Eté à Saint-Germain-en-Laye : les bons et les mauvais points

La bibliothèque enfin ouverte tout l’été !

SAMSUNGBonne surprise cet été à Saint-Germain-en-Laye : il n’y a pas eu de fermeture estivale de la bibliothèque multimédia. Malgré des horaires d’ouverture encore insuffisants (2 jours par semaine), c’est une avancée dont nous nous félicitons, d’autant plus que nous la demandons depuis 15 ans…

C’est justement l’été que ce type d’équipement culturel et de loisirs doit être largement accessible. Notons aussi que l’installation d’un coin lecture dans le Jardin des Arts, déclinaison locale de l’événement « Lire en short », a remporté un vif succès.

Dans la catégorie des bons points, saluons également les efforts de la RATP, qui par une campagne d’information très en amont et un dispositif d’accompagnement efficace, a su minimiser les désagréments liés à la fermeture totale du RER A entre la Défense et Auber du 25 juillet au 23 août.

SAMSUNGPoint noir en revanche : le manque d’entretien du parking vélo de la gare RER.

L’absence de toilettes publiques gratuites (dans la gare, comme ailleurs dans la ville) aggrave la situation, transformant l’escalier d’accès en lieu d’aisance. Des nuisances d’autant plus regrettables que le parking est utilisé régulièrement par de nombreux saint-germanois et que l’usage du vélo, comme celui de tous les moyens de circulation douce et non polluants, doit être encouragé dans notre ville.

Promesse tenue : le Pass Navigo à tarif unique, merci la Région Ile-de-France !

navigo78En septembre 2012, la mise en place du dézonage le week-end et les jours fériés pour les porteurs d’abonnement Navigo mensuels et annuels ainsi que pour les bénéficiaires de la carte « Solidarité transport » a été la première mesure d’harmonisation des tarifs des transports en commun en Ile-de-France.
En 2013, dans le même esprit, la mise en œuvre du complément de parcours a permis aux détenteurs de Pass Navigo, Imagine’R ou de cartes Améthyste, se déplaçant hors de leur zone en semaine, de ne payer que le coût du trajet situé hors zone. La Région continue, en outre, de financer des mesures de gratuité en faveur des jeunes en insertion (tarification sociale aux 825 000 abonnés de la carte Imagine R).
La dernière mesure prise par la majorité PS-EELV du conseil régional d’Ile-de-France est le passage au tarif unique de 70€ du Pass Navigo. Etape supplémentaire vers le futur réseau de transport du Nouveau Grand Paris, tous les Franciliens en bénéficieront dès le 1er septembre 2015. Abolissant le principe des zones, il permet de se déplacer de banlieue-banlieue, sans passer par Paris et de voyager n’importe où en Île-de-France. C’est une solution gagnant-gagnant qui profite aux 2 millions d’abonnés Navigo d’Ile de France !
Pour les socialistes, la logique est simple : pour une Région et un réseau de transports en commun (bus, RER, métro, tramway, Transilien, etc..) doit correspondre un tarif unique. C’est à la fois un choix politique et une nouvelle manière de penser les transports.

Une excellente nouvelle pour les usagers saint-germanois, détenteurs d’un Pass Navigo 4 zones, qui économiseront dès l’année prochaine plus de 400 € par an.

1 région, 1 réseau, 1 tarif : la tarification unique pour tous les Franciliens

1-region-1-reseau-1-tarif-la-tarification-unique-pour-tous-.pngDès la rentrée 2015, les 2 millions d’abonnés Navigo bénéficieront du tarif unique de 70 euros et ce quel que soit leur lieu de domicile ou leur lieu de travail.

La tarification unique est à la fois un choix politique et une nouvelle façon de penser les transports.

Cette mesure est le résultat d’un engagement pris en 2010 par la région Ile-de-France, et est l’aboutissement d’une série d’étapes vers le dézonage complet.

Enfin, ce passage à un tarif unique est une étape supplémentaire vers le futur réseau de transport du Nouveau Grand Paris.

A qui s’adresse cette mesure ?

carte-navigo-article-3.png

La tarification unique en 7 étapes

carte-navigo-article-1.png

Du pouvoir d’achat en plus

carte-navigo-article-2.png

Téléchargez le document pour en savoir plus

Port d’Achères : retour sur la réunion du 14 octobre à Saint-Germain-en-Laye

Le débat sur le port d’Achères (baptisé Port Seine Métropole Ouest) se poursuit jusqu’au 15 décembre.

Une réunion publique, centré sur l’intermodalité, avait lieu le 14 octobre dernier au théâtre Alexandre Dumas à Saint-Germain-en-Laye en présence d’environ 150 personnes.

Port Seine Metropole2040

Ouvrant la soirée, le maire Emmnuel Lamy a rappelé sa volonté d’obtenir l’A104, « son absence [étant] un handicap fondamental pour notre territoire » et sa réalisation « un objectif absolu« . Le maitre d’ouvrage (Ports de Paris) a pourtant insisté tout au long de la soirée sur le fait que ce port de 100 hectares ne nécessitait aucune infrastructure routière de plus…

De nombreuses questions ont été posées par le public. En particulier, plusieurs intervenants se sont, comme nous, inquiétés du fait que ce port de 100 hectares, situées à l’ouest de la N184, pourrait rapidement devenir un gigantesque port de 400 hectares, comme le réclame par exemple Pierre Bédier, président UMP du conseil général des Yvelines. Les conséquences sur notre territoire, déjà non négligeables avec ce port, serait évidemment d’une toute autre ampleur si celui-ci s’étendait à l’est côté Saint-Germain-en-Laye, sur une surface quatre fois plus grande, afin d’exploiter les granulats si recherchés en Ile-de-France.

L’ensemble des interventions lors de la réunion du 14 octobre est visionnable à ce lien :

http://www.dailymotion.com/playlist/x3fizb_debatpublic_psmo-reunion-publique-st-germain-14-oct-2014/1#video=x2822bv

Voici la vidéo de la plupart des interventions de la salle et les réponses des maitres d’ouvrages.

 

Pour plus d’informations :

Site internet du débat : http://psmo.debatpublic.fr/
Compte Twitter : https://twitter.com/DebatpublicPSMO
Page Facebook : https://www.facebook.com/psmo.debatpublic/

Débat public relatif au Port d’Achères à Saint-Germain-en-Laye le 14 octobre

Du 15 septembre au 15 décembre 2014 se déroule un important débat public sur le projet de grand port situé sur la plaine d’Achères et dénommé officiellement « Port Seine-Métropole Ouest » (PSMO).

Le Port Seine-Métropole Ouest est situé à la confluence de la Seine et de l’Oise, sur les territoires de Conflans, Achères et pour partie Andrésy, et à proximité immédiate de Saint-Germain-en-Laye.

Ce projet était initialement un port à conteneurs (type Gennevilliers) de 450 hectares, situé de part et d’autre de la Nationale 184. Il est dans cette première étape limité à 100 hectares et serait consacré aux activités liées à la construction et aux travaux publics, dans le cadre du Grand Paris, selon Ports de Paris.Port-Seine-Metropole2040.jpg

Une réunion publique, centrée sur la thématique de l’intermodalité, aura lieu mardi 14 octobre à Saint-Germain-en-Laye, de 20h à 23h au théâtre Alexandre Dumas.

Nous vous invitons vivement à participer à cette réunion afin de pouvoir poser toutes les questions sur ce port qui changera profondément la géographie du nord de notre ville.

 

Pour plus d’informations :

Site internet du débat : http://psmo.debatpublic.fr/
Compte Twitter : https://twitter.com/DebatpublicPSMO
Page Facebook : https://www.facebook.com/psmo.debatpublic/

Plus de trains entre 19h et 22h sur le RER A à partir du 16 décembre

RERA_infographie_scope.jpgA partir du 16 décembre 2013, la RATP va faire circuler davantage de trains entre 19 h et 22 h sur l’ensemble de la ligne A. Elle mettra aussi une nouvelle grille horaire en place.

Il y aura ainsi :

davantage de trains entre 19 h et 22 h

davantage de trains longs

davantage de trains à 2 niveaux 

Pour s’adapter à cette nouvelle organisation de la circulation des trains, les horaires du RER évoluent. 

Les nouveaux horaires offriront plus de trains après l’heure de pointe du soir, soit :

– dans le sens est-ouest, sur la branche Marne-la-Vallée Chessy : 4 trains supplémentaires entre 20h30 et 21h30, avec une fréquence de 12 trains par heure au lieu de 8

– dans le sens ouest-est : 4 trains supplémentaires entre 19h30 et 20h30, avec une fréquence de 18 trains par heure au lieu de 14.

De plus, les trains longs circuleront jusqu’à 22h00 au lieu de 21h (heure de passage à Châtelet) pour les branches Saint-Germain-en-Laye et Boissy.

Aux heures creuses, l’offre de transport est également modifiée sur la branche Marne-La-Vallée Chessy, afin de faciliter la régulation de l’ensemble de la ligne et ainsi permettre la remise à l’heure des trains en cas de perturbation et de retards importants :

– 1 train toutes les 4 min. sur le tronçon central (au lieu de 3 min 20), soit 15 trains par heure au lieu de 18,

– 9 trains par heure (soit un train toutes les 6 minutes en moyenne) pour les gares de Val-de-Fontenay, Noisy-le-Grand, Noisy-Champs et Torcy.

Enfin, pour répondre à la demande croissante de voyageurs vers Torcy, les trains « terminus Noisy-le-Grand » seront prolongés jusqu’à la gare de Torcy.

Grande Ceinture Ouest : aucun train entre Noisy le Roi et Saint-Germain Grande Ceinture jusqu’au 4 novembre

Rame-GCO.jpgLa circulation des trains est interrompue entre Noisy le Roi et Saint-Germain Grande Ceinture depuis le 1er octobre jusqu’au dimanche 4 novembre. Des problèmes de maintenance des rames à l’atelier de Levallois entraine l’interruption du trafic pendant plus d’un mois.
Des bus de substitution sont mis en place dans les deux sens de circulation entre Noisy le Roi et Saint-Germain Grande Ceinture, avec desserte des gares intermédiaires. Le temps de parcours est évidemment beaucoup plus long puisqu’il est rallongé de 45 minutes.
Horaires des bus de substitution, cliquez ici

Déjà très peu utilisée, voilà qui ne va pas améliorer la fréquentation de cette ligne inachevée. Espérons que son prolongement, d’abord au sud vers Saint-Cyr, puis plus tard vers Achères au nord verra vite le jour…

De nouvelles stations de métro et de tramway ouvriront avant fin 2012

D’ici la fin de l’année, d’importantes nouveautés dans les transports en commun franciliens vont voir le jour. Le STIF, géré par le conseil régional d’Ile-de-France, poursuit la modernisation et l’extension du réseau francilien.

Après le dézonage total des Passes Navigo le week-end mis en place depuis le 1er septembre, ce ne sont pas moins de 4 création ou prolongements de tramways et 2 prolongements de lignes de métro qui vont index.carte.0001.image.2_2010-06-15_11-44-52_252.gifvoir le jour avant décembre 2012 ou courant 2013.

Le tramway T3 va poursuivre son extension tout le long des portes de Paris. Reliant jusqu’à présent le pont du Garigliano dans le 15e à la Porte d’Ivry dans le 13e, il aura son terminus à la Porte de la Chapelle (18e) à partir de mi-décembre.

Le tramway T1, qui relie actuellement Saint-Denis (93) et Noisy le Sec prologementT1.jpeg(92), desservira à partir de novembre 10 stations supplémentaires situées sur les communes de l’Ile Saint-Denis, Villeneuve-la-Garenne, Gennevilliers et Asnières-sur-Seine (92). Il sera connecté au RER C et à l’autre branche de la ligne 13 du métro.

Le tramway T2, inauguré en 1997, relie prolongementT2.gifactuellement La Défense (92) à Porte de Versailles (15e). A partir de novembre 2012, 6 nouvelles stations permettront de desservir les communes de Courbevoie, la Garenne-Colombes, Colombes dans les Hauts-de-Seine et la commune de Bezons dans le Val d’Oise.

T5.gifEnfin, une toute nouvelle ligne de tramway, le T5, desservira 16 stations en 2013 entre Saint-Denis (93) et Garges-Sarcelles (95) via Pierrefitte. Ce sera le premier tramway sur pneus en Ile-de-France.

En ce qui concerne les lignes du métro, 2 seront prolongées dans les prochains mois.

carte-prolongement-web.jpgLa ligne 12 sera prolongée au nord de Paris. En décembre, une nouvelle station, dénommée Front Populaire, sera inaugurée entre Saint-Denis et Aubervilliers. 2 autres stations sont prévues à Aubervilliers dans les prochaines années.

La ligne 4 sera prolongée au sud de Paris et fera sa première incursion en m4-carte-phase1.jpgdehors de Paris en mars 2013 jusqu’à la mairie de Montrouge (92). Une extension future permettra de desservir Bagneux (92).

Crédits plan : RATP. Cliquez sur les images pour les agrandir.

A lire également sur notre blog :

Dézonage total du Passe Navigo le week-end à partir du 1er septembre

Dézonage total du Passe Navigo le week-end à partir du 1er septembre

pass-navigo.jpgA partir du samedi 1er septembre, le Passe Navigo sera « dézoné » tous les week-end du vendredi minuit au dimanche minuit. Concrètement, il sera désormais possible, quel que soit son abonnement, de voyager les week-end partout en Ile-de-France, sur tous les réseaux (RER, métro, Transilien, tramways, bus), sans supplément.

Cette mesure, très attendue par les Franciliens, devraient faciliter les déplacements en fin de semaine. Les détenteurs des cartes Imagine’R bénéficiaient déjà du dézonage le week-end, qui est donc élargi à tous les détenteurs d’un Passe Navigo.

Une autre mesure très attendue des usagers devrait voir le jour en toute fin d’année ou en janvier 2013 : le complément de parcours permettra à un voyageur de dépasser la limite de ses zones d’abonnement en ne payant que la partie supplémentaire et non tout le trajet.

Ces deux mesures concrètes, d’un coût total en année pleine de 37 millions d’euros, étaient une promesse de la majorité de gauche du conseil régional d’Ile-de-France.

Le nouveau matériel à 2 niveaux du RER A en campagne d’essai

La RATP vient de dévoiler le nouveau train du RER A, nom de code MI09. Il comporte de nombreuses innovations et devrait permettre d’améliorer dans quelques mois la situation difficile sur cette ligne.

mi09-web.jpgCe nouveau matériel à deux niveaux du RER A a été présenté le 8 février 2011 par Jean-Paul Huchon, président du STIF, et Pierre Mongin, président-directeur général de la RATP.

Il sera mis en service dès l’automne 2011. Il équipera progressivement la ligne jusqu’en 2014, à raison de deux rames par mois, pour remplacer les rames MI84, dont la capacité de transport est devenue insuffisante.

C’est le premier d’une tranche ferme de 60 unités, dont le marché s’élève à 917 M EUR. Le marché prévoit une tranche conditionnelle de 70 rames supplémentaires, qui permettra, à terme, de généraliser ce matériel sur l’ensemble de la ligne, avec le remplacement des matériels les plus anciens de la ligne A. La capacité d’accueil supplémentaire sera alors accrue de 30 %. Un financement pris en charge par la RATP à hauteur de 2/3 et par le STIF de 1/3.

Le MI09 contribuera à la désaturation de la ligne A, qui compte parmi les plus chargées du monde avec plus d’un million de voyageurs par jour.

Sa capacité de transport est très supérieure à celle du matériel qu’il remplace : 2600 voyageurs (dont 948 places assises) contre 1684 (dont 432 places assises) pour l’ancien.

Les plates-formes d’accès ont été retravaillées et l’intercirculation à bord des rames va permettre de fluidifier considérablement les échanges entre le quai et le train, d’améliorer les temps de stationnement et la régularité de la ligne et d’assurer une meilleure répartition des voyageurs à l’intérieur des rames.

Confort et services accrus

Le MI09 bénéficie notamment d’un intérieur repensé, avec un design coloré plus harmonieux, et d’un nouvel éclairage, qui créent des ambiances plus douces et plus sereines.

Un système d’information voyageur permet d’annoncer la prochaine gare, les destinations, les dessertes et des messages en cas de situations perturbées, grâce à des plans de lignes lumineux dynamiques sur les plates-formes ainsi que deux écrans LCD situés dans chaque compartiment supérieur et inférieur.

Avec la ventilation réfrigérée, il offre aux voyageurs un meilleur confort climatique, tout en étant moins énergivore que la climatisation classique.

Il peut accueillir aussi davantage de personnes à mobilité réduite, avec 34 places dédiées par rame et deux zones destinées aux utilisateurs de fauteuil roulant. Enfin, un système de vidéo-protection embarquée permet de visionner l’intérieur de la rame.

Source : RATP