Vote du budget : quand le maire de Saint-Germain caricature les propos de ses opposants

A l’occasion du vote du budget de la ville de Saint-Germain lors du conseil municipal du 20 décembre 2012, les différents groupes politiques se sont exprimés pour défendre leur position.

Le groupe de gauche Saint-Germain Solidaire, par la voix de son président Pascal Lévêque, a voté contre et a expliqué en détail et de façon argumentée les raisons de cette opposition ; il a également fait des propositions alternatives, comme à chaque fois que nous nous opposons à une délibération.

Malheureusement, comme souvent, le maire de Saint-Germain ne s’est pas contenté de répondre aux arguments de la gauche mais a ironisé et caricaturé nos propos.

Pascal Lévêque a repris la parole pour dénoncer cette façon de faire, stérile, caricaturale et qui n’apporte rien au débat, que nous nous efforçons d’être d’un bon niveau.

Notre équipe a filmé les échanges entre le maire de Saint-Germain et les élus de gauche. Chacun jugera.


Conseil municipal : budget primitif 2013 par efr78

A lire également sur notre blog :

Tous nos articles sur la vie municipale

Mariage pour tous : rétablir la vérité sur un « projet de loi de grand progrès, de grande générosité, de fraternité et d’égalité »

manifmariage.jpgLa principale avancée de la loi sur le mariage pour tous vise à étendre l’acte de mariage civil aux couples de même sexe, et à leur accorder le droit à l’adoption.

S’agissant d’un engagement pris par François Hollande lors de son élection, le Parti socialiste s’honore de défendre un texte de loi qui met fin à des inégalités ne correspondant plus à la diversité des situations familiales. 

Alors que certains de nos concitoyens peuvent légitimement s’interroger sur ce changement, il est regrettable d’entendre des parlementaires de droite s’enfermer dans leurs contradictions.

– Ils exigent un grand débat national, mais refusent d’assister aux commissions parlementaires, précisément faites pour confronter les points de vue et les expertises.

– Ils veulent un référendum d’initiative populaire sur cette question, mais ils n’ont jamais mis en place les moyens constitutionnels de le créer pendant qu’ils étaient au pouvoir.

– Ils invoquent la défense des enfants, alors que ce texte contient des dispositions qui renforcent leurs droit.

– Ils prétendent qu’on porte atteinte à l’institution du mariage, alors que cette loi donne de nouveaux droits sans en retirer aucun aux couples hétérosexuels.

– Ils affirment que c’est la porte ouverte à toutes les perversions (destruction de la famille, marchandisation de l’enfant, polygamie, etc…), alors que ce genre de prédictions qu’ils évoquaient déjà lors des lois autorisant le divorce, le vote des femmes, l’avortement ou le PACS, ont été implacablement démenties par l’histoire.

Répondant dans l’Assemblée à un député UMP particulièrement vindicatif, ne reculant devant aucun cliché pour insister sur des dangers pour l’avenir de famille traditionnelle et l’éducation des enfants, la Ministre de la Justice Christiane Taubira a brillamment rétabli la vérité (voir la vidéo sous ce texte) :

« Vous prétendez réclamer un débat national alors que constatez comme moi que les députés de l’opposition se font remarquer par leur absentéisme aux travaux en commission. Vous avez le texte de loi entre vos mains depuis plusieurs semaines, et vous savez donc que les mots de père et mères sont maintenus dans leur intégralité dans l’article 7 du code civil. Rien ne change pour les couples hétérosexuels, ni dans le code civil ni dans les actes du code civil. Seul l’article concernant l’adoption, et qui inclus déjà la notion de parent, sera modifié. »

« Cessez votre désinformation en instrumentalisant les enfants, car vous savez comme moi qu’il y a autant d’amour pour les enfants de couples hétérosexuels que pour ceux des couples homosexuels, ce sont tous des enfants de la France. Alors oui, Monsieur le député, le gouvernement présente un projet de loi de grand progrès, de grande générosité, de fraternité et d’égalité et nous apportons la sécurité juridique à tous les enfants de France – et je peux vous dire que j’en suis particulièrement fière. »


Christiane Taubira répond à Bernard Perrut sur… par LeLab_E1

ouialegalitéLe 27 janvier, mobilisés pour dire «oui, pour l’égalité».

Le Parti socialiste apporte son soutien à l’initiative des organisateurs de la manifestation du 27 janvier en faveur du mariage pour tous. Pour défendre ce projet de loi, à la fois porteur de plus de liberté, d’égalité républicaine entre citoyens, mais aussi pour plus de protection et de sécurité juridique pour les familles homoparentales d’ores et déjà existantes.

Alors rejoignez-nous :

dimanche 27 janvier

à partir de 14h 

place Denfert-Rochereau 

pour marcher ensemble vers la Bastille et défendre l’engagement 31 du président de la République

Philippe Olivier nous a quittés

Philippe-Olivier.jpegLa section PS de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux et Mareil-Marly a appris avec beaucoup d’émotion la disparition brutale mercredi dernier de Philippe Olivier.

Philippe avait rejoint notre section il y a quelques années. Il avait tout de suite su s’y rendre très utile.

Sa gentillesse, son écoute et ses prises de parole étaient très appréciées. Il avait intégré l’année dernière la commission administrative de notre section et travaillait d’ores et déjà à la constitution d’une liste de gauche aux municipales dans sa commune de Mareil-Marly.

Philippe Olivier n’avait que 52 ans. Nous adressons à son épouse et ses 4 enfants nos plus sincères condoléances, et toutes nos pensées dans ces moments si difficiles.

Notre tribune dans le Journal de Saint-Germain : « 2013, année de la transparence pour le Maire ? »

JSGDécouvrez ci-dessous en avant-première la tribune libre de notre groupe qui sera publiée dans le Journal de Saint-Germain du 18 janvier.


 2013, année de la transparence pour le Maire ?

En ce début d’année, notre Groupe formule pour la Ville un vœu : plus de transparence dans les dossiers municipaux. Il faut que les dossiers importants irriguent le Conseil et ne restent pas aux seules portes du bureau du Maire. Force est de constater que l’opacité règne sur de nombreux dossiers. Deux exemples.

Depuis 18 mois, plus aucune intervention pour évoquer le dossier de l’hôpital Poissy/Saint-Germain. Le projet médical des deux établissements était attendu avant les vacances d’été, il est annoncé pour le 31 Janvier. Aucune information n’a été diffusée. C’est le Maire seul qui a annoncé l’ouverture d’un Centre de Consultation d’Urgences pour adultes à Saint-Germain qui sert uniquement à passer sous silence la fermeture des Urgences.

Alors que la ville a payé un consultant pour rédiger une réponse au cahier des charges présentée par le PSG pour faire évoluer le camp d’entraînement des Loges, aucun dossier en Conseil. Seul, le Maire milite pour une implantation du PSG sur 60 hectares dans la plaine dite d’Achères. Nous ne connaissons ni les modalités de transfert de ces terrains appartenant à la ville de Paris ni surtout, comment la ville envisage la dépollution de ce site lourdement handicapé par des décennies d’épandage de boues d’épuration. Dans un premier temps, le Maire a déclaré que la ville prendrait à sa charge cette dépollution, puis que cela serait payé par le club. Seul le Maire a conçu cette proposition, seul Emmanuel Lamy en assumera les conséquences lors du choix du club.

On pourrait citer d’autres dossiers où la transparence n’est pas au rendez-vous. Le dossier sur le futur port Achères/Saint-Germain, l’arrivée de Sciences Po et ses conséquences pour la ville ou encore le dossier des emprunts toxiques du Sidru. La démocratie locale a toujours besoin de consultations.

A lire également sur notre blog :

Urgence à dire la vérité… sur les Urgences à Saint-Germain ! (12/2012)