Inquiétudes à Saint-Germain-en-Laye sur les compteurs « communicants » de type Gazpar et Linky

compteurMalgré l’opposition du groupe socialiste au Conseil Municipal de Saint-Germain-en-Laye, la majorité (LR) a accepté l’installation des premiers compteurs « communicants » dans notre ville. Ces compteurs (gaz, eau ou électricité) ont pour objectif de transférer automatiquement le détail des consommations des usagers aux opérateurs. Par cette décision, la majorité donne une autorisation implicite aux opérateurs et cautionne la poursuite de leurs démarches d’installation.

La première convention signée fin 2015 concerne les compteurs communicants et concentrateurs pour le réseau du gaz des bâtiments publics. Ne manqueront pas de suivre rapidement de similaires compteurs pour l’électricité, déjà en cours d’installation dans de nombreux départements, puis les compteurs d’eau. Pour ces derniers, les installeurs font déjà un fort lobbying auprès des copropriétés qui résistent encore du fait du coût à supporter par chaque propriétaire avec une facture annuelle exorbitante en raison des frais d’équipement, à laquelle seront ajoutés des frais de gestion récurrents (20€ annuels par compteur, chaque foyer pouvant en disposer d’un, deux ou plus : quantité liée au nombre d’arrivées des distributions eau chaude / eau froide), et par voie de conséquence une augmentation importante du prix du m³ déjà trop élevé. A partir de 2017 seront également concernés les compteurs dédiés au chauffage collectif. Saint-Germain-en-Laye ne sera pas épargnée.

Nous nous sommes opposés à cette décision car, outre ces frais élevés pour les habitants, ces différents compteurs « communicants » génèrent des ondes électromagnétiques classées « cancérogènes possibles » par l’Organisation mondiale de la Santé.

Dans la convention « gaz » signée par la ville, nous découvrons que l’opérateur prévoit au niveau national la mise en place de 11 millions de compteurs communicants auxquels sera associée une charge de 50€ par compteur puis 10€ annuel pour son fonctionnement et son entretien ; ces factures seront à la charge de chaque foyer. Pour l’électricité, il s’agit de 35 millions de compteurs à installer en 6 ans.

Par ailleurs, dans les conventions, il est précisé que les émissions électromagnétiques – par compteur ou concentrateur – sont inférieures aux normes techniques admises. SAUF QUE … il s’agit d’une accumulation avec celles qui nous entourent déjà, avec, par exemple les réseaux d’opérateurs de téléphonie et les réseaux associés (wifi, bluetooth, l’ensemble des appareils à télécommandes que nous utilisons tous les jours, les fours à micro-ondes, la liste peut être longue…).

Nous avons connaissance parmi nos proches de cas d’hypersensibilité aux ondes. De plus en plus de collectifs et d’associations démontrent la nocivité des ondes électromagnétiques engendrées par les équipements communicants – classées cancérogènes possibles par l’OMS et confirmée par l’étude Lerchl sur les effets des radiofréquences sur la promotion des tumeurs – alors que des solutions techniques innovantes et neutres du point de vue sanitaire existent ; c’est ce que le groupe socialiste a développé en conseil municipal du 12 novembre, en proposant de raccorder d’éventuels compteurs intelligents par fibre optique dont tous nos immeubles sont maintenant équipés ou par l’intermédiaire de câbles blindés encore à poser.

Dans certains pays la vigilance est de mise : il est ainsi appliqué un principe de précaution aux Etats-Unis où ces compteurs commencent à être démontés dans certains états, ou bien encore en Allemagne où des installations sont maintenant suspendues. En France, certaines municipalités se préoccupent de la qualité de vie et de la santé de leurs concitoyens et organisent un front du refus. Rejoignons-les !

Pour le groupe socialiste du Conseil Municipal, Pierre Camasses

Plus d’informations :

Saint-Macaire refuse en bloc les compteurs communicants (Le Courrier des Maires, 3/03/2016)

L’étude Lerchl sur les effets des radiofréquences sur la promotion des tumeurs (pdf, 281ko)

Partager : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Publié par

PS Saint-Germain-en-Laye

Section du Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil-Marly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>