Sidru : protestations croissantes et incertitudes

Nous continuons de suivre et de rendre compte des emprunts toxiques du Sidru, le syndicat intercommunal qui gère nos ordures.

Alors même que le président (E. Lamy, Saint-Germain-en-Laye) et le vice-président aux finances (J. Fraleux, Conflans-Sainte-Honorine) du Sidru négocient avec les banques, la situation financière continue de se dégrader au fur et à mesure de la hausse du franc suisse contre euro et dollar US, comme le montre ce graphique :

Sidru_Risque_Q1-2011.jpg

Le budget 2011 a été approuvé à la majorité, malgré les votes contre des deux représentants de Poissy et de l’un des deux représentants de Conflans, tous trois élus Europe Écologie-Les Verts.

Sur une partie de la dette, au lieu de la formule indexée sur le taux de change euro contre franc suisse (cf graphique), le taux pour 2011 aurait été fixé à 9,89%. Nous reviendrons sur l´évolution de la situation contractuelle quand nous aurons toute l’information à ce sujet. En effet les négociations avec les banques sont – semble-t-il – encore en cours.

Dans le même temps la Chambre Régionale des Comptes examine les comptes du Sidru depuis 2005.

Pour en savoir plus, consultez notre point trimestriel au 31 décembre (pdf, 390ko).

Pour savoir en continu quels taux seront payés par le Sidru (tels que définis par contrats avant la négociation) et les comparer à ceux d’une dizaine d’autres collectivités, consultez les deux pages suivantes :

/change/

/change2/

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Cantonales 2011 : Tous les résultats du 2e tour dans les Yvelines

urne.jpgIl y avait ce dimanche un second tour dans les 20 cantons puisqu’aucun n’avait été pourvu au premier tour, une première depuis bien longtemps.

Le scrutin est marqué par une stabilité dans le rapport droite/gauche mais il y a pourtant eu plusieurs évolutions notables.

Le PS perd le canton de Guerville, conquis lors d’une élection partielle en mai 2009, mais la gauche remporte largement le canton d’Andrésy avec l’élection du premier conseiller général écologiste des Yvelines. L’UMP subit une nette défaite puisque 5 cantons lui échappent, au profit d’un divers droite dans 4 cas. Le PS garde facilement ses cantons de Conflans, Plaisir, Saint-Arnould et Saint-Cyr et le PC celui de Limay.

Le second tour a été une nouvelle fois marqué par une énorme abstention.

Voici les résultats des 20 cantons :

Andrésy : RIBAULT Hugues (UMP) 41,2% / TISSIER Joël (EELV) 58,8%

Aubergenville : RICHARD Laurent (UMP) 67,20% / MYRTIL Vénussia (FN) 32,80%

Conflans Sainte-Honorine : ESNOL Philippe (PS) 70,70% / RACLIN Alain (FN) 29,30%

Guerville : BLEVIN Pierre (PS) 46,50% / DI BERNARDO Maryse (Maj présidentielle) 53,50%

Houdan : TETART Jean-Marie (UMP) 75,10% / PRODHOMME Elie (FN) 24,90%

La Celle Saint-Cloud : DELAPORTE Olivier (UMP) 65,1% / ALEXANDRE Frédéric (PS) 34,9%

Le Chesnay : BERTHET Jean-Louis (UMP) 47,6% / BRILLAULT Philippe (Dvd) 52,4%

Le Pecq : LEVEL Daniel (UMP) 62,6% / STOFFEL Michel (PS) 37,4%

Le Vésinet : BEL Jean-François (UMP) 64,5% / LEIBIUSKY Anne-Lise (EELV) 35,5%

Limay : SAINT-AMAUX Jacques (PC) 67,70% / CARDON William (FN) 32,30%

Marly le Roi : LEQUILLER Pierre (UMP) 62,7% / DUBOS Sandrine (PS) 37,3%

Montfort l’Amaury : PLANCHENAULT Hervé (UMP) 57,5% / HEURTEVENT Philippe (EELV) 42,5%

Plaisir : GOURDON Jean-Michel (PS) 60,5% / COTE-MILLARD Véronique (UMP) 39,5%

Poissy-sud : OLIVE Karl (UMP) 60,70% / BERNARD Frédérik (PS) 39,30%

Saint-Arnould en Yvelines : BARTH Jean-Louis (Dvg) 57,70% / PETITPREZ Benoît (UMP) 42,30%

Saint-Cyr l’Ecole : MALLÉ Jean-Philippe (PS) 58,70% / LASSERRE Jean-Jacques (UMP) 41,30%

Saint-Germain-en-Laye sud : PERICARD Catherine (UMP) 49,1% / PIVERT Philippe (UMP diss) 50,9%

Sartrouville : FOND Pierre (UMP) 62% / PIEJUS Sylvie (PS) 38%

Versailles nord-ouest : DEVYS Bertrand (UMP) 47,1% / DE LA FAIRE Olivier (Dvd) 52,9%

Versailles sud : LE RUDULIER Jean-Marc (UMP) 39,78% / AUBERT Marie-Hélène (Dvd) 60,22%

A lire également sur notre blog :

Tous les résultats du 1er tour des cantonales dans les Yvelines

2e tour de la cantonale de Saint-Germain sud : victoire de Philippe Pivert 

2e tour de la cantonale de Saint-Germain sud : victoire de Philippe Pivert

Au 2e tour de l’élection cantonale de Saint-Germain sud (Aigremont, Chambourcy, partie sud de Saint-Germain), deux candidats UMP s’affrontaient : Catherine Péricard, conseillère générale UMP sortante et Philippe Pivert, UMP dissident, adjoint au maire de Saint-Germain-en-Laye.

Le PS, éliminé au premier tour, avait appelé à voter blanc. Il y a d’ailleurs au second tour 593 bulletins blancs et nuls.

C’est finalement Philippe Pivert qui l’emporte sur la candidate officielle de l’UMP avec 50,89% des voix et 88 voix d’avance.

L’abstention a été considérable avec 70,15%.

Philippe Pivert a été ces dernières semaines suspendues de l’UMP pour candidature dissidente : nul doute qu’il sera réintégré très prochainement.

Inscrits : 18.564

Votants : 13.023 (soit 70,15% d’abstention)

Nuls et blancs : 593

Exprimés : 4948

Philippe Pivert (Dvd) : 2.518 soit 50,89% des voix

Catherine Péricard (UMP) : 2.430 soit 49,11% des voix

A lire également sur notre blog :

Les résultats du 1er tour dans le canton de Saint-Germain-en-Laye sud

Tous nos articles sur les cantonales 2011

Cantonales dans les Yvelines : tous les duels du second tour

urne.jpgPour la première fois depuis bien longtemps dans les Yvelines, aucun candidat n’a été élu au premier tour. Compte tenu de l’abstention, il n’y a aucune triangulaire. On retrouve donc au second tour 20 duels.

Le Front national se retrouve au second tour dans 4 cantons (Aubergenville, Houdan, Conflans et Limay), où il affrontera 2 UMP, 1 PS et 1 PC. Il y a des duels fratricides à droite dans deux cantons, dont hélas celui de Saint-Germain sud. A Andrésy, une confrontation inédite EELV-UMP est très ouverte. Le PS est présent dans 10 cantons.

Voici la liste complète des candidats au second tour :

Andrésy : RIBAULT Hugues (UMP) 29.09% / TISSIER Joël (EELV) 26.66%

Aubergenville : RICHARD Laurent (UMP) 40.07% / MYRTIL Vénussia (FN) 24.17%

Conflans Sainte-Honorine : ESNOL Philippe (PS) 38.34% / RACLIN Alain (FN) 20.19%

Guerville : BLEVIN Pierre (PS) 26.68% / DI BERNARDO Maryse (Maj présidentielle) 26.47%

Houdan : TETART Jean-Marie (UMP) 48.46% / PRODHOMME Elie (FN) 19.23%

La Celle Saint-Cloud : DELAPORTE Olivier (UMP) 52% / ALEXANDRE Frédéric (PS) 18.01%

Le Chesnay : BERTHET Jean-Louis (UMP) 31.49% / BRILLAULT Philippe (Dvd) 31.49%

Le Pecq : LEVEL Daniel (UMP) 40.96% / STOFFEL Michel (PS) 17.88%

Le Vésinet : BEL Jean-François (UMP) 50.43% / LEIBIUSKY Anne-Lise (EELV) 13.42%

Limay : SAINT-AMAUX Jacques (PC) 44.75% / CARDON William (FN) 21.98%

Marly le Roi : LEQUILLER Pierre (UMP) 45.72% / DUBOS Sandrine (PS) 15.2%

Montfort l’Amaury : PLANCHENAULT Hervé (UMP) 43.5% / HEURTEVENT Philippe (EELV) 21.64%

Plaisir : GOURDON Jean-Michel (PS) 32.98% / COTE-MILLARD Véronique (UMP) 27.22%

Poissy-sud : OLIVE Karl (UMP) 39.65% / BERNARD Frédérik (PS) 19.87%

Saint-Arnould en Yvelines : BARTH Jean-Louis (Dvg) 31.65% / PETITPREZ Benoît (UMP) 25.12%

Saint-Cyr l’Ecole : MALLÉ Jean-Philippe (PS) 29.84% / LASSERRE Jean-Jacques (UMP) 23.88%

Saint-Germain-en-Laye sud : PERICARD Catherine (UMP) 32.08% / PIVERT Philippe (UMP diss) 18.53%

Sartrouville : FOND Pierre (UMP) 50.04% / PIEJUS Sylvie (PS) 17.4%

Versailles nord-ouest : DEVYS Bertrand (UMP) 31.79% / DE LA FAIRE Olivier (Dvd) 16.45%

Versailles sud : LE RUDULIER Jean-Marc (UMP) 23% / AUBERT Marie-Hélène (Dvd) 15.8%

Suivez la soirée électorale dimanche sur notre compte Twitter http://twitter.com/PsSaintGermain et retrouvez les résultats complets dans le canton de Saint-Germain sud et les Yvelines sur notre blog.

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur les Cantonales 2011

Les résultats du 1er tour du canton du canton de Saint-Germain sud

Le bilan du FN quand il dirige: affairisme, discrimination, condamnation

le-bilan-du-fn-quand-il-dirige-affairisme-discrimination-co.jpgLe FN voudrait se présenter comme un parti neuf. ll voudrait faire oublier qu’il a déjà été aux affaires dans les années 90 dans plusieurs villes, qu’il a présenté comme ses «laboratoires»: Vitrolles, Marignane, Toulon, Orange en particulier. Retour en arrière sur les villes où le FN a été au pouvoir, et le désastre qui l’a accompagné pour tous ceux qui y habitaient.

Ils disent: «L’argent public est dilapidé» mais ils gaspillent l’argent des contribuables

A Toulon, l’ancien maire Jean-Marie Chevallier et sa femme ont été condamnés en appel à 8 mois de prison avec sursis et 15.000 euros d’amende pour détournement de fonds publics et complicité d’abus de confiance. Bien peu en comparaison de l’ardoise de 3 millions d’euros laissée par une association créée par le maire de Toulon, et qui absorbait jusqu’à 90% des subventions municipales destinées aux vacances, et dépensait sans compter.

Ils disent: «Mains propres et tête haute» mais ils détournent l’argent public pour le financement politique

Catherine Mégret (FN passée ensuite au MNR) a également été condamnée, tout comme son mari, pour avoir envoyé, aux frais de la commune de Vitrolles, plusieurs milliers de lettres appelant à parrainer la candidature de son époux pour l’élection présidentielle de 2002, à huit mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité.

Ils disent: «la délinquance est inadmissible», mais ils agissent comme des repris de justice en cols blanc.

En 2002, l’élection de Catherine Mégret à la mairie de Vitrolles est invalidée en raison d’un tract diffamatoire. A Marignane, l’ancien maire Daniel Simonpieri a été condamné à un an de prison avec sursis pour «harcèlement moral».

Jean-Marie Le Chevallier, ex-maire de Toulon, a également été condamné pour subornation de témoin dans l’affaire du meurtre de son directeur de cabinet.

Ils disent: «Le bien, le beau, le vrai» mais censurent les artistes qui ne leur plaisent pas.

A Vitrolles (Bouches-du-Rhône), Bruno puis Catherine Mégret se sont succédé à la mairie, et ouvert une ère glaciaire pour le monde associatif et culturel. Le cinéma local d’art et d’essai a été fermé, et sa directrice renvoyée. La raison? Elle a osé diffuser des métrages qui évoquent l’homosexualité, suivis d’un débat.

La mairie a également mis en place un «comité de lecture», chargé de trier les bons et les mauvais livres dans les bibliothèques.

Ils dénoncent: «Les copains et les coquins» mais ils pratiquent le clientélisme à tous les étages

A Vitrolles, le «Sous-marin», une association de jeunes du centre-ville, a été fermée par la mairie en raison de son hostilité au FN, avec des arguments fallacieux. La mairie choisit même de murer le local, et est condamnée pour «effraction et voie de fait».

A Marignane (Bouches-du-Rhône), sous le mandat du maire Daniel Simonpieri, une association d’aide à l’insertion, et d’assistance scolaire a vu son local fermé et sa subvention réduite de 75%. Sans doute parce que les jeunes qui s’en occupaient n’étaient pas de la bonne couleur de peau, note l’Express.

Dans le même temps, partout sont crées des associations proches du FN qui encaissent l’essentiel des subventions.

Ils disent: «nous sommes un parti républicain» mais font de la discrimination une politique

A Vitrolles, la mairie offrait une prime de 5.000 francs aux bébés nés de «familles françaises». Bilan, une condamnation à trois mois de prison avec sursis et 100.000 francs d’amende pour «discrimination» et «incitation à la discrimination».

Ils disent: «défendre les emplois des Français» mais ils font fuir les entreprises et les emplois

En quelques mois de mandat à Vitrolles, ce sont près de 10% des entreprises qui ont quitté la ville. La présence du FN a terni l’image de la ville, en particulier auprès des entreprises travaillant à l’export. Les menaces de taxes supplémentaires sur les entreprises embauchant des salariés étrangers ont également nuit à l’implantation d’entreprises. Résultat : moins d’emplois pour les Vitrollais.

Message pour les électeurs du canton de Saint-Germain-en-Laye sud

ps.jpgLe Parti Socialiste remercie les 988 électeurs qui ont voté pour Pascal Lévêque et Angéline Silly lors du premier tour des élections cantonales et qui leur ont fait confiance.

Seul un électeur sur 3 dans notre canton s’est déplacé pour voter, ce que nous regrettons vivement. C’est le plus mauvais score dans le département.

Malheureusement, avec 16,17% des voix, nous ne serons pas au second tour.

Celui-ci verra s’affronter un candidat UMP et un candidat ex UMP. Ce ne sont pas nos valeurs, nos engagements et nos souhaits de programme pour le département.

En conséquence, au second tour, nous appelons à voter blanc ou nul et vous donnons rendez-vous lors des prochaines élections.

Pascal Lévêque et Angéline Silly poursuivront leur travail au service des habitants de notre canton. Vous pouvez compter sur eux !

Avec tous nos remerciements pour votre confiance.

A lire également sur notre blog :

Les résultats du 1er tour des cantonales dans le canton de Saint-Germain-en-Laye sud

Tous nos articles sur les cantonales 2011

Canton de Saint-Germain-en-Laye sud : les résultats du 1er tour

urne.jpgLe premier tour de l’élection cantonale de Saint-Germain-en-Laye sud (Aigremont, Chambourcy, partie sud de Saint-Germain) est marqué par une abstention considérable et la qualification au second tour des 2 candidats UMP, Catherine Péricard (UMP, candidate sortante) et Philippe Pivert (UMP dissident). Pascal Lévêque, candidat PS, est troisième avec 16,17% des voix.

Voici les résultats de ce premier tour sur l’ensemble du canton :

Inscrits : 18.565

Votants : 6.196 soit 66,63% d’abstention

Nuls et blancs : 87

Exprimés : 6.109

Catherine Péricard (UMP, sortante) : 1960 voix soit 32,08%

Philippe Pivert (UMP dissident) : 1132 voix soit 18,53%

Pascal Lévêque (PS) : 988 voix soit 16,17%

Jérôme d’Halluin (FN) : 827 voix soit 13,54%

Géraldine Poisson (EELV) : 661 voix soit 10,82%

Bernard Dargnies (PCD) : 346 voix soit 5,66%

Nicole Frydman (PG) : 195 voix soit 3,19%

Au second tour, le Parti socialiste appelle à voter blanc ou nul.

A lire également sur notre blog :

Tous les articles sur les élections cantonales 2011

Quelques vérités sur le dossier de l’hôpital

Retrouvez ci-dessous la tribune libre du groupe Saint-Germain Solidaire parue dans le Journal de Saint-Germain du 18 mars et consacrée au dossier de l’hôpital de Poissy – Saint-Germain.


chi-poissy.jpgQuelques vérités sur le dossier de l’hôpital

Le dossier de construction d’un nouvel hôpital sur le site de Chambourcy a été stoppé. Nous sommes aujourd’hui en attente de la décision de l’Etat pour la définition de l’offre de soins hospitaliers sur notre bassin de vie. Le député Pierre Morange et notre maire Emmanuel Lamy attendent beaucoup d’un rendez-vous auprès du Ministre de la Santé Xavier Bertrand. Pour que chacun puisse se faire une opinion, nous vous invitons à consulter sur internet les deux derniers rapports sur l’hôpital Poissy Saint-Germain.

Citons un extrait : « cette présence très forte des élus, qui directement ou non influent sur la direction de l’hôpital, les atermoiements de la tutelle, ont considérablement pesé et pèsent toujours sur l’hôpital ». Notre maire considère que la solution passe par un nouvel hôpital à Chambourcy et une coopération public-privée sur Saint-Germain. Là encore, citons le rapport : « …la modernisation de Saint-Germain… supposait le développement de la coopération public-privé et l’implantation de deux cliniques de Saint-Germain sur le site hospitalier… le directeur des cliniques s’est désisté de ce projet de coopération. Cela a conduit à une simple vente au privé de locaux publics, situés dans l’enceinte de l’hôpital, dans des conditions financières peu satisfaisantes ».

Nous ne partageons pas le point de vue du Maire quand il déclare qu’il a sauvé l’essentiel à Saint-Germain avec les cliniques et le maintien de la radiothérapie. On voit bien le schéma défendu : des cliniques dans notre ville ainsi qu’à Marly et de l’hospitalisation publique de qualité mais qui se trouvera à Paris et non pas à Poissy. Nous ne voulons pas de cette médecine à deux vitesses.

Plus de détails dans les deux rapports sur l’hôpital :

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000050/index.shtml

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000072/index.shtml

Canton de Saint-Germain-en-Laye sud : la profession de foi de Pascal Lévêque

Le premier tour de l’élection cantonale dans le canton de Saint-Germain-en-Laye sud a lieu ce dimanche de 8h à 20h.

Retrouvez ci-dessous la profession de foi du candidat PS Pascal Lévêque ou téléchargez la au format pdf (1.85Mo).

Retrouvez dans la nuit de dimanche à lundi sur notre blog les résultats complets dans le canton.

PF1recto.jpg

PF1verso.jpg

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur les Cantonales 2011

Canton de Saint-Germain-en-Laye sud : le 2e document de campagne de Pascal Lévêque

Le premier tour des élections cantonales aura lieu ce dimanche.

Après un premier tract en février, voici le second document de la campagne de Pascal Lévêque, un document de 4 pages. Celui-ci est distribué par les militants socialistes dans toutes les boites aux lettres du canton de Saint-Germain-en-Laye sud.

Téléchargez le document au format pdf (670ko) ou cliquez sur l’image.

Retrouvez toutes les propositions, l’actualité de la campagne, une revue de presse, les soutiens de Pascal Lévêque et l’agenda de la campagne sur le site http://pascalleveque2011.fr/

4pages.jpg