Poursuite de la privatisation des crèches municipales à Saint-Germain-en-Laye

JSG Tribune libre des élus de gauche parue dans le Journal de Saint-Germain du 29 janvier 2016


Récemment la majorité a décidé de placer à nouveau deux crèches hors régie municipale, il s’agit d’une privatisation d’un service à la population. Ce service est ancré dans les attentes de nos concitoyens du fait de la très forte proportion de couples travaillant.

Actuellement, 11 crèches sur 13 crèches sont en régie municipale. Une nouvelle crèche, en construction  à la Lisière Pereire, a été décidée « privée » ; 2 sont en délégation.

Notons que la qualité des services des crèches administrées par la ville est reconnue avec la satisfaction des parents utilisateurs. Elles sont gérées par des personnels compétents et disponibles, une brigade a été mise en place pour faire face aux éventuelles absences.

La volonté de la majorité pour un changement de statut public/privé n’est pas fondée. L’analyse des coûts pour « faire des économies » montrent que le coût net par berceau en régie municipale est de 7.069 €, inférieur aux délégations déjà attribuées : par exemple Gramont 8.644 € et 9.900 € par berceau pour la future crèche privée de La Lisière.

Par ailleurs, il est régulièrement mis en avant la difficulté de recrutement des personnels alors que les facteurs explicatifs concernent tous les emplois du domaine, quel qu’en soit le statut : le personnel est essentiellement féminin et peut avoir sa propre vie de parent, la cherté des loyers dans notre ville entraine des temps de transport élevé sont des éléments explicatifs.

Il existe aussi un réseau d’assistantes maternelles compétentes participant pleinement à la politique d’accueil de la petite enfance et qui mériterait un plus grand soutien de la ville (formation continue) et contribuerait à la valorisation de cette profession.

Suivez-nous sur Twitter: http://twitter.com/PsSaintGermain et Facebook : https://www.facebook.com/pssaintgermain

Les élus de gauche : Pascal Lévêque, Angéline Silly, Pierre Camasses

A lire également sur notre blog :

Crèches : service public ou entreprise à but lucratif ? (avril 2011)

Disparition d’Elisabeth Séné, membre de la liste Saint-Germain Autrement

SENE ELISABETHNous avons appris avec beaucoup de tristesse la disparition brutale d’Elisabeth Séné le 20 janvier.

Elisabeth était une sympathisante socialiste depuis toujours, présente sur nos listes municipales depuis de très nombreuses années et numéro 20 sur la liste Saint-Germain Autrement aux élections municipales de mars 2014.

Le recueillement aura lieu le mercredi 27 janvier 2016 à 11h30 au crématorium des Mureaux.

Nous n’oublierons pas le sourire, la gentillesse et la vivacité d’esprit d’Elisabeth.

Tribune libre des élus de gauche dans le Journal de Saint-Germain : « Assumez Monsieur le Maire ! »

Tribune libre des élus de gauche saint-germanois parue dans le Journal de Saint-Germain du 15 janvier 2016

SaintgermainbouclesseineS’il y avait un prix de l’enfumage, le maire de Saint-Germain serait le gagnant incontesté. Emmanuel Lamy a purement et anti démocratiquement rayé le siège de conseiller communautaire de notre liste sur la communauté Saint Germain Boucles de Seine. Son explication fumeuse de dire qu’il ne fait qu’appliquer la loi voulue par les socialistes cache un autoritarisme, d’ailleurs dénoncé par une de ses adjointes en plein conseil et un déni de démocratie.

Qu’en est-il ? La fusion en janvier 2016 avec 20 communes et 330.000 habitants entraine la réduction du nombre de conseillers communautaires. C’est ainsi que notre ville est représentée par 10 conseillers au lieu des 12, élus avec l’élection municipale de mars 2014. L’application en fonction du résultat de l’élection municipale avec 10 conseillers aurait donnée 8 sièges pour la liste de la majorité, 1 siège pour la liste divers droite et un siège pour notre liste. C’est logiquement que nous avons proposé au maire une liste unique de 10 noms respectant cette proportion. Celui-ci a refusé et a préféré que des listes séparées soient proposées. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’avec la mécanique du nombre de sièges au conseil municipal sa liste s’attribuait 9 sièges au lieu de 8, un siège pour l’opposition de droite et exclusion pour nous. Monsieur le maire assumez ! Votre 9ème siège (90% des sièges pour 54% des suffrages !) n’est pas légitime, vous vous êtes essuyé les pieds sur les 2163 Saint-Germanois qui ont porté leur choix en 2014 sur notre liste.

Ici, comme dans beaucoup de territoires, la droite se comporte en monopolisatrice. Le 2ème siège de gauche de Marly le Roi a lui aussi disparu !

Nous vous présentons nos meilleurs vœux de Fraternité, Solidarité et de Vigilance

Retrouvez nos articles sur http://pssaintgermain.fr ou sur Twitter : http://twitter.com/PsSaintGermain et Facebook : https://www.facebook.com/pssaintgermain

Les élus de gauche : Pascal Lévêque, Angéline Silly, Pierre Camasses

Le maire de Saint-Germain-en-Laye convoque un conseil municipal extraordinaire pour humilier une adjointe

Communiqué des élus socialistes du conseil municipal de Saint-Germain-en-Layelogops78100

«  Le Maire de Saint-Germain-en-Laye a convoqué un conseil municipal supplémentaire le mercredi 13 janvier à 21 heures dont l’unique ordre du jour est le retrait de la délégation d’une de ses adjointes. Alors qu’un conseil municipal ordinaire est toujours prévu fin janvier, cette convocation dans l’urgence est une volonté du maire d’humilier son ancienne adjointe qui avait osé lors du conseil de décembre émettre des remarques, certes acerbes, sur sa gestion autoritaire.

Déplorable démocratie du maire de Saint-Germain-en-Laye qui face aux critiques venant de son propre camp ou des minorités dégaine toujours la sanction de l’exclusion.

Le groupe des élus de gauche ne siègera pas le 13 janvier à ce conseil municipal règlement de compte au sein de la majorité. »

Pascal Lévêque, Angéline Silly et Pierre Camasses, conseillers municipaux de Saint-Germain-en-Laye

A lire également :

La nouvelle communauté Saint-Germain Boucles de la Seine divise fortement la droite saint-germanoise !