Angéline Silly et Thibaud Eychenne, candidats PS sur le canton de Saint-Germain-en-Laye

cartedescantons-732x1024Les élections départementales auront lieu partout en France les 22 et 29 mars prochain. Pour la première fois, l’ensemble des cantons sera en jeu, alors que la moitié était renouvelée tous les 3 ans jusque-là.

Comme vous le savez, le scrutin a été modifié. Outre que le scrutin se nomme désormais « élections départementales » au lieu de « cantonales« , il faut désormais élire un binôme composé d’une femme et d’un homme (avec chacun un suppléant). Nouveauté également, seuls les candidats ayant obtenu plus de 12,5% des inscrits pourront accéder au second tour (exemple, avec une abstention à 50%, il faut obtenir au moins 25% des voix exprimées).

De même la carte des cantons a été modifiée et le nombre de cantons divisé par deux. Jusque-là, la ville de Saint-Germain-en-Laye était séparée en deux cantons (au niveau de la rue de Bergette notamment). Désormais, le canton de Saint-Germain-en-Laye regroupe 7 communes : Aigremont, Chambourcy, Fourqueux, l’Etang la Ville, Le Pecq, Mareil-Marly et Saint-Germain-en-Laye (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Le Parti socialiste présente deux jeunes candidats sur notre canton, Angéline Silly et Thibaud Eychenne. Ils sont également soutenus par le Parti radical de gauche et Génération écologie. Leurs remplaçants sont Marie-Noëlle Bas et Jacques Schellhorn.

les4

Conseil municipal de Saint-Germain-en-Laye : le groupe Front national explose!

anti-fnLors des élections municipales de mars dernier, et pour la première fois depuis 1989, le Front national a obtenu des élus à Saint-Germain-en-Laye. Ayant terminé 4e et dernier avec 9,77% des voix, le Front national avait fait élire deux élus : Didier Rouxel et Armelle Rouly.

Moins d’un an plus tard, Armelle Rouly a quitté le groupe « Saint-Germain fait front », pour cause de désaccord total avec son colistier (« Je ne m’entends plus avec lui » a-t-elle déclaré au Courrier des Yvelines) mais se disant aussi « extrêmement déçue par Marine Le Pen« . Elle reste toutefois conseillère municipale, ne souhaitant pas démissionner, ce qui empêche le suivant de liste Front national de devenir conseiller municipal, à la grande colère de Didier Rouxel…

Vous aurez peut-être noté que la tribune du groupe Front national dans le Journal de Saint-Germain est désormais réduite de moitié. Et qu’une tribune vierge, au nom d’Armelle Rouly, orne désormais cette page. Il s’agit clairement d’une faveur du maire Emmanuel Lamy au Front national car le règlement intérieur du conseil municipal ne prévoit pas d’espace de tribune libre pour les groupes de moins de deux élus

La municipalité de Saint-Germain-en-Laye fait supprimer les publicités Gleeden du dos des autobus urbains

Une campagne de publicité dans les transports en commun franciliens fait beaucoup parler ces derniers jours, en particulier dans les Yvelines : celle de la société Gleeden.com. Cette société est un site de rencontre spécialisée dans les rencontres adultérines (sic) et les publicités actuelles ciblent les femmes avec des slogans du type « Tromper son mari, ce n’est pas la fin du monde » ou « Et si c’est année, vous trompiez votre amant avec votre mari? » (re-sic).

Gleeden-1La campagne a été retirée prématurément par les sociétés de bus desservant Poissy, Sèvres, Rambouillet, Chatou, Saint-Germain-en-Laye ou encore Versailles.

Nous révélons aujourd’hui que la municipalité de Saint-Germain-en-Laye a fait pression sur la société de bus Transdev dès le 2 février pour faire retirer cette campagne de publicité. Pilotée en sous-main par la Manif pour tous et certaines associations catholiques, des adjointes du maire de Saint-Germain ont relayé cette demande.

Soyons clair : cette campagne de publicité est assez consternante et l’objet même de la société très discutable. Mais nous nous étonnons de ne pas voir ces mêmes élus conservateurs réagirent quand certaines sociétés diffusent des publicités sexistes, à l’image de celle de la société Carrefour/Ooshop l’année dernière dans la gare RER par exemple. Rappel du slogan de cette campagne véhiculant des clichés sexistes : « Mes enfants, mon mari… et ouf, mes courses livrées avec ooshop.com!« .

ooshop

Emprunts toxiques : le SIDRU sèchement débouté par le TGI de Paris

Dette_ToxiqueLe Tribunal de Grande Instance de Paris a débouté le syndicat qui gère nos déchets de sa demande d’annulation d’une opération financière qui fait de cette dette un «emprunt toxique».

Certes, la banque allemande Depfa est condamnée aux dépens et paiera des dommages-intérêts, mais qu’on en juge par les montants : le Sidru est sommé de payer ses impayés, 10 Millions d’€ en mai 2014, tandis que la banque est condamnée à lui payer seulement 125 000 € ! Avec le coût de sortie, cela met 0,6% à la charge de la banque (en fait, des contribuables allemands puisque la banque a fait faillite), et 99,4% à celle des habitants des 15 communes du Sidru !

Les juges fondent leur décision par quatre observations :

  • La demande de nullité du contrat est rejetée, les juges notant entre autres arguments que « Le risque potentiel du contre-swap conclu le 15 juin 2007 a donc été clairement présenté comme illimité au SIDRU » ;
  • Le Sidru n’est pas un investisseur expérimenté, « nonobstant les compétences en matière économique et financière de son président et de son premier vice-président chargé des finances » ;
  • Sur la base des échanges entre les parties, les juges estiment qu’ « il n’est pas établi que la banque DEPFA a commis un manquement à son obligation d’information précontractuelle » ;
  • Par contre les dommages-intérêts sont fondés sur le fait que « la banque DEPFA a manqué à son devoir de mise en garde ».

Malgré ce piètre résultat, l’exécutif du Sidru clame une curieuse victoire dans ses communiqués récents à la presse ! Il semblerait que le syndicat fasse appel. Par ailleurs, le Sidru aurait assigné la banque Natixis sur l’autre formule «toxique», ce que nous demandions en conseil municipal depuis …2011 !

Pascal Lévêque, Angéline Silly, Pierre Camasses.

Tribune libre du groupe Saint-Germain Autrement diffusée dans le Journal de Saint-Germain du 13 février 2015

Nous reviendrons prochainement plus en détail sur cette avancée majeure du dossier des emprunts toxiques du Sidru.

A lire également :

Tous nos articles sur les emprunts toxiques du Sidru