Les résultats de notre enquête sur les services de la vie quotidienne à Saint-Germain-en-Laye

Services de la vie quotidienne à Saint-Germain-en-Laye : des satisfactions … mais aussi des fortes critiques

 

p1questionnaireLe Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye rend public les résultats de l’enquête qualitative de satisfaction sur les services de la vie quotidienne à Saint-Germain-en-Laye qu’il a réalisée en juin dernier.

 

(téléchargez les résultats au format pdf, 1,1Mo)

 

324 familles représentant 1004 Saint-Germanois ont répondu à cette enquête complète portant sur 47 services à la population. Chacun des services pouvait être apprécié à partir de points forts ou faibles comme la facilité d’accès, le choix et la diversité de l’offre, les tarifs, l’information sur les services, les conditions d’accueil, les horaires et les locaux et enfin la qualité des prestations.

Les réponses reçues émanent de tous les quartiers de la ville.

 

Certains services sont globalement satisfaisants aux yeux de la population

L’environnement, les services d’accueil en mairie, la petite enfance, la sécurité ou encore les services aux seniors constituent les 5 thématiques qui reçoivent une appréciation positive. Les parcs et jardins, l’embellissement et le fleurissement de la ville sont particulèrement appréciés. Les services de la Carte Royale pour les seniors sont aussi satisfaisants pour les plus de 60 ans.

Si l’ensemble des services petite enfance est lui aussi globalement satisfaisant, un résultat négatif important concerne la restauration scolaire dans la ville (34% jugent le prix trop élevé, 22% d’une qualité pas encore au rendez-vous).

 

Mais d’autres font l’objet de fortes critiques…

4 autres thématiques font apparaître des critiques ou des attentes : la santé, le handicap, la culture et les loisirs, les transports et les parkings (ce dernier point étant un point noir avec un niveau d’insatisfaction extrêmement élevé).

– Sur la santé les inquiétudes reflètent la situation de l’hôpital de Saint-Germain, particulièrement sur le service d’urgence et son accessibilité tout au long de l’année.

– Des attentes sont exprimées sur un développement plus important de places de parkings accessibles aux handicapés.

- En matière de culture et de loisirs, le bilan n’est pas bon. Si les bibliothèques, les musées, les évènements culturels et les activités sportives attirent une majorité de satisfaction, la programmation culturelle du théâtre Alexandre Dumas est fortement critiquée. Le Conservatoire de musique est jugé trop cher, il en est de même pour le prix pratiqué à la piscine olympique de Saint-Germain avec 41% d’avis défavorables sur ce point. Enfin il faut noter des critiques concernant le cinéma avec une offre jugée pas assez diverse.

– Outre la culture, l’autre point noir concernent les transports, toutes catégories confondues (lignes du bus, RER A, ligne Grande ceinture, pistes cyclables et parkings dans la ville), qui sont très mal notés, y compris les pistes cyclables.

 

En conclusion

Le Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye rappelle ses positions et ses propositions sur de nombreux dossiers mis en lumière dans cette enquête qualitative notamment en matière de transports et déplacements.

Nous avons ainsi continuellement alerté l’équipe municipale sur les dysfonctionnements du réseau de bus Résalys, dès la mise en place de celui-ci en septembre 2010, tant par tracts que sur notre blog. Si le maire a toujours voulu polariser l’attention sur les difficultés du RER A (souligné aussi dans l’enquête) il n’en reste pas moins que sur les réseaux de bus internes la ville est l’acteur principal. Les lignes R1 et R4 posent toujours des difficultés particulièrement sur le créneau d’après 17 h et nous continuerons de demander des améliorations majeures.

Sur la ligne Grande ceinture, depuis le début du projet nous souhaitons un développement de cette tangentielle sur la totalité du parcours Versailles/Cergy Pontoise. C’est à l’évidence aussi ce que souhaitent les Saint-Germanois d’après notre enquête.

En matière de parkings de la ville, nous nous sommes régulièrement inquiétés des tarifs élevés pratiqués dans les parkings en délégation de service public.

Sur la restauration scolaire : dès septembre 2010, nous avons signalé que nous étions arrivés à un tournant en matière de capacité d’accueil des enfants dans la ville. La poursuite d’un accueil pour tous réclamera des investissements qui ne sont pour le moment pas à l’ordre du jour des budgets municipaux prévus.

Sur les tarifs pratiqués dans les services de la ville, l’enquête qualitative met en évidence des insatisfactions. C’est particulièrement le cas des prix des cantines, de l’entrée à la piscine, des billets du théâtre Alexandre Dumas ou encore du Conservatoire de Musique. Dès 2008, nous avons proposé une politique de tarification du service différente de la grille actuelle, avec une refonte en profondeur des tarifs proposés.

Sur la Culture : la précédente enquête réalisée par le Parti Socialiste avec son journal en 2007 montrait déjà une forte attente des Saint-Germanois en matière de culture. Depuis 3 ans, nous avons alerté sur les souhaits d’une autre programmation culturelle au théâtre Alexandre Dumas, nous avons par deux fois proposé la création d’une salle de spectacles et d’animations dans le quartier du Bel Air, permettant une offre plus variée et contribuant à la vie de ce quartier. Enfin nous avons dès 2008 dans notre programme municipal indiqué qu’il y avait une vraie demande pour un cinéma de qualité dans notre ville.

 

Le Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye remercie les personnes qui ont répondu à ce questionnaire et espère que la majorité municipale tiendra com
pte des attentes de nos concitoyens. Car, contrairement à ce que pense et dit M. Lamy, ce ne sont pas « des sympathisants socialistes » qui ont répondu à ce questionnaire, mais des Saint-Germanois de tous bords désireux d’exprimer leurs vécus et leurs attentes. 

 

Liens vers notre blog :

Tous nos articles sur le réseau de bus Résalys  

Sur les cantines :

Le droit à la cantine pour tous

Les tarifs des cantines scolaires

Les tarifs municipaux :

Le prix excessif de la bibliothèque

Le prix excessif de la piscine

Notre proposition d’une salle de spectacle au Bel-Air

 

Notre programme municipal de 2008 

SIDRU : Le syndicat intercommunal en défaut de paiement !

La rentrée a apporté la confirmation de deux événements majeurs pour le Sidru (syndicat intercommunal de gestion des déchets de la région de Saint-Germain-en-Laye), gravement affecté par 2 emprunts toxiques :

– Une action en justice a été initiée contre la banque Depfa devant le tribunal de Grande Instance de Paris

Le syndicat intercommunal a cessé ses paiements depuis le mois de juillet 2011. De juillet à septembre le montant d’impayés est supérieur à 2 millions d’euros.

Le graphique ci-dessous montre l’actuelle situation. Au début du mois d’août, le taux d’intérêt d’un des deux emprunts toxiques est monté jusqu’à 70% !

Sidru_Risque_19-oct-2011.jpg

Pour plus de détails nos lecteurs pourront se référer aux vidéos et documents suivants :

– La question posée au président du Sidru (et maire de Saint-Germain) par le conseiller municipal PS de Saint-Germain-en-Laye Emmanuel Fruchard à la fin du conseil municipal le 29 septembre 2011


Conseil municipal : question sur le procès du… par efr78

Notre bulletin trimestriel d’informations en pdf, avec notamment une évaluation du coût d’annulation des ‘swaps’ toxiques à fin juin 2011 de 89 millions d’euros, soit plus du double du capital restant dû…

Plus de détails :

L’évolution en direct du taux d’intérêt du 1er emprunt toxique du Sidru

L’évolution en direct du taux d’intérêt du 2e emprunt toxique du Sidru

Emprunts toxiques du Sidru : la taxe sur les ordures ménagères va-t-elle augmenter? (09/2011)

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Les résultats complets du 2e tour de la primaire citoyenne à Saint-Germain-en-Laye

Le second tour des primaires citoyennes a de nouveau passionné les électeurs de gauche saint-germanois.

Il y a eu autant de votants qu’au premier tour même si ce ne furent pas forcément les mêmes. En effet, selon les bureaux, entre 15 et 20% d’électeurs du second tour n’avaient pas voté au premier.

Voici les résultats complets dans les 4 bureaux de vote ouverts à Saint-Germain. Ils sont très proches du résultat national.

Inscrits :                 31595

Votants :                 1698 soit 5,37% des inscrits

Nuls et blancs :              8

Exprimés :                1690

François Hollande :  950 voix soit 56,21%

Martine Aubry :          740 voix soit 43,79%

Dans le détail de chaque quartier, les résultats sont assez homogènes, avec une spécificité pour le bureau Jean Moulin où le résultat est beaucoup plus serré (ce bureau avait placé Martine Aubry en tête au 1er tour).

Bureau de vote Ecole Ampère [ce bureau regroupait les bureaux de vote 1 (centre administratif), 9, 10 et 11 (Ecole Ampère), 13 (Foyer Louis XIV), 14 (Gare d’Achères), 15 (Chateau du Val), 16 (Ecole Frédéric Passy)] :

Inscrits :                     7532

Votants :                      398 (soit 5,28% des inscrits)

Nuls et blancs :                2

Exprimés :                    396

François Hollande :      227 voix soit 57,32%

Martine Aubry :           169 voix soit 42,68% 

Bureau de vote Ecole Bonnenfant [ce bureau regroupait les bureaux 2 (Musée Véra), 3 (Ecole primaire Giraud Teulon), 4 et 5 (Ecole des Ecuyers), 6, 7 et 8 (Ecole Bonnenfant), 12 (Hôtel de Ville)] :

Inscrits :                      9373

Votants :                       499 (soit 5,32% des inscrits)

Nuls et blancs :                 2

Exprimés :                     497

François Hollande :       284 voix soit 57,15% 

Martine Aubry :             213 voix soit 42,85% 

Bureau de vote Schnapper [ce bureau regroupait les bureaux 18 et 19 (Ecole des Sources), 20, 21 et 28 (Ecole Schnapper), 22 (Ecole maternelle Giraud Teulon), 29 (Gymnase du Cosec)]

Inscrits :                       8212

Votants :                        431 soit 5,25%

Nuls et blancs :                  1

Exprimés :                     430

François Hollande :       251 voix soit 58,37% 

Martine Aubry :             179 voix soit 41,63 %

Bureau de vote Jean Moulin [ce bureau regroupait les bureaux 17 (Ecole Frédéric Passy), 23 (Ecole Marie Curie), 24 (Ecole Beethoven), 25 (Lycée international), 26 et 27 (Ecole Jean Moulin)] :

Inscrits :                       6478

Votants :                         370  soit 5,71%

Nuls et blancs :                   3

Exprimés :                      367

François Hollande :        188 voix soit 51,23% 

Martine Aubry :              179 voix soit 48,77 % 

Nous remercions tous les électeurs qui sont venus voter et qui ont fait de ces primaires un grand succès. Un grand merci également aux militants socialistes qui ont préparé et organisé ce scrutin depuis des semaines. Nos remerciements également pour la mairie qui a joué le jeu démocratique et pour le personnel communal pour leur gentillesse et leur disponibilité.

A lire également sur notre blog :

Les résultats du premier tour de la primaire citoyenne à Saint-Germain-en-Laye

Les résultats du premier tour à Saint-Germain par bureau de vote

Tous nos articles sur les Primaires citoyennes 

Les résultats du 1er tour des Primaires à Saint-Germain-en-Laye par bureau de vote

primairesDimanche dernier 1700 Saint-Germanois ont voté pour l’un des 6 candidats aux primaires citoyennes dans les 4 bureaux de vote à Saint-Germain-en-Laye.

Voici le résultat dans chacun des bureaux de vote. Les résultats diffèrent parfois selon les quartiers.

Plan_vote_primaires.png

Bureau de vote Ampère [ce bureau regroupe les bureaux de vote 1 (centre administratif), 9, 10 et 11 (Ecole Ampère), 13 (Foyer Louis XIV), 14 (Gare d’Achères), 15 (Chateau du Val), 16 (Ecole Frédéric Passy)] :

Inscrits : 7529

Votants : 377 soit 5,01% 

François Hollande :      153 voix soit 40,58%

Martine Aubry :            117 voix soit 31,03%

Manuel Valls :                48 voix soit 12,73%

Arnaud Montebourg :    43 voix soit 11,41%

Ségolène Royal :            11 voix soit 2,92%

Jean-Michel Baylet :        4 voix soit 1,06%

Bureau de vote Bonnenfant [ce bureau regroupe les bureaux 2 (Musée Véra), 3 (Ecole primaire Giraud Teulon), 4 et 5 (Ecole des Ecuyers), 6, 7 et 8 (Ecole Bonnenfant), 12 (Hôtel de Ville)]

Inscrits : 9371

Votants :  484 soit 5,16%

François Hollande :      178 voix soit 36,78%

Martine Aubry :            148 voix soit 30,58%

Manuel Valls :                 66 voix soit 13,64%

Arnaud Montebourg :     61 voix soit 12,60%

Ségolène Royal :             27 voix soit  5,58%

Jean-Michel Baylet :         2 voix soit   0,41%

Bureau de vote Schnapper [ce bureau regoupe les bureaux 18 et 19 (Ecole des Sources), 20, 21 et 28 (Ecole Schnapper), 22 (Ecole maternelle Giraud Teulon), 29 (Gymnase du Cosec)]

Inscrits : 8209

Votants :  452 soit 5,51%

François Hollande :      167 voix soit 36,95%

Martine Aubry :            120 voix soit 26,55%

Manuel Valls :                 73 voix soit 16,15%

Arnaud Montebourg :     69 voix soit 15,27%

Ségolène Royal :             19 voix soit  4,20%

Jean-Michel Baylet :         2 voix soit   0,44%

Bureau de vote Jean Moulin [ce bureau regroupe les bureaux 17 (Ecole Frédéric Passy), 23 (Ecole Marie Curie), 24 (Ecole Beethoven), 25 (Lycée international), 26 et 27 (Ecole Jean Moulin)] :

Inscrits : 6478

Votants :  384 soit 5,93%

Martine Aubry :            143 voix soit 37,24%

François Hollande :      121 voix soit 31,51%

Arnaud Montebourg :    67 voix soit 17,45%

Manuel Valls :                36 voix soit   9,38%

Ségolène Royal :            15 voix soit   3,91%

Jean-Michel Baylet :         1 voix soit   0,26%

Venez choisir dimanche 16 octobre (de 9h à 19h) qui représentera le Parti socialiste face à Nicolas Sarkozy au printemps 2012.

A lire également sur notre blog :

Les résultats du 1er tour de la Primaire à Saint-Germain-en-Laye

Tous nos articles sur les Primaires

Les résultats du 1er tour des Primaires à Saint-Germain-en-Laye

Grand succès pour les Primaires en France et à Saint-Germain-en-Laye. Les électeurs ont souvent dû faire la queue pour voter.

1700 personnes sont venues voter dans les 4 bureaux de vote à Saint-Germain.

Les résultats sur l’ensemble de la ville de Saint-Germain sont les suivants :

Inscrits : 31587

Votants : 1700 

Nuls et blancs : 6

Exprimés : 1694

François Hollande :    619 voix soit 36,54%

Martine Aubry :          528 voix soit 31,17%

Arnaud Montebourg : 240 voix soit 14,17%

Manuel Valls :             223 voix soit 13,16%

Ségolène Royal :          72 voix soit 4,25%

Jean-Michel Baylet :      9 voix soit 0,53%

Merci aux 1700 électeurs de Saint-Germain qui se sont déplacés et aux dizaines de militants et sympathisants socialistes qui ont organisé ce scrutin et permis sa réussite.

Il y aura un deuxième tour dimanche 16 octobre, également de 9h à 19h.

Suivez l’évolution des résultats dans les Yvelines et au niveau national  

Primaires citoyennes : où voter à Saint-Germain-en-Laye?

primairesLe vote pour les primaires aura lieu les dimanches 9 et 16 octobre. Les bureaux de vote seront ouverts de 9h à 19h.

Où voter à Saint-Germain ?

Pour les électeurs inscrits dans les bureaux 1 (centre administratif), 9, 10 et 11 (Ecole Ampère), 13 (Foyer Louis XIV), 14 (Gare d’Achères), 15 (Chateau du Val), 16 (Ecole Frédéric Passy) : vous votez à l’école de la rue Ampère, 9 rue Ampère.

Pour les électeurs inscrits dans les bureaux 2 (Musée Véra), 3 (Ecole primaire Giraud Teulon), 4 et 5 (Ecole des Ecuyers), 6, 7 et 8 (Ecole Bonnenfant), 12 (Hôtel de Ville) : vous votez à l’Ecole Bonnenfant, 34 rue André Bonnenfant.


Pour les électeurs inscrits dans les bureaux 18 et 19 (Ecole des Sources), 20, 21 et 28 (Ecole Schnapper), 22 (Ecole maternelle Giraud Teulon), 29 (Ecole du Bois Joli) :  vous votez au gymnase Schnapper, 26 rue Schnapper.


- Pour les électeurs inscrits dans les bureaux 17 (Ecole Frédéric Passy), 23 (Ecole Marie Curie), 24 (Ecole Beethoven), 25 (Lycée international), 26 et 27 (Ecole Jean Moulin) :  vous votez à l’Ecole Jean Moulin, 50 rue de l’Aurore.

Plan vote primaires

 Téléchargez le plan des bureaux de vote à Saint-Germain (570ko, pdf)

De quoi ai-je besoin ? Pour voter, munissez-vous d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, permis de conduire…) et préparer votre participation financière (vous devrez donner un euro au minimum). Si vous le pouvez, munissez-vous également de votre carte d’électeur, cela simplifiera la recherche de votre nom. Sur celle-ci figure le numéro de votre bureau de vote.

Pourquoi dois-je donner un euro ? Cette participation est nécessaire pour rembourser les frais d’organisation des primaires (à titre d’exemple la location des salles pour les 2 tours se monte à Saint-Germain à 1500 euros, entièrement à la charge de la section PS de Saint-Germain…). Attention, il n’y aura pas de rendu de monnaie.

Je veux en savoir plus sur les Primaires au niveau national : je me rends sur le site Les primaires citoyennes

Conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye du 29 septembre 2011 : les points sur les « i » !

h__tel_ville_entr__e_int__rieure-_r__duit.jpgLe dialogue républicain n’existe plus au conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye.

Systématiquement, le maire de Saint-Germain-en-Laye caricature les interventions de l’opposition de gauche. C’est dommage pour la démocratie locale, mais nous nous sommes fait une raison. Cela n’autorise toutefois pas le maire à tordre les faits.

Deux exemples lors du conseil municipal du 29 septembre :

Il était proposé le choix d’un partenaire en délégation de service public pour la future crèche des Comtes d’Auvergne qui va ouvrir en janvier prochain. Le Groupe Saint-Germain Solidaire a clairement exposé sa position en trois temps :

  – Premier temps : en 2009, nous avons voté pour cet investissement indispensable à la ville de Saint-Germain. Nous avons d’ailleurs écrit dans notre programme aux Municipales de 2008 que nous nous engagerions à créer pendant le mandat au moins 100 nouvelles places de crèche dans la ville.

  – Deuxième temps : en 2010, le conseil municipal est appelé à se prononcer sur le choix du mode de gestion de cette future crèche, soit par un privé, soit en régie avec du personnel municipal. Au moment du vote, nous avons là aussi clairement exprimé notre choix pour cette nouvelle crèche en régie municipale. Notre expérience ici, à Saint-Germain, les réalités dans les autres communes le montrent aussi, la régie permet de maîtriser les engagements, donne un bon niveau de contrôle et une proximité continue avec les familles, et nous sommes dans le rôle d’une politique municipale. La majorité municipale a fait un choix contraire et a retenu la délégation à un privé.

– Troisième temps : le conseil municipal du 29 septembre a choisi le délégataire privé retenu par la ville. Ce n’est pas notre choix, nous avons donc voté contre. Le vote n’était pas contre la nouvelle crèche, comme le maire l’a affirmé avec une rare mauvaise foi, mais contre ce mode de gestion.

Pour vous faire votre propre opinion, visionnez l’échange lors du conseil municipal filmé par notre équipe :

 

Conseil municipal : délégation de service public… par efr78

Deuxième exemple, une délibération sous forme d’avenant au contrat qui lient Véolia, le STIF et la ville a été examinée et a permis à nouveau d’aborder le réseau de bus urbain Résalys, objet d’une forte contestation des habitants il y a un an. En conseil, le Maire a dénoncé « l’instrumentalisation de ce sujet par le PS local », en projetant des chiffres de fréquentation en hausse qui n’ont été à ce jour ni communiqués ni expliqués officiellement. S’agissait-il de chiffres annuels, de chiffres de janvier à fin septembre 2010, comparés à janvier et septembre 2011 ? Comment comparer les chiffres alors que les circuits ont été réaménagés?

 

Conseil municipal : avenant au contrat du réseau… par efr78

Bref, l’argumentaire était « la fréquentation est en hausse, circulez, il n’y a plus rien à dire ». Et bien non.

Nous avons réalisé une enquête de satisfaction générale sur les services à Saint-Germain dont nous rendrons public très prochainement les résultats. Concernant les lignes de bus dans la ville, 55% des répondants ont exprimé un avis négatif dont 40% très négatifs. Ces taux importants sont très significatifs de l’insatisfaction des usagers. Il n’y a donc pas d’ « instrumentalisation » de ce sujet, nous faisons simplement notre travail de contrôle de la gestion de la ville par la majorité.

Nous signalerons à titre d’exemple sur la ligne R1 (celle qui relie le centre ville au Bel Air) que si des améliorations ont été notées sur la fréquence et les horaires du matin, on note toujours de fortes insatisfactions concernant les horaires du soir au départ de la gare RER à partir de 18h30/19h00. Le temps d’attente se situe entre 20 et 25 minutes. Il est très fréquent dans le créneau de 19h00/20h00 de constater plus de 50 personnes en attente. Toujours sur cette ligne R1, la fréquence du week-end et particulièrement du samedi est très insuffisante. Sur la ligne R4 aux heures de pointe le matin et le soir, l’arrivée d’1 RER sur 3 en gare de St-Germain ne permet aucune correspondance sur cette ligne notamment vers Chambourcy. Ce dossier reste toujours ouvert et doit faire preuve de vigilance et d’attention soutenue.

Monsieur le Maire nous accuse de faire de la politique. Et bien oui, du grec politikos, la politique recouvre tout ce qui a trait à la gouvernance d’une communauté. Et nous continuerons à exprimer notre vision et les attentes que nous percevons sur tous les sujets de la vie de notre ville, que cela dérange M. Lamy ou pas.  

A lire également sur notre blog :

Tous nos comptes-rendus de conseils municipaux

Tous nos articles sur le réseau de bus Résalys

Répondez à notre enquête de satisfaction sur les services de la vie quotidienne à Saint-Germain (05/2011)

L’Express épingle « le système Lamy » à Saint-Germain-en-Laye

ExpressUne21092011.jpegL’hebdomadaire L’Express du 21 septembre a consacré un long dossier à la ville de Saint-Germain et à la gestion d’Emmanuel Lamy, dans une enquête très complète et sans complaisance intitulée « Le système Lamy« .

C’est peu de dire que celui-ci n’a pas apprécié le dossier! Trop habitué sans doute aux numéros hagiographiques du Point consacrés à Saint-Germain, où notre commune est systématiquement décrite comme le paradis sur terre et la gestion du maire comme un modèle du genre, Emmanuel Lamy a peut-être perdu l’habitude de lire une enquête indépendante où les journalistes font réellement leur travail.

Car il y a bien évidemment à Saint-Germain comme ailleurs, des problèmes et des dossiers difficiles, nous les évoquons régulièrement sur notre blog.

L’Express aborde ainsi 3 « dossiers chauds » :

la situation catastrophique – et bloquée – de l’hôpital de Saint-Germain qualifiée de « dossier empoisonné » où les « cliniques privées raflent la mise »

Expresssidru21092011.jpeg- un dossier d’urbanisme particulièrement douteux, que nous avons déjà évoqué plusieurs fois sur ce blog, avec de possibles conflits d’intérêts, initulé « Le mystère du domaine de Valmoré »  

–  et enfin la véritable « bombe à retardement » que représente « l’incinérateur intoxiqué par des emprunts spéculatifs« , c’est à dire le dossier des emprunts toxiques du Sidru que nous avons révélés dès septembre 2007 et sur lesquels la Chambre régionale des Comptes enquête actuellement. Pour la première fois, Emmanuel Lamy reconnait la gravité de la situation, estimant avoir « hérité d’une bombe ». 

L’Express aborde également la personnalité du maire et le portrait n’est pas tendre mais plutôt bien vu. Celui-ci, maire depuis 12 ans, y est jugé comme « l’énarque qui n’aimait pas la politique« , « toujours aussi peu à son aise au milieu de la foule » avec « un style de boy-scout sage » ; le député-maire UMP de Chambourcy Pierre Morange y va de son petit coup de griffe, le décrivant comme quelqu’un qui « n’est pas flamboyant« . Beaucoup de Saint-Germanois qui ont eu l’occasion de dialoguer avec lui le jugent même assez cassant…

L’Express souligne aussi qu’il « manque cruellement de poids politique au sein de l’UMP des Yvelines » et qu’il « dispose de peu d’alliés« . L’hebdomadaire estime, sans doute avec raison, qu’ « Emmanuel Lamy ne s’est jamais vraiment remis de sa cuisante défaite aux législatives de 2002« , où il avait été éliminé dès le premier tour, battu par Pierre Morange et Jean Laurent, conseiller municipal PS de Saint-Germain. En 2010, Valérie Pécresse n’avait pas voulu de lui sur la liste de droite aux Régionales.

Ce dossier très complet qui épingle Emmanuel Lamy, vous ne le retrouverez pas dans la revue de presse du Journal de Saint-Germain, notre pravda locale, dirigé par la majorité municipale. Ou plus exactement, vous y lirez les deux seuls points positifs que relève l’opposition de gauche (les crèches et la progression – encore insuffisante – du logement social). Mais rien sur les emprunts toxiques, rien sur l’hôpital, rien sur le domaine de Valmoré!

Si telle est la conception du journalisme pour M. Lamy, n’évoquer que ce qui va dans le bon sens, on comprend pourquoi il n’a pas apprécié le numéro de l’Express. Mais le maire de Saint-Germain doit se rappeler que ce sont les impôts des Saint-Germanois qui financent le Journal de Saint-Germain, y compris les 47% qui n’ont pas voté pour M. Lamy lors des dernières municipales…

Mise à jour : à la demande de l’Express, nous avons retiré les liens vers les articles

A lire également sur notre blog :

Domaine de Valmoré : il n’y aurait jamais eu de demande de déclassement des Espaces Boisés Classés! (04/2011)

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Tous nos articles sur l’hôpital de Poissy – Saint-Germain