La Fête des Loges a ouvert le 26 juin mais avec quelle sécurité et quel avenir ?

fetedeslogesDu 26 juin au 16 août 2015 se déroule la prochaine Fête des Loges ; celle-ci s’ouvre toutefois dans un climat de tension. En effet lors du conseil municipal du 25 mai dernier, à l’occasion du vote du règlement de la fête, le maire a solennellement fait part de la nouvelle position du préfet.

Désengagement de l’Etat ?

D’après la préfecture, l’affectation de policiers nationaux et de forces de l’ordre sur l’esplanade de la maison de la Légion d’honneur pendant la fête doit s’accompagner dorénavant d’une prise en charge des frais de l’Etat pour cette mise à disposition. Le préfet souhaite donc que la ville de Saint-Germain prenne en charge les frais de présence des forces de l’ordre qui sécurisent la fête des Loges estimant que le caractère d’intérêt public de la fête n’est pas établi.

Le mairie et les forains protestent

Le maire rejette cette nouvelle obligation venant encore fortement grever  les finances de la ville et le coût de la fête. Concernant le bilan économique de cette fête pour la ville, nous avons régulièrement interpellé le maire pour qu’il indique les chiffres et les flux constatés. Nous n’avons eu aucune communication année par année, si ce n’est une vague estimation de déficit de l’ordre de 100 à 150 000 € annuels.

Le comité des forains a attaqué la décision du préfet en saisissant le juge des référés, notamment sur le caractère d’intérêt général de la fête évitant ainsi le paiement par la ville des forces de l’ordre. Le juge vient de considérer qu’il n’y avait pas caractère d’urgence, que la fête pouvait ouvrir et que par conséquent le tribunal devra se prononcer plus tard sur le fond et en formation collégiale. Enfin pour sa part le maire annonce un rendez-vous avec le ministère de l’Intérieur et a fait inscrire au budget supplémentaire une somme de 60 000 € pour le renforcement de la sécurité avec une équipe de maitre-chien et la présence de trois caméras de surveillance pendant la fête.

Un soutien unanime de la fête ?

On sent un certain flottement dans l’équipe majoritaire d’Emmanuel Lamy. Si certains conseillers municipaux sont au côté du maire et des forains pour défendre la fête, on entend d’autres conseillers distiller des remarques désabusées : la fête des Loges est-elle la fête des Saint-germanois ? Le coût pour la ville n’est-il pas trop important ? La fête ne génère-t-elle pas des nuisances ? L’image véhiculée par la fête est-elle vraiment compatible avec l’image développée autour de Saint-Germain ?

Le stationnement des véhicules aux abords des Loges pose problème depuis des années. Les victimes d’accidents corporels, parfois graves, sont nombreuses. Comment réduire le risque de déplacement depuis un lieu de consommation importante d’alcool ? Bref, cette nouvelle contrainte imposée à la fête des Loges n’est-elle pas l’occasion de s’interroger sur son devenir ?

Notre position

La fête des Loges est une des plus anciennes fêtes foraines de France qui se tient chaque été depuis 1652 sur l’esplanade des Loges, une surface de huit hectares dans notre forêt, devant la maison d’éducation des Loges. Selon les estimations, la fête attire de l’ordre de deux millions de visiteurs et entre 160 et 200 attractions foraines.

Ce n’est pas une fête de la ville de Saint-Germain, mais une fête à Saint-Germain, ce n’est pas un parc d’attraction fermé avec un droit d’entrée payant, mais un accès libre comme des rues d’une ville, le caractère d’ordre public doit pouvoir être discuté et démontré. Cette fête, pour tous ceux qui s’y promènent, a su préserver le caractère familial et convivial d’une fête populaire. Certes, au plus tard de la nuit, parfois des incidents, rixes ou excès d’alcool, peuvent dénaturer l’état d’esprit général, d’où l’importance de la présence de forces de l’ordre efficaces.

Enfin le coût net pour la ville, actuellement indiqué à 150 000€, n’est pas exorbitant eu égard à la taille de l’évènement ; la ville participe par exemple bien plus pour le fonctionnement du théâtre Alexandre Dumas.

La fête des Loges fait partie de notre patrimoine

Cette fête est dans les gènes de notre ville depuis 363 ans.

C’est aussi la force de la ville de Saint-Germain d’avoir cette richesse de culture et de fêtes diverses, notre ville sait proposer à la fois des évènements populaires sportifs ou culturels (Foulée royale ou Estival) ou une programmation variée où chacun puise selon ses envies (La Clef ou Théâtre Alexandre Dumas).

Les événements culturels ou festifs, pour les petits comme pour les grands, sont importants dans la vie d’une ville : ce sont autant d’occasions d’épanouissement individuel, de bons moments partagés et de rencontres.Pascal-copie-1

Pascal Lévêque

Conseiller municipal

Partager : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Publié par

PS Saint-Germain-en-Laye

Section du Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil-Marly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>