Tribune libre du Journal de Saint-Germain : Si nous étions la majorité municipale

JSGRetrouvez ci-dessous la tribune libre du groupe Saint-Germain Solidaire publiée dans le Journal de Saint-Germain du 2 décembre.


Si nous étions la majorité municipale

C’est ce raisonnement qu’il faut tenir lorsqu’est abordé le débat d’orientation budgétaire définissant le prochain budget de la ville.

En 2012 nous avons identifié des priorités. Tout d’abord poursuivre les efforts en faveur du transport collectif et plus particulièrement de notre réseau de bus dans la ville. Des améliorations à faire plus particulièrement sur les horaires du soir, l’offre sur les week-ends, des fréquences plus élevées en direction du quartier du Bel Air sont nécessaires.

Les efforts de solidarité doivent être maintenus en fonction des besoins sociaux dont une étude détaillée est en cours au CCAS.

Pour la Petite Enfance, nous souhaitons faire un essai dans une crèche de Saint-Germain sur les horaires décalés, pérenniser l’offre des garderies du matin dans les écoles élémentaires et aussi mener une réflexion sur les enfants de 3 à 8 ans et la panoplie d’activités culturelles et sportives à encourager dans la ville. La réouverture dans ses locaux en 2012 de la Maison des Associations doit être l’occasion de redéfinir le soutien de la ville dans ce domaine. Enfin, la ville devrait implanter des activités du Conservatoire de musique dans le quartier du Bel Air en déconcentrant ainsi les activités qui sont très présentes en centre ville.

En investissement, nous défendons la construction d’une salle des spectacles de 200 places dans le quartier du Bel Air, ainsi que la réalisation d’une étude sur les besoins d’aménagement des locaux scolaires en m2 destinés aux cantines scolaires. Il faut faire preuve d’imagination pour examiner les possibilités d’augmentation de places et répondre à la forte demande des parents.

2012 est une année avec un contexte économique contraint, cela nécessite des choix et voici les nôtres.

A lire également sur notre blog :

Notre tribune libre du 18 novembre sur l’intercommunalité

Tous nos articles sur le réseau de bus Résalys

La droite creuse la dette c’est vous qui payez la note!

Depuis dix ans, la droite a multiplié la dette par deux par une politique qui ne profite qu’à une minorité de nos concitoyens les plus aisés. La crise est là, mais la responsabilité est surtout celle de Nicolas Sarkozy. Faute d’avoir le courage de revenir sur 75 milliards de cadeaux fiscaux, le gouvernement impose au pays une cure d’austérité brutale et injuste, désastreuse économiquement et financièrement inefficace. Tous les Français s’en trouvent pénalisés.

DetteTéléchargez le tract du PS (pdf)

SIDRU : Le syndicat accumule les impayés

Le Comité du Sidru, qui regroupe 30 élu-e-s des 15 communes, a été réuni le 5 octobre pour aborder une série de sujets liés à la dette et au fonctionnement ‘technique’ du syndicat intecommunal.

Nous rendons compte dans notre compte-rendu détaillé (pdf 151ko) des délibérations qui concernent la gestion ‘active’ de dette, autrement dit la gestion des emprunts toxiques. Des liens conduisent vers les vidéos de ces délibérations, que nous reproduisons en intégralité.

Le graphique ci-dessous montre l’évolution des courbes de taux de change dans le temps.

Risque_18-nov-2011-1-.jpg

Le président Emmanuel Lamy, également maire de Saint-Germain, a annoncé une série de nouvelles qui auraient dû amorcer un vrai débat : le syndicat a décidé en juillet 2011 de suspendre ses paiements d’intérêts à la banque Depfa. Aucun montant, aucun taux d’intérêt à payer n’ont été mentionné par l’exécutif du syndicat. Le taux a pourtant fait un pic à 55% et le montant des impayés est monté à plus de 700 000 euros par mois cet été !

Au passage, notons que cette décision majeure n’a évidemment pas figuré dans le ‘Journal’ de Saint-Germain

Un élu Europe Écologie – Les Verts de Poissy a bien essayé d’en savoir plus, mais une fois de plus en vain. Ni le nouveau vice-président aux finances ni le président n’ont répondu sur le fond à ses commentaires.

Spéculation, manipulation, opacité, comptes non fidèles et insincères : tout va de pair dans ce dossier et rien n’est encore réglé.

Pour en savoir plus et vivre le Comité en vidéo, voir notre compte-rendu (pdf 151ko) dans lequel figurent toutes les interventions des élus.

A lire également sur notre blog :

SIDRU : le syndicat intercommunal en défaut de paiement! (10/2011)

L’évolution en direct du taux d’intérêt du 1er emprunt toxique du Sidru

L’évolution en direct du taux d’intérêt du 2e emprunt toxique du Sidru

Emprunts toxiques du Sidru : la taxe sur les ordures ménagères va-t-elle augmenter? (09/2011)

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Intercommunalité dans les Yvelines : non au passage en force pour des raisons partisanes!

Retrouvez ci-dessous la tribune libre du groupe Saint-Germain Solidaire publiée dans le Journal de Saint-Germain du 18 novembre.


Le 3 novembre 2011, la CDCI [Commission départementale de Coopération intercommunale] des Yvelines s’est réunie sous la présidence du Préfet pour avancer sur la carte intercommunale dans le département. Une réunion qui fut l’occasion une fois encore de constater que les élus de droite du département sont prêts à tout pour passer en force et imposer des périmètres dans le seul but de permettre à la droite de conserver son hégémonie dans les Yvelines.

Ces méthodes vont pourtant à l’encontre de la loi de décembre 2010 et des directives données par François Fillon après les élections sénatoriales. Le Premier Ministre demande que la volonté des élus locaux soit respectée en évitant la course au gigantisme et que les discussions soient poursuivies au-delà du 31 décembre afin de tendre au plus large accord.

ZoomintercoPour notre territoire, la communauté de communes, appelé Seine et Forêts, regroupant 13 communes dont Poissy, Achères, Conflans-Sainte-Honorine et Saint-Germain-en-Laye jusqu’à Marly Le Roi, n’a, nous l’avons expliqué en Conseil, aucun sens territorial, économique et environnemental. Les conseils municipaux représentant 46% des habitants de ce périmètre ont voté contre !

Le Maire de Saint-Germain cherche à rivaliser avec ‘Versailles Grand Parc’ et vise maintenant à absorber à terme Maisons-Laffitte et Le-Mesnil-le-Roi (propos exprimés dernièrement en réunion des conseils de quartiers).

Pourtant les principes de proximité avec les habitants, de consensus local, de décentralisation des décisions et de solidarité territoriale devraient avant tout prendre tout leur sens dans les critères de décision de la Commission départementale. Avec tous les citoyens désireux de conserver la maîtrise de leur destin, nous défendons un chemin d’une intercommunalité consensuelle et de projets à taille humaine.

A lire également sur notre blog :

Pourquoi nous avons voté contre la proposition du Préfet des Yvelines sur l’intercommunalité (2/2) (08/2011)

Pourquoi nous avons voté contre la proposition du Préfet des Yvelines sur l’intercommunalité (1/2) (08/2011) 

Débat animé sur l’intercommunalité au conseil municipal de Saint-Germain (07/2011)

Intercommunalité : le projet du Préfet des Yvelines suscite le mécontentement (05/2011) 

Présidentielle 2012 : inscrivez vous avant le 31 décembre!

Inscription-listes-electorales-2010.pngPour pouvoir voter en 2012 aux élections présidentielles et législatives, il faut être inscrit sur les listes électorales. Si vous avez déménagé récemment, pensez à vous inscrire dans votre mairie avant le 31 décembre 2011.

L’inscription sur les listes électorales est normalement automatique pour les jeunes de 18 ans. Néanmoins, nous recommandons aux personnes concernées  de vérifier  auprès de la mairie de leur commune qu’elles sont bien inscrites.

La liste des documents nécessaires pour s’inscrire est consultable sur le site du Ministère de l’Intérieur.

Par ailleurs, le premier tour de l’élection présidentielle le 22 avril ayant lieu pendant les vacances scolaires partout en France, pensez également à faire une procuration si vous pensez être absent.

Chaque voix comptera pour gagner en 2012 !

Emmanuel Fruchard, conseiller municipal PS de Saint-Germain-en-Laye, invité d’Yvelines Première

yvelines-premiere-logo.jpgLa chaine télévisée d’informations locales Yvelines Première vient de mettre en ligne (avec beaucoup de retard hélas) une interview d’Emmanuel Fruchard, conseiller municipal PS de Saint-Germain-en-Laye, réalisée le 26 août dernier.

Parmi les sujets évoqués avec le journaliste Ghislain Trabi durant cet entretien de 35 minutes :

l’intercommunalité. Emmanuel Fruchard revient sur l’opposition des communes d’Achères, Conflans et Poissy à intégrer l’intercommunalité autour de Saint-Germain et révèle une carte de la préfecture qui montre qu’un autre projet était aussi envisagé et que des pressions politiques ont sans doute abouti au projet actuel, très contesté.

A ce sujet, lire la réaction des élus socialistes yvelinois à la réunion du 3 novembre avec le préfet. 48 communes dans les Yvelines ont émis un avis défavorable au projet du préfet. Qui pourtant indique que le projet a reçu « une large adhésion« …

l’aire des gens du voyage. L’élu socialiste rappelle que l’emplacement choisi dans la plaine d’Achères n’est pas à l’abri de tout danger pour les personnes concernées.

le Sidru. Emmanuel Fruchard, spécialiste de la question, explique en termes très clairs l’ampleur et l’historique du problème des emprunts toxiques du syndicat intercommunal. Pour lui, ces emprunts sont parmi les plus dangereux de France. Il reproche au président du Sidru Emmanuel Lamy d’avoir nié le problème pendant des années – alors que le PS de Saint-Germain l’avait alerté dès 2007- et de ne pas être sorti de ces contrats quand c’était encore faisable.

l’hôpital de Chambourcy dont personne aujourd’hui ne peut garantir qu’il verra le jour.

– un point enfin sur les primaires (qui n’avaient pas encore eu lieu) et sur le questionnaire du PS sur les services publics à Saint-Germain, qui n’était pas encore totalement dépouillé.

Cet entretien est particulièrement intéressant car Yvelines Première, contrairement à beaucoup d’autres médias, permet aux élus de développer leurs idées et leurs propositions sans être perpétuellement interrompu, ce qui est malheureusement trop souvent le cas désormais à la télévision, et d’aborder les questions de fond.

A lire également sur notre blog :

Les résultats de notre enquête sur les services de la vie quotidienne à Saint-Germain-en-Laye (10/2011)

La sécurité de l’aire d’accueil des gens du voyages à Saint-Germain en question (12/2009)

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru

Tous nos articles sur l’hôpital de Poissy – Saint-Germain