Journée de mobilisation contre l’A104 le 17 mai

À l’initiative du Comité des maires contre l’A104, Achères, Carrières-sous-Poissy, Conflans et Poissy, et de nombreuses associations, une nouvelle journée de mobilisation contre le tracé vert de l’A104 est organisée à Conflans le dimanche 17 mai.

Pour marquer les esprits, le comité a décidé cette fois-ci d’organiser un pique-nique géant sur la N 184. Tout le monde est invité à apporter son pique-nique et à se rassembler le temps d’un moment festif et convivial.
Le rendez-vous est pris devant la MJC de Conflans le dimanche 17 mai à 11h00.

Le pique-nique aura lieu sur la Nationale, spécialement aménagée pour l’occasion, entre la MJC et le cinéma Pathé. Des groupes de musique assureront l’animation à bord d’un camion sono.
Les revendications de cette journée sont claires : le comité des maires contre l’A104 demande l’annulation pure et simple du tracé vert, un autre tracé hors des zones urbanisées et la levée des emprises foncières déjà effectuées.

Une occasion supplémentaire pour les élus des villes traversées de rappeler les dangers que représenterait le passage de l’A104, en terme de santé publique et de sécurité des riverains, avec un flux de 110 000 véhicules par jour dont 20 000 camions !

A lire également :

Tous nos articles sur le prolongement de l’A104

Communiqué de presse du Comité de liaison des maires contre l’A104

Ce jour [lundi 23 mars], les quatre maires d’Achères, de Carrières-Sous-Poissy, de Conflans-Sainte-Honorine et de Poissy se sont rendus, sur invitation du Préfet de la Région Ile de France, au Comité de suivi du bouclage de la francilienne entre Villiers-Adam et Poissy-Orgeval.

Au préalable, ils sont intervenus afin de réaffirmer leur position commune sur l’A104 :

Demande d’annulation du Tracé vert

Refus de tout tracé en zone urbanisée

Levée des emprises foncières

Ils ont, en ce sens, été rejoints par M. Jean-Paul Huchon, Président de la Région Ile de France, qui a rappelé que la Région n’a jamais été favorable à ce tracé et qu’elle ne pourrait soutenir financièrement un quelconque tracé en zone urbaine.

Pierre Cardo, Député et Président de la Communauté d’Agglomération des deux Rives de la Seine, a ensuite rappelé les principes du Grenelle de l’environnement qui devaient selon lui amener à la révision du tracé vert.

Ces interventions et ces interrogations n’ayant reçu aucune réponse, l’ordre du jour du Comité de suivi ne montrant aucune évolution, et ce, en contradiction totale avec les propos du Cabinet de Jean-Louis Borloo qui leur annonçait en octobre dernier une grande revue des projets autoroutiers, les quatre maires du Comité de liaison contre l’A104 ont quitté la réunion. Le comité de suivi s’est donc tenu en présence de seulement deux des sept maires directement concernés par le tracé vert.

Les Maires du Comité de liaison contre l’A104 entendent donc renforcer la mobilisation contre le tracé vert. Pour ce faire, ils lanceront très prochainement une Lettre du Comité de liaison et prévoient d’ores et déjà, une nouvelle journée de mobilisation le dimanche 28 juin 2009.

Le comité de liaison des maires contre l’A104

A lire aussi sur notre blog :

Nos précédents articles sur l’A104

Les résultats des élections municipales remettront-ils en cause le prolongement de l’A104 ?

Notre position sur le prolongement de l’A104

Près de 3.000 manifestants contre l’A104 le 8 juin à Poissy

Plusieurs milliers de manifestants (entre 2 et 3.000 selon les sources) ont manifesté dimanche 8 juin entre Poissy et Carrières-sous-Poissy pour demander l’annulation du prolongement de l’A104 entre Méry/Oise et Orgeval.
De nombreux élus participaient à cette manifestation, dont les maires PS de Poissy et Conflans et PRG de Carrières-sous-Poissy. Des élus d’Orgeval, Andrésy, Chanteloup, Achères et Saint-Germain-en-Laye (les conseillers PS Pascal Lévêque et Emmanuel Fruchard) étaient aussi présents. Le COPRA, la puissante association anti A104 co-organisatrice de la manifestation, était très fortement représentée.

Retrouvez ci-dessous quelques photos de cette manifestation.

Découvrez également la vidéo (3mn30) réalisée par les militants socialistes de Saint-Germain lors de cette manifestation, avec une interview des deux élus PS saint-germanois Pascal Lévêque et Emmanuel Fruchard.

Manifestation anti A104, Poissy le 8 juin 2008
envoyé par efr78

Plus de détails sur ce dossier :
Notre dossier A104
L’annonce de la manifestation du 8 juin
Nos arguments contre l’A104

Grande manifestation régionale contre l’A104 le 8 juin

Les opposants à l’A104 ne renoncent pas à obtenir l’abandon du projet de prolongement de l’A104. Le changement de majorité municipale à Poissy et Carrières-sous-Poissy en mars dernier, dont nous soulignions l’importance dans cet article, peut effectivement tout changer, à l’heure du pétrole cher et du changement climatique. Les dernières villes proA104 du tracé ont basculé à gauche, dans le camp des anti A104.

Les villes de Poissy, Conflans et Carrières-sous-Poissy et le COPRA organisent dimanche 8 juin une grande manifestation régionale entre Poissy et Carrières-sous-Poissy pour demander l’annulation du prolongement de l’A104.
Le rendez-vous est fixé à 14 heures sur la place de la mairie à Poissy
(cliquez ici pour voir le plan).
Plusieurs milliers de manifestants sont attendus.

Rappelons en quelques mots que ce projet de prolongement de l’A104 de 20 km entre Cergy et Orgeval coûtera au minimum 2.3 milliards d’euros. Il passe par le tracé vert, c’est à dire directement au travers des villes de Conflans, Achères, Carrières-sous-Poissy et Poissy. Il ne s’agit en rien d’un bouclage de la Francilienne comme on nous le présente puisque cette autoroute (payante) ferait déboucher quotidiennement plus de 100.000 véhicules sur l’A13 au niveau d’Orgeval, pour former le plus grand échangeur d’Europe. L’A13 est pourtant déjà totalement saturée…

De nombreuses associations seront présentes à la manifestation, de même que de nombreuses personnalités, notamment politiques. La section du Parti socialiste de Saint-Germain, Fourqueux et Mareil-Marly sera présente et vous invite à venir nombreux pour vous opposer à cette autoroute inutile et aux conséquences très importantes sur la santé et l’environnement, et sur l’engorgement du trafic local.

Plus de détails :
Notre dossier A104
Le dossier presse des 3 communes pour cette manifestation (très complet)
La position de notre section
Le site du débat public

Les résultats des élections municipales remettront-ils en cause le prolongement de l’A104?

Les élections municipales de mars 2008 ont fait évoluer le rapport de forces entre la droite et la gauche dans notre région avec l’élection de deux maires de gauche opposés à l’A104 à Poissy (Frédérik Bernard PS) et Carrières-sous-Poissy (Eddie Aït PRG), qui viennent renforcer les maires de Conflans (PS) et d’Achères (PC) dans leur combat contre l’A104. Ces communes sont touchées de plein fouet par la décision du gouvernement de prolonger l’A104 de Cergy à Orgeval par le tracé vert en octobre 2006.
Les maires socialistes de Conflans, Poissy et Carrières-sous-Poissy ont récemment publié une déclaration commune contre l’A104, que nous reproduisons ci-dessous.

A 104 : déclaration commune des Maires des communes de Carrières-sous-Poissy, de Conflans-Sainte-Honorine, et de Poissy

Les Maires des communes de Carrières-sous-Poissy, de Conflans-Sainte-Honorine, et de Poissy se sont réunis le vendredi 18 avril 2008 et ont réaffirmé leur opposition aux différents tracés de l’A104 qui pourraient traverser leurs communes et représenteraient un danger pour la santé de leurs concitoyens et une réelle menace pour l’environnement.
Ils affirment une position commune et se constituent en comité de liaison pour demander conjointement :
1. L’annulation pure et simple du tracé vert.
2. Le refus de tout tracé en zone urbanisée.
D’une part, à l’heure où l’Etat se désengage de plus en plus vis-à-vis des collectivités locales, les maires des trois communes concernées sont surpris de l’obstination de l’Etat à vouloir maintenir un tracé totalement aberrant en termes de coût. Ils rappellent que les 21 km programmés coûtent 2 milliards d’euros alors même que vient d’être annulé sur Bordeaux un projet de150 km pour un coût de 1 milliard d’euros. Mais surtout, en raison de son coût, ce projet assècherait les finances publiques (Etat, Région, Département) et bloquerait pour des décennies toute possibilité de réaliser les infrastructures de développement durable, notamment de Transports en Commun, réellement nécessaires au développement.
D’autre part, après les orientations prises lors du Grenelle de l’environnement, ce projet apparaît en contradiction totale avec les recommandations en termes de santé et d’environnement.
Par ailleurs, il ne leur semble ni cohérent ni moral que des Maires qui se sont battus contre l’infrastructure tant qu’elle risquait de passer chez eux, en deviennent les plus fervents défenseurs dès que décision est prise de la faire passer chez leurs voisins.
Le comité de liaison s’engage dès aujourd’hui à mobiliser les habitants des trois villes concernées pour une manifestation publique contre l’A104. Il engage par ailleurs de manière systématique, des procédures juridiques communes pour bloquer toute avancée du projet.

Eddie Aït, Maire de Carrières-sous-Poissy, Conseiller Régional d’Ile-de-France, Vice-président de la Communauté de Communes des Deux Rives de Seine
Philippe Esnol, Maire de Conflans-Sainte-Honorine, Conseiller Général
Frédérik Bernard, Maire de Poissy

Cette nouvelle donne politique remettra-t-elle en cause le prolongement de cette autoroute? Peut-être, d’autant que la commune d’Achères est également très mobilisée contre l’A104. En choisissant d’élire ou de réélire des maires opposés à l’A104, les électeurs ont clairement montré à l’Etat leur refus de cette autoroute nuisible et inutile. Il faut espérer qu’ils seront entendus. Une grande manifestation aura lieu en juin.
 L’avenir le dira mais, en ce qui nous concerne, nous soutenons cette initiative, étant en opposition totale avec le prolongement de l’A104 depuis le début, comme nous l’avons très régulièrement exposé sur notre blog et exprimé lors de la réunion publique à Saint-Germain-en-Laye le 3 mai. Nous n’avons pas changé d’avis.

Pour en savoir plus, lire notre dossier A104.
A lire en particulier :
Tracé vert pour l’A104 : consternation pour les opposants, camouflet pour la droite locale !
Pierre Morange a signé la pétition contre le passage de l’A104 à Achères !
La position des Socialistes saint-germanois
Notre compte-rendu de la réunion publique à Saint-Germain le 3 mai

Réponse de Ségolène Royal au COPRA sur le prolongement de l’A104

Monsieur le Président,   Pour faire suite à l’entretien que vous avez eu au siège de campagne avec mes représentants le 28 mars dernier, je tenais à vous confirmer ma position sur le projet de résolution que vous lui avez remis à mon attention.   Dans la continuité des engagements de Pierre Bérégovoy et de Lionel Jospin, je m’engage, si les Français m’élisent présidente de la République le 6 mai 2007, à :   demander au gouvernement d’annuler la décision du Ministère de l’Equipement et des Transports en date du 24 Octobre 2006, relative au prolongement de la Francilienne entre Cergy-Pontoise et Poissy-Orgeval. Je souhaite ainsi réaffirmer la continuité de l’Etat à travers les décisions d’annulation prises par trois Premiers Ministres en exercice. Je souhaite par ailleurs dénoncer la méthode employée par le Ministre qui organisé a pris une décision inverse à celle émergeant dans les débats, au mépris du dialogue et de la démocratie ;   à l’État, dans le respect des nouvelles prérogatives dévolues aux régions, de prendre en compte les orientations du Schéma Directeur de la Région Ile-de-France adoptées il y a quelques semaines par le conseil régional présidé par Jean-Paul Huchon qui ne prévoit aucune emprise foncière pour ce projet autoroutier. J’attire votre attention sur le fait que ce nouveau SDRIF, mis en oeuvre par la Région, restitue aux collectivités locales la maîtrise de leurs plans d’aménagements locaux (POS et PLU) ;   organiser une réelle concertation permettant aux acteurs du récent Débat Public ainsi qu’aux Conseils Généraux absents de ce débat, d’élaborer une nouvelle solution d’aménagements routiers répondant aux objectifs fixés dans le Dossier de Débat Public, dans le respect des directives, lois, et normes en vigueur. Mon attachement à la démocratie participative est connu : vous pouvez compter sur moi.   Vous vous êtes adressés à moi durant la campagne pour me faire part de vos préoccupations et je vous en remercie. Je compte sur vous demain, une fois l’élection présidentielle passée, pour garder cette parole que je vous ai donnée.   Je vous prie de croire, Monsieur le Président, à l’assurance de mes sentiments les meilleurs.   Ségolène ROYAL   Jean-Michel BOICHOT Président du COPRA 184 9 rue de la Brise 95610 Eragny sur Oise

Téléchargez la lettre de Ségolène Royal
Le site du COPRA
La lettre de Ségolène Royal au maire PS de Conflans
La position de notre section sur ce projet
La position de Patrick Abisseror

Retrouvez tous nos articles sur le projet de prolongement de l’A104 dans le module "catégories", rubrique "A104"

Manifestation contre l’A104 le 3 février

Une nouvelle grande manifestation est organisée dans notre région contre le prolongement de l’A104 de Méry/Oise à Orgeval.

Le collectif Vivons Autrement sans l’A104 (dont les sections d’Achères et de Saint-Germain sont membres) participera à la manifestation organisée par le COPRA184 en collaboration avec de nombreux élus et associations des communes concernées le samedi 3 février 2007 à 14h, à Conflans.

(Départ  "à pied" de l’usine BONNA – entre Conflans et Achères à l’intersection de la RN184 et de la RD30 au pied du pont qui enjambe la Seine – pour remonter la RN184 à pied – navette de bus prévue pour le retour au point de départ).

Pour mieux connaître ce qui nous menace, téléchargez la carte du tracé retenu par le ministre Perben qui va éventrer les communes d’Eragny, Conflans, Achères et Carrières-sous-Poissy, en aggravant encore les problèmes de déplacement dans notre région.
Pour connaître notre position et l’actualité de ce dossier, cliquer sur "A104" dans le module "Catégories".

Mise à jour 5 février : Près de 5000 personnes ont manifesté samedi entre Conflans et Eragny. Les organisateurs n’en attendaient que 2000. Un indéniable "succès" pour Le Parisien. Des personnalités étaient présentes dans le cortège comme Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile de France, Philippe Esnol maire PS de Conflans ou Alain Outreman maire PC d’Achères.

Tramway et A104 : une comparaison éclairante

 Le 16 décembre 2006 a été mis en service la ligne de tramway T3 entre le pont Garigliano et la porte d’Ivry. Cette ligne a huit kilomètres de longueur et doit transporter 100.000 passagers par jour. Son coût total est de 311 millions d’euros.
Avec une rame toutes les 4 minutes, elle offre des conditions de transports confortables, silencieuses et non polluantes et a immédiatement rencontré son public.

Ces chiffres sont à comparer à ceux du projet d’autouroute A104 entre Méry/Oise et Orgeval qui pour 20 kilomètres a un coût supérieur  à 2 milliards d’euros pour la même prévision de trafic. Rappelons que l’A14 avait coûté en 1996, 686 millions pour 15 kilomètres pour un trafic actuel de 27000 véhicules par jour.  

Cette autoroute est d’un coût exhorbitant, polluante, nuisible à l’environnement et ne résoudra aucun des problèmes de déplacement dans notre région. L’avenir est aux transports en commun et notre région a un besoin urgent de la Tangentielle ferroviaire Cergy-Versailles, beaucoup moins chère et non polluante.

Ségolène Royal et Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, l’ont bien compris et ont pris position contre l’A104.

Ségolène Royal et Jean-Paul Huchon se prononcent contre l’A104

Les opposants au prolongement de l’A104, dont nous sommes, ont reçu le soutien très important de Ségolène Royal, candidate socialiste à l’élection présidentielle et de Jean-Paul Huchon, président PS de la région Ile-de-France.
En réponse à Philippe Esnol, maire PS de Conflans et conseiller général, Ségolène Royal a pris une position très claire le 14 novembre :
"[…] [La] concertation n’a malheureusement pas été prise en compte. Le Ministre de l’Equipement a retenu le tracé qui se traduira par les atteintes à l’environnement plus nombreuses, et une détérioration très sérieuse du cadre de vie des riverains des communes traversées. Ce choix gouvernemental, coûteux au demeurant pour les finances publiques, me semble à bien des égards absurde et inacceptable.
Je m’inscris donc dans la continuité des gouvernements précédents qui ont refusé depuis quinze ans la mutilation de nombreuses communes et la destruction programmée de la ceinture verte régionale dans cette partie de l’Ile-de-France.
Je souhaite que ce dossier autoroutier soit repris pour être l’objet d’une démarche exemplaire en matière de démocratie participative. Cela doit permettre de conjuguer les impératifs d’intérêt général et les légitimes exigences des riverains et des élus territoriaux qui veulent préserver leur cadre de vie."

Quant à Jean-Paul Huchon, il répondait le 16 novembre en séance du Conseil régional à une question orale des Verts sur les décisions ministérielles de prolongement de l’A12 et l’A104 :

"[…] le Ministre a fait les pires choix de tracés qu’il pouvait faire sur ces deux opérations. […] au delà du président de région, c’est l’élu conflanais qui vous répond, directement concerné qu’il est par un choix inepte et destructeur pour des villes et des populations dont certaines sont déjà en grandes difficultés.
[…] la mise en sécurité et la requalification de la RN184 entre Saint-Germain et Conflans Sainte-Honorine ont été inscrites au Contrat de Plan 200-2006 à la demande de la Région et restent l’urgence majeure."

Plus de 1000 personnes ont manifesté le 2 décembre à Versailles contre l’A104, représentant plusieurs dizaines d’associations et de partis politiques. D’autres opérations seront organisées dans les prochains mois.
Comme nous le disions le 28 octobre, ce qu’une majorité politique a fait, une autre majorité politique peut le défaire. Le combat n’est donc pas perdu et se poursuit. Les élections présidentielle et législatives en 2007 seront décisives pour l’avenir de ce projet pharaonique. A cet égard, Patrick Abisseror, le candidat socialiste sur la 6e circonscription des Yvelines, défend comme nous depuis longtemps une position très claire contre l’A104.

Manifestation contre l’A104 le 2 décembre à Versailles

Le collectif VASA (Vivre Autrement sans l’A104) appelle à manifester le samedi 2 décembre à 14h à Versailles, Place d’Armes, contre le prolongement de l’A104 et la décision aberrante du Ministre des Transports de prolonger l’A104 au travers des communes d’Eragny, Conflans, Achères et Carrières-sous-Poissy.

Le Collectif Vivre Autrement sans l’A104 est un regroupement d’associations de défense de l’environnement et de partis politiques totalement opposés au prolongement de l’A104, quel que soit le tracé. Notre section est membre de ce collectif depuis plusieurs mois.

Nous vous invitons à venir nombreux manifester votre opposition à cette autoroute nuisible et inutile qui ne fera qu’accroitre les problèmes de circulation et d’environnement dans notre région.

Patrick Abisseror, candidat socialiste sur la 6e circonscription des Yvelines, sera présent à la manifestation. Venez le rencontrer !

 

Les membres du collectif VASA :

Associations :

- Comité de quartier de l’Oise

- Pissefontaine mon village

- CIRENA

- Les riverains des quais de Seine

- Alternative Andrésy

- Vivre sa Ville

- Sauvons Montesqieu

- Collectif pour l’Annulation des Pollutions Urbaines et Industrielles (CAPUI)

- Andrésy = Qualité pour Tous

- Collectif pour la Qualité de la Vie à Jouy le Moutier

Partis politiques :

- Section PS de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux et Mareil-Marly

- Section PS d’Achères

- Section PS d’Andrésy, Chanteloup et Maurecourt

- Parti radical de Gauche Yvelines

- Les Verts Conflans

- Cap 21 Val d’Oise