Les 6 motions proposées au vote des adhérents du PS pour le Congrès de Reims

6 motions seront donc soumises au vote des adhérents du PS le 6 novembre prochain en vue du Congrès de Reims qui aura lieu du 14 au 16 novembre.

Ces textes sont téléchargeables (au format pdf) :
Motion A : Bertrand Delanoë
Motion B : Pôle écologique
Motion C : Benoit Hamon
Motion D : Martine Aubry
Motion E : Gérard Collomb
Motion F : Franck Pupunat

Plus de détails sur l’espace dédié au Congrès de Reims sur le site du PS.

A lire aussi :
Retrouvez les 21 contributions générales déposées en juillet

Partager : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Publié par

PS Saint-Germain-en-Laye

Section du Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil-Marly

Une réflexion au sujet de « Les 6 motions proposées au vote des adhérents du PS pour le Congrès de Reims »

  1. Petit rappel : le PS n’a pas gagné d’élection présidentielle depuis 20 ans !Et sur les 15 dernières élections en Europe où étaient engagés des sociaux-démocrates, 13 ont été perdues… Donc peu importe quelle motion arrivera en tête, si le projet résultant n’est ni ambitieux ni crédible, le PS échouera une nouvelle fois aux prochaines élections nationales ! Le problème commun aux projets des ténors Royal/Aubry/Delanoë, est qu’aucun n’a de solution pour s’attaquer de front au fléau n°1 qui ronge notre société depuis 25 ans : le chômage et la précarité de masse, dont découlent bon nombre d’autres problèmes : explosion des déficits sociaux, stagnation des salaires, baisse des retraites, consommation et croissance en berne, détérioration des rapports familiaux et humains en général, augmentation de la violence et délinquance (même si ce n’est pas la seule cause), etc…Tous misent sur le retour de la croissance, alors que depuis 30 ans (de mesures en sa faveur) elle n’a jamais dépassé les 3%/an, qu’il faut au minimum 3.6% pour créer de nombreux « vrais » emplois et que la France est en train d’entrer en récession ! Le seul projet qui tienne la route sur ce plan est celui de B. Hamon grâce au ralliement de Pierre Larrouturou et son concept de semaine de 4 jours à la carte qui est expérimentée depuis 14 ans dans 400 PME et dont la généralisation permettrait de créer au minimum 1.6 million d’emplois en CDI, sans 1 ct d’augmentation des impôts ni des charges des entreprises (étude ministère du travail/Insee/caisse des dépôts)…Le cercle vertueux attendu est : 1,6 million d’emplois stables créés => 1.6 million de familles retrouvant un réel pouvoir d’achat => + de consommation et de cotisations sociales=> + de croissance et – de déficits => encore moins de chômage et de précarité => rééquilibrage du rapport de force entre salariés/employeurs => augmentation des salaires et donc du pouvoir d’achat. Ce type de mesures radicales doit absolument figurer dans le projet final du PS, sans quoi la défaite nous guettera, encore et toujours.Nous ne sommes pas en concurrence les uns contre les autres mais tous ensemble contre une droite qui malgré la démonstration cuisante de l’échec de ses valeurs, reste toujours présente et dangereuse, usant et abusant d’une démagogie sans limite.Pour un Parti Socialiste de gouvernance !http://nouvellegauche.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>