt de 3,6 millions d’euros dans l’état actuel du contrat… Ce taux est également mis à jour en continu à ce lien.


Vidéos du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB)

Quant au DOB, il a donné lieu à un intéressant débat, durant lequel 7 élus ont pris la parole. Nous avons filmé ces interventions, que vous trouverez ainsi que notre exposé du contexte en téléchargeant notre compte-rendu du débat d’orientation budgétaire 2011 (pdf).
 

Précédemment sur notre blog :

Tout s’accélère au Sidru (01/2011)

Le Courrier des Yvelines consacre plusieurs articles aux emprunts toxiques du Sidru (01/2011)

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru