Le siège social de Mercedes France bientôt à Saint-Germain-en-Laye?

logo-mercedes.jpgSaint-Germain-en-Laye est pressentie pour accueillir le siège social de Mercedes-Benz France, qui doit quitter Bailly et Rocquencourt pour s’agrandir dans les 3 ou 4 prochaines années. Saint-Germain est en compétition avec Saint-Quentin en Yvelines mais est annoncée comme favorite par la presse locale.

L’implantation se ferait dans le nouveau quartier dit « Réserve Péreire » en bordure de la nationale 184, à la place des anciens terrains de la SNCF. Plus de 500 emplois pourraient être concernés.

Cette arrivée serait bien sûr une bonne nouvelle pour les finances et l’attractivité de la commune.

Saint-Germain-en-Laye accueille déjà depuis 2001 le siège social de Ford et de ses filiales rue de la Croix de Fer, sur les anciens terrains de l’IRSID en bordure de la N13. Certaines filiales sont toutefois déjà reparties. Ainsi, le départ de Jaguar Land Rover au printemps dernier pour Colombes et de celui de Volvo pour Nanterre se sont fait discrètement et n’ont pas eu les honneurs du Journal de Saint-Germain

Précédemment sur notre blog :

La société Jaguar va-t-elle quitter Saint-Germain-en-Laye? (12/2010)

Encore quelques jours pour remplir notre questionnaire sur les services de la vie quotidienne à Saint-Germain-en-Laye

p1questionnaireIl y a quelques semaines, les militants socialistes ont distribué dans les boites aux lettres des Saint-Germanois (du moins celles accessibles) un questionnaire sur les services de la vie quotidienne de la commune. L’occasion pour chacun de s’exprimer sans tabou et de dire ce qui va bien et ce qui ne va pas (ou est insuffisant) dans notre ville : transports, école, petite enfance, culture, voirie, emploi, handicap, environnement, sécurité, sports, personnes âgées, etc…

Ce questionnaire rencontre un grand succès et nous avons déjà de nombreuses réponses. L’hebdomadaire local Le Courrier des Yvelines a trouvé l’initiative très intéressante et y a consacré la Une de son numéro du 15 juin et un article très complet.

Nous rendrons public à la rentrée les résultats  détaillés de cette enquête de satisfaction.

Mais si vous n’avez pas reçu ce questionnaire ou si vous en voulez d’autres pour votre famille ou vos proches, il est encore temps de le remplir. N’hésitez pas à nous le demander par mel, nous vous l’adresserons très vite.

Vous pouvez également télécharger le questionnaire au format pdf (529 ko), l’imprimer et le compléter, et le renvoyer à l’adresse indiquée sur le questionnaire.

Précédemment sur notre blog :

Le questionnaire du PS de Saint-Germain en Une du Courrier des Yvelines (06/2011)
Répondez à notre questionnaire sur les services de la vie quotidienne à Saint-Germain-en-Laye (05/2011)

Philippe Pivert se présente aux Sénatoriales

PhPivert.jpgPhilippe Pivert, adjoint au maire de Saint-Germain-en-Laye et tout nouveau conseiller général des Yvelines, se présente aux élections sénatoriales en septembre.

Le conseiller général de Saint-Germain sud, qui a battu en mars dernier l’inamovible conseillère générale UMP sortante Catherine Péricard en renonçant à l’étiquette UMP (il a été  suspendu du parti), se présente une nouvelle fois en dissident.

Philippe Pivert sera en effet n° 3 sur la liste dissidente de droite baptisée « Yvelines Renouveau« , menée par Philippe Brillault, maire DVD du Chesnay. En numéro 2 figurera Nicole Malaquin, élue d’opposition de Maurepas. Le reste de la liste n’est pas encore connu.

Il sera intéressant de suivre le vote des élus saint-germanois. Lors des dernières cantonales, le maire UMP de Saint-Germain Emmanuel Lamy, après avoir officiellement soutenu Catherine Péricard au 1er tour, avec une certaine hypocrisie, avait soutenu au second Philippe Pivert . Ce dernier bénéficiait également du soutien discret de Pierre Morange, tant les caciques UMP locaux voulaient se débarrasser de Catherine Péricard.

Mais les élus saint-germanois se diviseront-ils et voteront-ils pour une liste dissidente  de la liste UMP officielle menée par Gérard Larcher (même si Philippe Pivert estime que « ce n’est pas une liste UMP dissidente« …)?

Coïncidence ou sanction : lors du dernier conseil municipal du 7 juillet, il était prévu que Philippe Pivert, en tant qu’adjoint aux sports, rapporte une délibération sur la réfection de terrains de football. Bien que Philippe Pivert soit présent, le maire a choisi de confier la présentation à un autre élu…

Les Centristes étant également profondément divisés (au moins 2 listes sont en préparation), les sénatoriales de septembre s’annoncent donc très ouvertes dans les Yvelines.

Rappelons que seuls les « grands électeurs » (qui sont à 95% des délégués des conseils municipaux) voteront pour élire les sénateurs. Il y a actuellement 5 sénateurs de droite et une sénatrice PS (Catherine Tasca). Pour la première fois, le Sénat a une chance de basculer à gauche et de mettre ainsi fin à une anomalie démocratique, l’absence d’alternance de la chambre haute.

A lire également sur notre blog :

Retour sur le 2e tour de la cantonale de Saint-Germain sud : la belle hypocrisie de l’UMP (04/2011)

2e tour de la cantonale de Saint-Germain sud : victoire de Philippe Pivert (03/2011)

Emprunts toxiques du Sidru, taux à payer en juillet : 44% !

44%, c’est le taux à payer sur une partie de la dette du Sidru à partir du 15 juillet. En juin, ce taux avait été fixé à 34%. Rappelons que ce syndicat intercommunal gère les ordures de 15 communes autour de Saint-Germain-en-Laye et que nous dénonçons depuis 2007 des emprunts toxiques extrêmement dangereux.

Vous pouvez suivre l’évolution en temps réel des taux sur notre page dédiée : www.saintgermainsolidaire.fr/change2/.

A de tels niveaux, la trésorerie du Sidru – 2 millions d’euros début 2011 – sera vraisemblablement insuffisante pour honorer tous les paiements d’intérêt de cette année.

Le graphique suivant, que nous diffusons régulièrement sur ce blog, montre bien que les cours de change euro contre dollar et franc suisse sont nettement entrés dans la zone de taux élevés. Un retournement en faveur du syndicat intercommunal est toujours possible (il faudrait une forte baisse du franc suisse !), mais les scénarios de perte sont de loin les plus probables.

Sidru_11-juil-2011.jpg

C’est pourquoi le président du Sidru Emmanuel Lamy s’est enfin décidé à contester devant les tribunaux ce ‘swap’ conclu avec la banque irlando-allemande Depfa. « Enfin », car dès 2007, à peine ce contrat signé, nous en dénoncions le caractère hautement risqué.

Par contre, l’exécutif du Sidru n’a toujours pas prévu de remettre en cause un autre swap, aussi risqué, signé avec la banque Natixis. Certes, au lieu de 30% prévu par la formule de cet emprunt toxique, nous ne payons cette année « que » 11%. C’est un « cadeau » de la banque en notre faveur de 2,8 millions d’euros. Attention cependant à ne pas sembler accepter cette formule hautement risquée en s’accordant en 2011 avec la banque, car ce swap dure jusqu’en 2029 ! Pour nous, il faut également régler le conflit implicite avec la banque, pour toute la durée de l’opération et pas seulement année par année.

Lors de la présentation au conseil municipal du 7 juillet 2011 du rapport annuel, nous avons rappelé cette position, en épinglant la gouvernance opaque d’Emmanuel Lamy. Ses omissions sont nombreuses dans sa communication sur le Sidru, et comme par hasard toujours pour minimiser les pertes ! Avez-vous remarqué que le syndicat commence un procès, dont l’enjeu se monte à plusieurs dizaines de millions d’euros, sans que le « Journal de Saint-Germain » n’en dise un mot, à part évidemment la tribune de l’opposition de gauche ?

Pour voir cette vidéo du conseil municipal du 7 juillet (14mn), filmée par notre équipe, et la réponse du maire de Saint-Germain et président du Sidru depuis plus de 10 ans :


Conseil municipal : rapport annuel du Sidru par efr78

Remarquez sa discrétion sur le dernier fixing du Sidru : aucune réponse sur le taux fixé, même si M. Lamy est « préoccupé » et mentionne « des taux d’intérêt aussi importants« . Il a aussi indiqué que « l’année 2011 sera incontestablement beaucoup plus difficile« .

Nous avons également, contrairement à notre habitude, voté contre l’indemnité de conseil versée au trésorier public. Malgré nos alertes, il ne semble pas que cet agent de l’État ait exprimé son opinion sur la dette du Sidru, alors que c’est précisément son rôle, même quand l’exécutif d’une collectivité ne sollicite aucun conseil.

   

Conseil municipal : Indemnité de conseil versée… par efr78

Point_Sidru_n-15.jpgEnfin, comme chaque trimestre, voici le point sur la dette du Sidru. A fin mars 2011 nous estimions la pénalité de sortie à 64 millions d’euros, en léger retrait par rapport à décembre 2010, mais toujours à un niveau extraordinairement élevé pour un encours de 39 millions d’euros :

Téléchargez notre point trimestriel arrêté à fin mars (pdf, 283 ko)

Pour en savoir plus sur le Sidru :

Tout notre dossier : http://ps.saintgermain.over-blog.org/categorie-10223679.html

Les vidéos de ce dossier : http://www.dailymotion.com/playlist/x1hs6v_efr78_sidru

Les taux mis à jour en temps réels :

/change/

/change2/

Notre compte twitter : http://twitter.com//Emprunttoxique 

Débat animé sur l’intercommunalité au conseil municipal de Saint-Germain

ZoomintercoLe conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye a examiné le 7 juillet le projet d’intercommunalité présenté par le Préfet des Yvelines il y a quelques semaines.

Ce projet fait l’objet de nombreuses contestations un peu partout dans les  Yvelines, principalement à gauche mais pas seulement, et tout particulièrement dans notre zone géographique. Les communes d’Achères, Conflans et Poissy y sont opposées mais les élus de Marly et Louveciennes par exemple ont aussi émis des réserves. Le PS de Saint-Germain a déjà exprimé sur ce blog ses fortes réserves sur le projet du Préfet.

Cette délibération a fait l’objet d’un long débat et tous les groupes ont pu s’exprimer et développer leurs positions.

La question de la gouvernance de cette intercommunalité, baptisée « Seine et Forêts » a été un des points importants de la discussion. Blandine Rhôné (liste Saint-Germain Solidaire, PC) a rappelé que 3 communes sur les 13 de l’intercommunalité (Achères, Conflans, Poissy) ont voté contre ce projet et a souligné la distorsion de représentation entre les grandes et les petites communes. Les 3 villes de gauche, qui représentent 46% des habitants, n’obtiendraient ainsi que 30% des sièges dans l’intercommunalité.

Pour Emmanuel Lamy, « la gouvernance est au coeur des discussions à venir« . Toujours aussi respectueux des avis contraires, il a qualifié le vote négatif des élus d’Achères de « gesticulation du conseil municipal » (sic), ce qu’ils apprécieront…

Regardez l’intervention de Blandine Rhôné et la réponse d’Emmanuel Lamy, filmés par notre équipe (6mn)


Conseil municipal : schéma départemental… par efr78

Emmanuel Fruchard (PS) a ensuite pris la parole insistant sur la nécessité d’avoir un consensus entre les communes et l’envie de travailler ensemble, ce qui n’est à l’évidence pas le cas pour certaines. Il a rappelé le ressentiment des populations de Conflans, Achères et Poissy, toutes menacées par l’A104 tandis que Saint-Germain les communes résidentielles au sud de Saint-Germain ont tout fait pour que cette autoroute ne passent pas sur leur territoire.

Il a souligné que les 4 principales communes de l’intercommunalité « Seine et Forêt »s (Saint-Germain, Poissy, Achères et Conflans) sont également les mêmes qui compose le Sidru, le syndicat intercommunal de gestion de nos ordures. Or la gestion de ce syndicat, gangrené par de très graves emprunts toxiques, « est un modèle de mauvaise gouvernance : erreurs de gestion, opacité« , ce qui ne peut qu’inquiéter les 3 villes de gauche, ce syndicat étant présidé par Emmanuel Lamy.

Emmanuel Fruchard a enfin révélé aux élus Carte_27-avril-2011_Zoom.jpget démontré, carte à l’appui (cf l’image ci-contre et dans la vidéo ci-dessous), que jusqu’à la veille de l’annonce par le Préfet, une carte avec une intercommunalité Achères-Conflans-Poissy existait. Cette carte n’a été retirée du site de la Préfecture des Yvelines qu’un mois après. Assurément une décision politique est intervenue en haut lieu entre temps pour imposer cette intercommunalité. A l’inverse, la mini-intercommunalité Maisons-Laffitte / Le Mesnil le Roi voulue par le député maire de Maisons-Laffite Jacques Myard a été acceptée, elle. Comprenne qui pourra…

Visionnez l’intervention (15mn) très argumentée d’Emmanuel Fruchard (liste Saint-Germain Solidaire, PS). Pour des raisons techniques, la réponse d’Emmanuel Lamy n’a pu être filmée. Très agressif envers l’élu socialiste, il a répondu à cette analyse en le qualifiant d’ « homme du passé« .


Conseil municipal : schéma départemental… par efr78 Le conseil municipal de Saint-Germain a voté majoritairement pour le projet du Préfet (majorité municipale + opposition de droite), la gauche a voté contre.

A lire également sur notre blog :
Démocratie locale : encore une consultation bidon du maire de Saint-Germain-en-Laye ! (06/2011)

Intercommunalité : le projet du Préfet des Yvelines suscite le mécontentement (05/2011)

Un député des Yvelines allié des chauffards récidivistes

Retrouvez ci-dessous la tribune libre des élus de gauche saint-germanois parue dans le Journal de saint-Germain le 8 juillet.


Radar-mat.jpgA l’heure où beaucoup partent en vacances en voiture, n’oublions pas que la délinquance routière reste encore un facteur tragique d’insécurité. Ces derniers mois ont montré combien la division par deux des violences routières, obtenue pour l’essentiel entre 2002 et 2007, est fragile.

Fin 2010 quelques dizaines de parlementaires de Droite ont entamé une entreprise de destruction du permis à points, pourtant un outil efficace pour réduire le nombre des victimes sur les routes. Pourquoi l’affaiblir alors que 89% des conducteurs ont 10 points et plus ! Seuls 0,2% des conducteurs perdent leur permis chaque année faute de points. 90% d’entre eux sont des hommes. Même financièrement, presque tout le monde y gagne : l’économie faite sur les primes d’assurance (125 €/an) est bien supérieure à l’amende pour petit excès de vitesse – 65 ou 90 € – que nous pouvons tous avoir de temps en temps.

jacques_myard.jpgPourtant ces élus, avec à leur tête le député-maire UMP de Maisons-Laffitte, Jacques Myard, ont obtenu l’affaiblissement du permis à points, qu’ils ont qualifié d’ « injuste ». Entre les victimes et les délinquants, ces Messieurs ont fait leur choix.

Le résultat s’est produit comme prévu et annoncé par les spécialistes : depuis janvier 2010 le nombre de victimes est reparti à la hausse, avec une augmentation de 150 morts en rythme annuel. Ne souhaitant pas revenir en arrière une fois de plus, le gouvernement louvoie autour de la question des panneaux annonçant les radars.

Que vous partiez ou restez à Saint-Germain, nous vous souhaitons à tous un bon été. Tous les électeurs de Gauche peuvent d’ores et déjà noter dans leurs agendas le vote pour les primaires les dimanches 9 et 16 octobre.

Pierre Morange se représente aux législatives

pierre_morange.jpgLe député UMP de notre circonscription Pierre Morange a annoncé dernièrement son intention de briguer un nouveau mandat.

Pierre Morange est député des Yvelines depuis février 1999, où il a pris la succession de Michel Péricard après son décès. Il a été réélu au premier tour en 2007. Il est également maire de Chambourcy depuis 1995.

En 2006, Pierre Morange avait été condamné aux prudhommes pour le licenciement abusif de son ancienne attachée parlementaire Armelle Péricard. Plus récemment en 2009, son épouse s’était  accusée d’avoir  occupé pendant près de quatre ans un emploi fictif à l’Assemblée nationale comme assistante parlementaire de son époux alors qu’elle occupait, à la même période, un poste d’infirmière dans une clinique chirurgicale (source). L’affaire avait été classée sans suite.

Carte-nouvelles-circonscriptions.jpgPierre Morange a voté récemment contre le mariage homosexuel ce que nous regrettons vivement mais il a aussi pu être plus audacieux en votant contre la loi sur l’immigration en octobre dernier.

En 2012, à l’occasion du redécoupage des circonscriptions dans les Yvelines, la composition de la 6e circonscription sera modifiée. Cette circonscription étant jusque-là la moins peuplée des Yvelines, 3 nouvelles communes (Médan, Villennes et Carrières-sous-Poissy) s’ajouteront désormais aux 7 qui la constituent actuellement (Achères, Aigremont, Chambourcy, Fourqueux, Le Pecq, Mareil-Marly, Saint-Germain-en-Laye).

Pour agrandir la carte, cliquez dessus.

Précédemment sur notre blog :

Pierre Morange a voté contre le mariage homosexuel (06/2011)  

Pierre Morange, député UMP de notre circonscription, a voté contre la loi sur l’immigration (10/2010)

Redécoupage électoral : la 6e circonscription des Yvelines est concernée (07/2009)

Les conséquences du redécoupage électoral dans les Yvelines (07/2009)

Emploi fictif : le député Pierre Morange mis en cause par sa femme (06/2009)

Les résultats de la 6e circonscription, Pierre Morange élu au 1er tour (06/2007)

Pierre Morange, député UMP des Yvelines, condamné aux prudhommes ! (11/2006)