Electrique et désolant Conseil Communautaire Saint-Germain Boucles de Seine

photoccseptembre2016Etrange atmosphère au Conseil Communautaire Saint-Germain Boucles de Seine du jeudi 22 septembre dernier avec tension et échanges aigres doux.

L’ordre du jour était pourtant tout à fait ordinaire, voire banal entre l’attribution des couloirs de piscine à Houilles ou la gestion de l’aire des gens du voyage à Montesson ! On peut d’ailleurs légitimement se poser la question du pourquoi de la réunion de 92 conseillers communautaires pour de tels sujets.

A remarquer de plus près les tensions qui s’y déroulent montrent en creux le non fonctionnement de cette nouvelle institution.

SaintgermainbouclesseineTout d’abord, premier accroc, le maire de Bezons (PCF) s’est abstenu sur la délibération de l’élaboration du pacte fiscal et financier. Il s’agissait pourtant d’un simple texte indiquant que le projet de territoire serait élaboré pour la fin d’année. Cela révèle toute la difficulté de constituer entre nos 20 maires de la Communauté d’agglomération un véritable projet de territoire. Malheureusement il y a fort à parier que le projet de territoire qui sera présenté sera le rassemblement des plus petits communs dénominateurs.

S’ensuit une intervention non programmée à l’ordre du jour du maire de Louveciennes demandant la solidarité pour ne pas accueillir de migrants de Calais sur le territoire de la commune comme le Préfet semble y étudier une possibilité. Belle unanimité de cette droite sur ce rejet, la solidarité c’est bien pour les autres bien sûr pas pour nos villes. Merci et bravo aux deux conseillers communautaires socialistes qui ont refusé de s’associer et ont rappelé l’appel des maires solidaires signés sur toute la France.

Autre dysfonctionnement l’attribution d’une subvention de 50.000 € à une association, qui peut tout à fait se justifier, sauf qu’elle a révélé que la demande n’était pas passée par les commissions constituées au sein de la communauté. Elle a reçu l’aval du bureau des 20 maires. C’est justement ce que nous reprochons : le bureau des maires est le seul décideur.

Incident plus grave sur un sujet au départ assez anodin, la désignation d’un titulaire et d’un suppléant au sein de la commission de suivi du site de la station d’épuration Seine Aval. Au départ trois candidats, un vice-président, un représentant de Saint-Germain-en-Laye, un représentant de Marly le Roi. Le maire de Saint-Germain rappelle que le site est en très grande partie sur le territoire de la commune et il lui semblerait logique d’avoir un représentant. Sur demande insistante alors du président, Pierre Fond, par ailleurs maire de Sartrouville, le représentant de Marly retire « spontanément » sa candidature. C’est alors que le candidat de Saint-Germain informe qu’il souhaiterait être titulaire et non suppléant en raison d’un éventuel risque de conflit d’intérêts que pourrait faire courir le vice-président proposé, en raison de sa profession et du milieu professionnel qu’il côtoie. Silence pesant dans la salle et dans l’exécutif. Le Président conteste cette remarque et maintien le choix proposé, le représentant de Saint-Germain retire alors sa candidature. De trois candidatures au départ, il n’en y a plus qu’une ! Le président en appelle à nouveau au représentant de Marly pour qu’il se représente et les deux sont enfin élus. Incident terminé? non ! Le député-maire de Chambourcy Les Républicains Pierre Morange réclame alors des excuses concernant les propos entendus. Devant le refus du candidat de Saint-Germain, il se lève accompagné de son adjointe et quittent tous les deux le Conseil Communautaire !! Chaude ambiance.

Autre dysfonctionnement, lors du passage d’une convention pour la gestion de l’aire d’accueil des gens du voyage de Montesson et des terrains familiaux, une question est alors posée par une élue de Saint-Germain- en-Laye (très en verve les élus de Saint-Germain !!). Une question, plutôt une interrogation, la gestion des terrains familiaux ne serait pas de la compétence de la Communauté ? Encore blanc et silence dans l’exécutif. Il faut dire que le rapporteur de cette question le Vice-président de la Commission Habitat et Logement n’est pas présent. Donc une seule absence et sur 92 conseillers personne ne sait répondre !! Admirable réponse du Président Pierre Fond, « nous allons voter comme ça, si cela n’est pas bon on changera demain matin et on repassera la délibération la prochaine fois… ». Tout à fait compétent et professionnel dans cette communauté !

Enfin concernant le Tourisme, cette fois, il s’agit bien d’une compétence de la Communauté d’agglomération, le Conseil, sur demande du maire de Maisons-Laffitte Jacques Myard, a fait voter le maintien distinct d’un office de tourisme dans sa ville. On n’a pas encore défini la politique communautaire du Tourisme, que déjà on va dans le sens contraire en maintenant un office distinct. Heureusement, ni Saint-Germain ni les villes du pays des Impressionnismes n’ont fait la même demande.

Terminons ce désolant Conseil Communautaire avec la palme de l’élégance à Jacques Myard, qui a déclaré aux élus de gauche qui posaient une question : « On s’en fout ! ». Manifestement, il devait encore se croire sur les bancs de l’assemblée lors des questions au gouvernement, où l’image de nos députés vociférant fait honte à notre pays.

Partager : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Publié par

PS Saint-Germain-en-Laye

Section du Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil-Marly

Une réflexion au sujet de « Electrique et désolant Conseil Communautaire Saint-Germain Boucles de Seine »

  1. 15 ans de retard dans la prise en compte de l’intercomunalité (loi Chevenement de 1999) et à la lecture du bref compte rendu du dernier conseil, quel comportement dilettante et grotesque du plus grand nombre des élus majoritaires !
    Incompétence sur toutes les lignes du syndicat des maires, raisonnant municipalité alors que l’enjeu est l’intercommunalité, et une intercommunalité aux portes de la métropole de Paris, voyez l’enjeu !
    Quand au dogmatisme (voire l’insulte, surtout envers la gente féminine) il n’est plus à démontrer de cette gouvernance là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>