Les résultats complets du second tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord par bureau de vote

Voici les résultats complets par bureau de vote du second tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord. Ces résultats comprennent également les résultats globaux sur Achères.
Ce deuxième tour est marqué par une abstention record à Saint-Germain (63.69%). Au premier tour, l’abstention était de 46.28%.
A Achères, on a un peu moins voté au second tour (52.42% contre 54.04% au premier).

Cette abstention entraine une stagnation totale des voix de Maurice Solignac (UMP) entre les deux tours (6217 au premier contre 6210 au second), alors qu’il pouvait espérer un report partiel des voix Modem et d’extrême droite, et même un très fort recul sur Saint-Germain puisqu’il passe de 4481 voix le 9 mars à 3752 voix le 16.
A Achères en revanche, Maurice Solignac progresse entre les deux tours, bénéficiant d’une meilleure mobilisation du centre et de l’extrême droite.

Alain Outreman (PC) bénéficie à Achères d’un excellent report des voix PS (Emmanuel Fruchard avait clairement appelé à voter pour Alain Outreman au second tour) et voit même le total des voix PC+PS progresser de 100 voix entre les deux tours malgré 300 suffrages exprimés en moins.
A Saint-Germain, malgré la très forte abstention, la gauche progresse légèrement en pourcentage (20.94% contre un cumul des voix PC + PS de 20.67% au premier tour).

Au total, Alain Outreman obtient 43.85% des voix au second tour, un score qui va bien au delà des 38% réunis par les deux candidats de gauche au premier tour. La gauche réalise là son meilleur score dans le canton et est en progression constante depuis des années. La croissance démographique d’Achères, ville de gauche, compense de plus en plus le caractère très nettement à droite de la partie nord de Saint-Germain.

Pour voir le tableau en grand, cliquez sur ce lien ou sur l’image et téléchargez le fichier PDF (5.5 ko).

Pour voir les résultats du premier tour par bureau de vote, cliquez ici.

 

Les résultats du second tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord

Voici les résultats du second tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord, marqué par une très forte abstention (55.9%). A Saint-Germain-en-Laye en particulier, la participation a été extrêmement faible.

Pour voir les résultats du premier tour, cliquez ici.
Pour voir les résultats du premier tour par bureaux de vote, cliquez ici.

Inscrits : 25972
Votants : 11453 (44.1%)
Nul et blancs : 394
Exprimés : 11059

Maurice Solignac (UMP) : 6210 voix soit 56.15%
Alain Outreman (PC) : 4849 voix soit 43.85%

Maurice Solignac est donc réélu mais la gauche continue sa progression dans le canton.

Les résultats complets du 1er tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord par bureau de vote

Voici les résultats complets par bureau de vote du premier tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord. Ces résultats comprennent également les résultats globaux sur Achères.
Rappelons que le second tour aura lieu dimanche 16 mars entre Maurice Solignac (UMP) et Alain Outreman (PC). Si vous êtes électeur du canton nord, n’oubliez pas d’aller voter. A peine un électeur sur deux a voté au premier tour…
Le Parti socialiste appelle à voter pour Alain Outreman.

Pour voir le tableau en grand, cliquez sur ce lien ou sur l’image et téléchargez le fichier PDF (7.1 ko).


A lire aussi :
Tous nos articles sur les cantonales 2008

Les résultats du 1er tour de l’élection cantonale de Saint-Germain nord

Contrairement à l’élection municipale à Saint-Germain où le maire sortant Emmanuel Lamy a été réélu au premier tour, il y aura un second tour pour l’élection cantonale de Saint-Germain nord entre Maurice Solignac (UMP) et Alain Outreman (PC).

Voici les résultats définitifs du premier tour, marqué par une faible participation (53.87% sur le canton).

Maurice Solignac (UMP) : 6217 voix soit 45.54%
Alain Outreman (PC) : 3006 voix soit 22.02%
Emmanuel Fruchard (PS) : 2209 voix soit 16.18%
Monique Le Saux (Modem) : 1395 voix soit 10.22%
Margareth Guérin de Vaugrente (FN) : 825 voix soit 6.04%

Le candidat du Parti Socialiste progresse de 3.7% par rapport à 2001. Les résultats détaillés seront communiqués plus tard.
Nous remercions les 2209 électeurs de Saint-Germain et Achères qui ont voté pour Emmanuel Fruchard et nous appelons au second tour à voter pour le candidat de la gauche Alain Outreman.

La profession de foi d’Emmanuel Fruchard, candidat PS sur le canton de Saint-Germain nord

Les électeurs du canton de Saint-Germain nord (Achères et la partie nord de Saint-Germain) vont recevoir très prochainement les professions de foi des 5 candidats. Rappelons que le premier tour aura lieu le même jour jour que les élections municipales dimanche 9 mars.

Nous vous invitons à découvrir dès aujourd’hui la profession de foi d’Emmanuel Fruchard, le candidat du Parti socialiste.

Vous pouvez télécharger cette profession de foi en cliquant sur l’image ou sur ce lien (format pdf, 502 Ko).

Découvrez toutes les propositions d’Emmanuel Fruchard sur son site de campagne :
www.saintgermain-acheres.fr
Retrouvez également sur notre blog tous nos articles sur les cantonales.

Cantonales : Interview de Cécile Clermont, suppléante d’Emmanuel Fruchard

Après l’interview sur notre blog d’Emmanuel Fruchard, candidat PS sur le canton de Saint-Germain nord, (interview à lire ici), nous donnons aujourd’hui la parole à sa suppléante Cécile Clermont.

« En quelques mots, qui êtes-vous Cécile Clermont ?    SNC10043.JPGJ’ai 48 ans, nous habitons à Achères depuis 1998 avec mon mari et nos trois enfants, venant d’une banlieue plus lointaine que nous avons habitée une dizaine d’années – pendant lesquelles j’ai continué de travailler à Paris en pratiquant quotidiennement les transports. En ce qui me concerne, c’était en quelque sorte un retour puisque je suis née à Saint-Germain et y ai vécu près de 20 ans. Le coup de massue du 21 avril 2002 m’a conduite, comme beaucoup d’autres, à rejoindre le PS pour participer à la défense des valeurs républicaines et démocrates. Venue à la politique avec de grandes idées générales, j’ai par la suite été conduite à rapprocher mon attention, moduler mon intérêt, grâce à la pratique militante au sein d’une section locale : cela  implique inévitablement de regarder d’un autre œil se qui s’y passe, de mesurer différemment les préoccupations des gens avec lesquels nous sommes amenés à discuter.  
Que peut apporter un Conseiller général socialiste pour la ville d’Achères, où vous habitez?

Avant tout, lutter contre l’empilement de projets routiers, notamment le nouveau pont que le département a décidé de créer à Achères, indiquant clairement qu’il ne se substitue pas au projet A 104 – qui n’est pas sous la responsabilité du département mais que le département approuve – ; nous redoutons que ce pont, joint au projet de plate forme multimodale sur lequel nous disposons de peu d’information, entraine un doublement du RD 30, coupant définitivement Achères en deux.
Ensuite, défendre une politique du logement sélective, favorisant dans toutes les communes la mixité sociale de l’habitat, réservant les aides aux communes augmentant la proportion de logements sociaux lorsque celle-ci est inférieure au seuil légal de 20%. Enfin, la question du deuxième collège mériterait également d’être précisée : la décision de construction a été prise en avril 2006, le Maire d’Achères a annoncé sa localisation en 2007, il s’agit maintenant de veiller à la mise en travaux.

Vos 3 propositions essentielles pour notre canton?

Mes priorités vont vers les domaines des transports et du logement :

  • Militer pour le projet de tangentielle ouest et son extension vers Achères / Cergy
  • Améliorer les dessertes de bus (fréquence, horaires), avec éventuellement la mise en place d’un service complémentaire de déplacement à la demande.
  • Conditionner les aides à la construction au respect de strictes normes environnementales

Qu’est-ce qui vous a motivée dans votre action de défense des sans papiers?

Avec l’obsession sarkoziste de chasse tous azimuts aux sans papiers quelque soit leur âge et leur situation et le traquenard de sa circulaire de juin 2006, différentes organisations dont la nôtre ont créé à l’automne 2006 un collectif de défense des enfants des familles sans papiers habitant les communes environnantes ; cela a été pour moi l’occasion de participer à des actions encore plus individuelles et locales.

Deux conclusions me tiennent à cœur. D’une part l’action des citoyens-fourmis que nous sommes, rassemblés, peut porter ses fruits, mais demande une grande persévérance et beaucoup d’énergie ; je suis encore plus admirative qu’avant envers ces citoyens acteurs. D’autre part le politique doit évidemment relayer dignement le travail de ces associations ; l’immigration est un sujet trop important pour en faire des objectifs statistiques administratifs, ou a contrario des slogans caricaturaux : arrêtons donc tous ces excès, asseyons-nous pour légiférer sereinement, ensemble. »

Rappel : pour connaître toutes les propositions d’Emmanuel Fruchard et de Cécile Clermont pour notre canton et pour le département, rendez-vous sur leur site de campagne :

www.saintgermain-acheres.fr


A lire aussi :

Tous nos articles sur les élections cantonales

Emmanuel Fruchard : Oui à la Grande-Ceinture, non à l’A104! (Le Courrier des Yvelines)

Le Courrier des Yvelines du 30 janvier consacre un long article à la candidature d’Emmanuel Fruchard sur le canton de Saint-Germain nord.

« Développer les transports en commun dans le département, mettre en place une politique sociale plus juste, permettre l’accès à la culture pour le plus grand nombre, voici les grandes lignes du programme du candidat socialiste, qui souhaite en finir avec la gestion attentiste de la majorité UMP. »

Pour découvrir l’ensemble de l’article, cliquez sur ce lien (fichier pdf, 1,21Mo) ou sur l’image.
Article_Courrier_des_Yvelines_30-Jan-07.JPG A lire aussi :
Tous nos articles sur les cantonales 2008
Le site de campagne d’Emmanuel Fruchard

Canton de Saint-Germain nord : l’affiche de campagne d’Emmanuel Fruchard

Découvrez ci-dessous l’affiche de campagne d’Emmanuel Fruchard, candidat PS sur le canton de Saint-Germain nord.
Vous retrouverez très bientôt cette affiche sur les panneaux de la partie nord de Saint-Germain et  dans la ville d’Achères.
Pour tout connaître des propositions d’Emmanuel Fruchard, rendez-vous sur son site de campagne :
www.saintgermain-acheres.fr Affiche-EF.JPG

Cantonales 2008 : ouverture du site de campagne d’Emmanuel Fruchard

Les 9 et 16 mars 2008 auront lieu, en même temps que les élections municipales, les élections cantonales.
Emmanuel Fruchard, candidat du PS sur le canton de Saint-Germain nord, a ouvert son site de campagne que vous pouvez retrouver à cette adresse :

www.saintgermain-acheres.fr

Sur ce site, vous trouverez une présentation d’Emmanuel Fruchard et de sa suppléante Cécile Clermont, leurs propositions pour le canton et le département classés par thème (transports, logement, culture, social, budget, éducation) ainsi que l’actualité de la campagne. Vous pouvez également contacter le candidat.

Rappelons que le canton de Saint-Germain nord est constituée de la partie nord de Saint-Germain-en-Laye et de la commune d’Achères.
Ce site a été réalisé dans un souci de respect des normes W3C du web et il est accessible aux handicapés, notamment visuels. Pour plus de détails, cliquez sur ce lien.

A lire aussi :
Tous nos articles sur les cantonales 2008

Interview d’Emmanuel Fruchard, candidat PS sur le canton de Saint-Germain nord

En quelques mots, qui êtes-vous Emmanuel Fruchard

J’ai 44 ans et j’habite à Saint-Germain depuis 1999, avec ma femme et nos 2 enfants. Avant cette date, nous avons vécu en banlieue parisienne puis à New York. Professionnellement, je travaille depuis 20 ans sur les marchés financiers, en particulier sur les modèles d’évaluation de produits dérivés et leur implémentation informatique. Je me suis toujours senti le coeur à gauche, avec une préoccupation particulière pour l’environnement. En découvrant Saint-Germain, j’ai été frappé du contraste entre une qualité de vie incontestable et des retards considérables dans certains équipements collectifs, comme par exemple la bibliothèque municipale. D’une manière générale la culture est très conventionnelle à Saint-Germain. Heureusement qu’il y a Pandora à Achères pour voir des films vraiment variés !
J’ai rejoint le PS en 2000, avec une préférence pour les actions locales et en particulier le rôle d’opposition constructive qui me paraît primordial.

Quels sont vos principaux reproches sur la gestion actuelle du département par la Droite? 

Notre département a adopté depuis la présidence de M. Borotra une politique qui consiste à en faire le moins possible. Certes, cela permet de maintenir des taux d’impôts très bas, mais d’un autre côté le département n’est pas dynamique, est peu solidaire et est mal préparé pour l’avenir. C’est un département dirigé par des gens aisés qui cherchent avant tout à maintenir leur qualité de vie, alors même que la vie devient chaque année plus dure pour de nombreux Yvelinois, pour trouver un travail, un logement, se déplacer, etc.
  

Quels sont vos principaux thèmes de campagne et vos propositions pour le département et le canton?

Dans le domaine du logement, la majorité UMP a amorcé, avec les encouragements des élus de gauche, une série d’initiatives qui vont dans le bon sens (les CDOR), mais je souhaite que ces aides privilégient les logements sociaux et à basse énergie.
Ma priorité ira au thème des transports, car c’est le dossier sur lequel je suis le plus en désaccord avec la politique menée par le département depuis 6 ans. La majorité UMP donne la priorité au transport routier, et en particulier à des projets destinés à augmenter le débit de voitures individuelles. Je pense au contraire que la partie Nord-Est du département est maintenant suffisament densément peuplée pour que les habitants aient un vrai choix entre les moyens de transport pour se rendre à leur travail. Or aujourd´hui, ce choix n’existe que pour se rendre à Paris ou à La Défense. Pour ces destinations, 90 % des habitants prennent les transports en commun. Par contre, ceux qui habitent notre canton et travaillent à Cergy, à Versailles ou à Saint-Quentin me disent qu’ils « n’ont pas vraiment le choix ». Tous ceux qui le peuvent (70%) utilisent leur voiture et supportent mal les embouteillages de la N184, la N186 et l’A12. Actuellement, le département se défausse sur la région pour expliquer le manque d’alternative, et un seul projet ferré est en cours (tramway Viroflay – Chatillon Montrouge). Ce projet est organisé et co-financé avec les Hauts-de-Seine. Justement, les Hauts-de-Seine, un département pas vraiment à Gauche, a 5 projets ferrés en cours, financés seulement à hauteur de 20% par le département. Pourquoi les élus des Hauts-de-Seine réussissent-ils à travailler avec la région et pas ceux des Yvelines ?

Votre première mesure si vous êtes élu? 

Dans le canton, ma première mesure sera d’organiser une permanence par semaine, en alternant Achères et Saint-Germain.
Au niveau départemental, je prendrai contact avec mes nouveaux collègues, de Droite comme de Gauche, et leur proposerai de rouvrir le dossier de la ligne Grande Ceinture avec un co-financement des Yvelines et de la région.