Mareil-Marly : Vote sur le PLU le 26 juin

La prochaine réunion du Conseil Municipal de Mareil-Marly se déroulera le lundi 26 juin 2006 à 20 h 30 à la Salle des Fêtes. La réunion est ouverte à tous. A l’ordre du jour principalement, le vote du Plan Local d’Urbanisme, (PLU, le nouveau nom du Plan d’Occupation des Sols) après un débat de plusieurs mois. 

Le lavoir des Saules à Mareil-MarlyNous avons déjà donné notre avis sur ce PLU. Rappelons que Mareil-Marly est une des dernières communes de notre région à avoir des terrains disponibles et que le schéma directeur de la région (SDRIF) prévoit une urbanisation progressive de ces terrains. La commune est aussi connue pour son taux extrêment faible (0,8%) de logements sociaux, en violation complète de la loi qui en prévoit un minimum de 20%.

Après l’enquête d’utilité publique qui a eu lieu du 6 janvier au 10 février 2006, le commissaire enquêteur avait rendu un avis favorable mais assorti de plusieurs réserves et de recommandations.

La municipalité avait édité en mars un numéro spécial de son bulletin municipal Le Mareillois à propos de ce PLU, téléchargeable ici. Quant aux modifications apportées suite aux remarques du commissaire enquêteur, elles sont présentées par la municipalité dans le numéro de juin du Mareillois.

La municipalité soumettra donc le 26 juin son projet de PLU modifié au vote des conseillers municipaux.

Le PLU de Mareil-Marly

La commune de Mareil-Marly est en plein débat depuis le début de l’année à propos de la révision de son Plan Local d’Urbanisme (PLU), le nouveau nom du POS (Plan d’Occupation des Sols).

Ce débat est particulièrement important car il s’agit de décider de l’avenir de cette petite commune. La taille des habitations, les zones de construction, les espaces verts, tout est passé au crible dans un PLU. Or l’enjeu est de taille car Mareil-Marly est une des très rares communes de notre région à disposer encore de réserves foncières importantes, qui suscitent bien sûr la convoitise de beaucoup…

L’urbanisme à Mareil-Marly est un sujet sensible depuis longtemps. Le POS voté en 2000 a même été annulé en début d’année par le tribunal administratif.

Le nouveau PLU proposé par le maire (divers droite) est fortement contesté par la population. De nombreux habitants se sont mobilisés lors de l’enquête d’utilité publique qui s’est achevée le 16 février et ont exprimé leur inquiétude. 

Le commissaire enquêteur a d’ailleurs rendu un rapport sévère, ce qui est inhabituel.

La densification proposée par le maire pourrait conduire à atteindre 8.000 habitants en 2025 ce que conteste fortement une part importante de la population. Le maire estime lui que la population ne dépassera pas 5.500 habitants mais la méthode de détermination de la population à 10 et 20 ans n’est pas transparente et semble très minorée. Par ailleurs, le maire n’a pas apporté de précision quant à la construction de logements sociaux, alors que la commune est la lanterne rouge du secteur. Enfin, aucune réflexion à long terme n’accompagne l’augmentation de la population, en particulier en ce qui concerne les équipements collectifs.

La véritable réflexion sur les 10 ou 15 prochaines années reste donc à mener et ce PLU est donc à revoir. Mais le maire en aura-t-il le courage politique?