Le nouveau site de l’Office du Tourisme de Saint-Germain-en-Laye ne respecte pas la loi!

La municipalité de Saint-Germain-en-Laye se vante dans sa communication d’avoir obtenu 5 arobases (@@@@@) pour la politique numérique de la ville, classement décerné par l’association Villes Internet.

Nous avions déjà relevé sur ce blog il y a quelque temps que le site de la municipalité est mal sécurisé, un vrai problème à l’heure des cyberattaques. Un membre de l’équipe de communication de la ville nous a précisé alors que « la refonte globale de nos sites est en cours, et prévoit le renforcement de leur sécurisation ».
Saint-Germain-en-Laye Tourisme 2015-04-29 21-56-21Le premier site réactualisé vient d’être mis en ligne, il s’agit de celui de l’Office de Tourisme de Saint-Germain.
Et là, catastrophe : ce tout nouveau site ne respecte pas les critères d’accessibilité du Web, pourtant obligatoires pour tout site d’organisme public depuis la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

600px-Yeux_bandes_5L’accessibilité du Web peut se définir ainsi : « L’accessibilité du Web signifie que les personnes handicapées peuvent l’utiliser. Plus spécifiquement, elle signifie que ces personnes peuvent percevoir, comprendre, naviguer, interagir avec le Web, et y contribuer. L’accessibilité du Web bénéficie également à d’autres, notamment les personnes âgées ayant des capacités diminuées dues au vieillissement. » (source Wikipedia)
600px-Mains_liees_5L’article 47 de la loi du 11 février 2005 impose « aux services de communication publique en ligne des services de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent » d’être accessibles aux personnes handicapées, tous handicaps confondus.

Le délai de mise en conformité des sites web est expiré pour les services de l’État depuis mai 2011 et depuis mai 2012 pour les collectivités (source).
Faites le test vous-même, avec quelques techniques simples mentionnées par la société spécialisée en accessibilité numérique Access42. On constate par exemple que :

– le validateur de code officiel détecte de nombreuses erreurs : http://validator.w3.org/
– si vous essayez de naviguer sur le site au clavier avec la touche tabulation, comme de nombreuses personnes ayant des difficultés motrices, vous constaterez que de nombreux contenus sont impossibles à atteindre comme les sous-menus et qu’on ne sait pas où on se trouve ;
– les contrastes de couleurs sont très insuffisants, ce qui provoque de graves problèmes de lisibilité ;
– une animation en-tête de page d’accueil défile automatiquement, sans qu’il soit possible de l’arrêter et de la relancer via un bouton, ce qui gêne la concentration pour lire le reste du document.

Embêtant et déplorable pour un site tout neuf ! Et aucune déclaration de conformité au référentiel général d’accessibilité français (RGAA), comme l’exige l’administration.

À l’évidence, la municipalité de Saint-Germain n’a pas assumé le rôle qui est le sien en se dotant des moyens nécessaires pour vérifier le travail du prestataire sélectionné. Un audit indépendant a-t-il seulement été budgété pour garantir à tous les Saint-Germanois un accès égal aux contenus et fonctionnalités chèrement payées par la collectivité ?

Rappelons que selon les articles 225-1 et suivants du code pénal concernant les discriminations, les sanctions maximales sont comprises entre 3 et 5 ans d’emprisonnement et entre 45000 et 75000 euros d’amende.
La municipalité ayant prévu de refaire très prochainement le site de la ville, nous ne saurions trop lui recommander de prévoir dans son cahier des charges une partie consacrée au respect de l’accessibilité du Web, et surtout de prendre les mesures nécessaires pour en vérifier la prise en compte effective dans la version qui sera mise en ligne. L’article 6 du décret du 14 mai 2009 exige notamment que le personnel intervenant sur des sites web soit formé, ce qui devrait être couplé à un audit indépendant, fait par le service en charge si la compétence est internalisée ou via le recours à un prestataire extérieur qualifié.

Nous serons évidemment particulièrement vigilants sur ce point lorsque le nouveau site sera publié.

Résultat du 2e tour de l’élection municipale partielle de Voisins-le-Bretonneux

urneLe second tour de l’élection municipale partielle de Voisins-le-Bretonneux avait lieu ce dimanche.

Sans surprise, la maire sortante Alexandra Rosetti (UDI), arrivée nettement en tête à l’issue du premier tour, remporte facilement ce second tour,  marqué par une hausse importante de l’abstention.

La (bonne) surprise vient de la liste PS, arrivée 3e au premier tour et alors au coude à coude avec les deux autres listes de droite. Elle distance au second tour les deux autres listes de droite – en net recul – et obtient la deuxième place avec 18,57% soit près de 2 points de plus que dimanche dernier. Elle obtient 3 élus.

Les résultats complets :

Inscrits : 9734
Votants : 4624 (47,50 %) Participation en baisse de 4,8 points et 465 votants en moins.
Exprimés : 4578
Alexandra Rosetti (DVD) : 2432 voix / 53,12 %
Jean Hache (PS) : 850 voix / 18,57 %
Thierry Gasteau (UMP/DVD) : 661 voix / 14,44 %
Olivier Afonso (DVD) : 635 voix / 13,87 %

La liste Rosetti obtient les 4 sièges de la ville à la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, où la droite détient une courte majorité (25 sièges sur 48) depuis mars 2014.

Toutes nos articles sur les élections partielles dans les Yvelines

Intervention de Pascal Lévêque (PS) lors du conseil communautaire Seine et Forêts le 8 avril 2015

Le conseil communautaire de la communauté d’agglomération Seine et Forêts s’est réuni le 8 avril dernier, avec à l’ordre du jour l’examen du budget.

PascalPascal Lévêque, élu PS de Saint-Germain-en-Laye et seul élu de gauche avec Jacques Chesnais (PS, Marly le Roi) dans cette assemblée ultra dominée par la droite, est intervenu pour exprimer la position de la gauche. Voici l’intégralité de son discours : Continuer la lecture de Intervention de Pascal Lévêque (PS) lors du conseil communautaire Seine et Forêts le 8 avril 2015

Censure d’un film dans le cadre du jumelage Saint-Germain / Konstancin-Jeziorna (Pologne)

Initiés au lendemain de la seconde guerre mondiale, les jumelages entre communes d’Europe furent d’abord destinés à favoriser la réconciliation et le dialogue entre les peuples. Aujourd’hui, ces partenariats permettent de mener des projets de coopération économique ou de bonnes pratiques de gouvernance.

En favorisant le dialogue et la compréhension mutuelle, ils servent aussi (surtout) au rapprochement des citoyens et au renforcement du sentiment d’identité et de citoyenneté européenne, fondé sur un héritage, une histoire et une culture communes.

Dans ces échanges, la place accordée à la culture est essentielle : donner à voir, à penser, mettre en lumière les productions culturelles et artistiques actuelles, permettent de saisir plus facilement les représentations et les mécanismes à l’œuvre dans le pays « jumelé ».

En l’espèce, le respect de la diversité dans l’offre d’animations culturelles proposées par les conseils de jumelage est essentiel. Elle doit être ambitieuse et ne peut se résoudre à une offre plus ou moins folklorique, où gastronomie, coutumes traditionnelles locales le disputeraient à des témoignages issus de courants historiographiques ou artistiques autorisés.

IDAEn ce sens, le refus de l’Association des amis du Jumelage de Konstancin-Jeziorna (Pologne) de programmer le très beau film du cinéaste polonais Pawel Pawlikowski, Ida, jugé « tendancieux » par certains membres de l’association, est un signal négatif apporté à la pluralité et à la richesse des échanges.

Tourné en Pologne, interprété par des acteurs polonais, en polonais, le film a été unanimement salué par la critique (Oscar 2015 du meilleur film étranger, prix LUX 2014 du cinéma du Parlement européen, etc) et présenté comme l’une des productions majeures du cinéma polonais contemporainÉvoquant le parcours d’une jeune fille à la recherche de ses origines dans la Pologne des années 60, il aborde en creux les questions de la Shoah et de la culpabilité polonaise associée à cette période tragique.

De ce film, le réalisateur dit qu’ « il a réussi à toucher le public de toute l’Europe et a permis à des milliers de citoyens européens de partager une émotion commune ».

En remettant le prix LUX au cinéaste en décembre dernier, Martin Schulz, Président du Parlement européen, déclarait par ailleurs que son film « contribuait à renforcer le sentiment d’appartenance au même groupe et à faire tomber les barrières nationales ».

A l’évidence, un message qui n’est pas parvenu jusqu’à Saint-Germain-en-Laye…

Résultat du premier tour de l’élection municipale partielle de Voisins-le-Bretonneux

urneUne élection municipale partielle avait donc lieu ce dimanche à Voisins-le-Bretonneux suite à l’annulation du scrutin par le Conseil d’Etat.

La participation a été correcte pour un scrutin partiel (52,28%), intervenant de plus quelques semaines après le scrutin départemental.

Sans grande surprise, la maire élue en mars 2014 Alexandra Rosetti bénéficie d’une importante prime au sortant et arrive nettement en tête du premier tour avec près de 49% des voix. Les trois autres listes obtiennent environ 17% des voix chacune.

Il y a aura toutefois un second tour dimanche prochain et les quatre listes peuvent se maintenir.

Voici les résultats détaillés de ce premier tour.

Inscrits : 9734
Votants : 5089 (52,28 %)
Exprimés : 5037

– Alexandra Rosetti (DVD) : 2458 voix / 48,80%
– Thierry Gasteau (UMP/DVD) : 883 voix / 17,53%
– Jean Hache (PS) : 852 voix / 16,91%
– Olivier Afonso (DVD) : 844 / 16,75 %

A lire également sur notre blog :
Toutes nos articles sur les élections partielles dans les Yvelines

Le site Internet de la ville de Saint-Germain-en-Laye est mal sécurisé!

De nombreuses communes ont été victimes ces derniers mois de cyber-attaques et de piratages, sans parler de la violente attaque cette semaine contre TV5 Monde. Les hackers utilisent des failles de sécurité dans des sites Internet souvent obsolètes et très vulnérables.

cartesecuriteinformatiqueLa revue La Gazette des communes a réalisé une grande enquête dans toute la France pour connaître le niveau de sécurité de 14000 sites de communes. Le bilan est éloquent : plus de 6500 ne sont pas à jour et donc non sécurisés.

Surprise : dans cette liste se trouve le site de la commune de Saint-Germain-en-Laye !

5@Notre commune a pourtant obtenu pour la quatrième année consécutive 5@ au classement des villes Internet, la seule dans les Yvelines, ce dont la municipalité ne manque pas de se vanter.

Contacté par le PS Saint-Germain, une source interne à la mairie nous a précisé que « la refonte globale de nos sites est en cours, et prévoit le renforcement de leur sécurisation », confirmant ainsi l’insuffisance de la sécurité du site. Un budget de 200.000€ a été voté par le conseil municipal pour la refonte du site Internet de la ville.

Election municipale partielle à Voisins-le-Bretonneux le 12 avril

urneUne élection municipale partielle aura lieu les 12 et 19 avril dans la commune de Voisins-le-Bretonneux suite à l’annulation du scrutin le 25 février dernier par le Conseil d’Etat.
Le maire sortant UDI Alexis Biette avait été battu en mars 2014 dans une triangulaire par Alexandra Rosetti (DVD) de 15 voix, à la surprise générale car il était arrivé nettement en tête au premier tour.
L’UMP n’a accordé aucune investiture pour le scrutin dimanche. Quatre listes se présentent  dimanche, 3 de droite et une de gauche :

– la maire sortante Alexandra Rosetti (DVD)
– Olivier Alonso (DVD)
– Thierry Gasteau (UMP mais sous l’étiquette DVD car il n’a pas obtenu l’investiture). L’ancien maire Alexis Biette figure sur cette liste.
– Jean Hache (PS)

Rappel des scores de 2014 :
2e tour
Alexandra ROSETTI Divers droite
42.07 %
Alexis BIETTE Union de la droite
41.8 %
Jean HACHE Divers gauche
16.11 %

1er tour
Alexis BIETTE Union de la droite
39.62 %
Alexandra ROSETTI Divers droite
28.45 %
Jean HACHE Divers gauche
19.69 %
Jean-Louis TISON Divers droite
12.22%

A lire également sur notre blog :
Toutes nos articles sur les élections partielles dans les Yvelines

Analyse du scrutin par les élus PS de Saint-Germain-en-Laye

Retrouvez ci-dessous la tribune libre des élus PS de Saint-Germain-en-Laye parue dans le Journal de Saint-Germain du 3 avril 2015.

Abstention record dans notre ville

Tout d’abord félicitations républicaines à Elisabeth Guyard et Philipe Pivert, élus conseillers départementaux dimanche dernier. Le scrutin des 22 et 29 mars sur notre seule ville mérite un temps d’analyse avec 5 enseignements principaux en comparaison du scrutin municipal de 2014.

Premier enseignement, pourtant peu commenté, l’abstention a été record à Saint-Germain, 42% de votants au 1er tour, 36% de votants au 2ème tour ! Près de 2 électeurs sur trois ont ignoré cette élection dans notre ville ! C’est une situation qui doit interpeller tous les acteurs de la vie politique locale. Nos concitoyens ne sont plus aux rendez-vous électoraux, nous l’avions déjà constaté à la Municipale avec seulement 50% de participation.

Le bloc de droite au premier tour est stable à 53% avec toutefois 1.400 voix de moins que le score d’Emmanuel Lamy, score d’ailleurs en voix qui n’est pas non plus égalé au 2ème tour avec 6.863 voix contre 7.435 voix en 2014.

Le bloc de gauche dans notre ville est en progression tant en voix qu’en pourcentage avec 23 % au premier tour et 2.616 voix contre 2.163 à l’élection municipale, et 26 % au 2ème tour. Nous remercions sur l’ensemble du canton, avec les 7 villes concernées, les 5.190 électeurs (26,84%) qui nous ont fait confiance. Nous continuerons à défendre nos propositions, particulièrement dans un département où nous le regrettons fortement aucune minorité ne sera représentée au Conseil départemental des Yvelines !

Le Front National éliminé au 1er tour est en progression avec 16% et 516 voix supplémentaires par rapport aux municipales. Nous serons toujours présents sur le terrain pour démontrer que ce parti n’est pas la bonne réponse au besoin de nos concitoyens.

Enfin dernier point, il n’y a plus de scrutin « local », l’impact du national l’emporte sur tout.

Pascal Lévêque, Angéline Silly, Pierre Camasses, conseillers municipaux PS de Saint-Germain-en-Laye