Une étude pour analyser une éventuelle fusion de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil Marly et L’Etang la Ville

Dans cette même colonne, nous évoquions récemment le navrant manque d’ambition du projet de territoire élaboré par la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine, sans consultation des administrés de ses 20 communes membres.

communenouvelleDans la foulée de cette adoption de projet intercommunal, les maires de Saint Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil Marly et L’Etang la Ville, ont annoncé réfléchir à une fusion de leurs communes et leur intention d’engager une étude de faisabilité de cette fusion (principe adopté en décembre par les 4 conseils municipaux).

Cette étude prendra la forme d’une consultation associant à la fois les 124 élus municipaux et d’autre part l’ensemble des 50.000 habitants du territoire.

Tout l’enjeu des travaux sera de déterminer, si oui ou non, ce regroupement permettrait de créer un ensemble urbain cohérent, de renforcer l’offre d’équipements collectifs (scolaires, culturels, sportifs, administratifs) et de services à la population, de dynamiser le territoire ou d’en accroître l’attractivité. Il devra également évaluer les conséquences sur la fiscalité locale, sur la construction de logements, sur la représentation démocratique, sur la place des politiques de préservation environnementale à y mener (protection des forêts et de la biodiversité).

Autant de questions essentielles nécessitant des réponses claires et partagées. Nous serons, à cet égard, extrêmement vigilants, tant sur la transparence que sur l’implication des populations concernées. Au-delà de cette étude de préfiguration, seule une concertation de qualité et l’organisation d’un vrai débat public garantiront la soutenabilité de ce projet. Nous y veillerons.

Les élus de gauche, Pascal Lévêque, Angéline Silly, Pierre Camasses

Retrouvez nos articles sur le blog http://pssaintgermain.fr.

Ou sur les réseaux sociaux : https://twitter.com/PsSaintGermain