Quand les droites Saint-Germanoises s’essuient les pieds sur les 2.163 électeurs de gauche de la municipale de mars 2014

carteintercoLe conseil municipal du 14 décembre aura été marqué par le sectarisme et le manque de respect démocratique de toutes les droites du conseil municipal.

Ce conseil avait à désigner les conseillers communautaires de la nouvelle communauté d’agglomération Saint-Germain Boucles de Seine. En effet, au premier janvier 2016, la communauté d’agglomération Seine et Forêts fusionne avec la Communauté des Boucles de la Seine (Sartrouville, Chatou, le Vésinet…), la communauté Maisons/Mesnil et Bezons soit 330.000 habitants. Les 12 conseillers communautaires actuels de Saint-Germain, élus en même temps que l’élection municipale, ne seront plus que 10 au premier janvier. Voilà pourquoi le conseil devait désigner parmi les 12 sortants, les 10 conseillers Saint-Germain Boucles de Seine.

Le juge de paix pour cette élection est le résultat de l’élection municipale de mars 2014. En appliquant la méthode électorale sur 10 conseillers, la répartition donne 8 conseillers pour la liste d’Emmanuel Lamy, 1 siège pour la liste d’Anne Gommier (divers droite) et 1 siège pour la liste de gauche menée par Pascal Lévêque.

C’est ainsi que le leader de la gauche, il y a quinze jours, a proposé au maire Emmanuel Lamy de faire la liste de 10 noms avec la place 9 pour Anne Gommier et la place 10 pour la gauche et de proposer, comme en décembre 2013, cette liste unique au conseil du 14 décembre. C’est républicain et surtout démocrate et respectueux du suffrage universel.

Après avoir fait lanterner Pascal Lévêque pendant 10 jours, le maire décline cette proposition et préfère que chacun propose des listes séparées au Conseil. C’est qu’entre temps il a fait ses calculs : avec la mécanique du nombre de sièges au conseil, sa liste aurait 9 sièges au lieu de 8 et la gauche serait privée de représentation.

De même, une proposition de liste conjointe des 2 minorités avec Anne Gommier a été rejetée par cette dernière (et pourtant avec 8 voix, les deux étaient élus !). A croire que les élus de gauche de notre commune sont des pestiférés !

C’est ainsi qu’Emmanuel Lamy a raflé lundi 9 sièges sur 10 (90% des sièges, alors que sa liste n’a obtenu que 54 % des électeurs) et Anne Gommier un siège et écarté de la communauté d’agglomération Pascal Lévêque. Bravo le respect de la démocratie ! Inutile de se perdre dans les arguties juridiques du maire, oui sur la forme ce qu’il a fait est légal, d’un point de vue démocratique c’est indigne, c’est un hold up électoral.

Alors que les interventions de Pascal Lévêque au sein de la communauté d’agglomération ont été unanimement saluées pour son concours aux travaux et à la réflexion, Emmanuel Lamy a fait élire un ses adjoints qui a pourtant déclaré dans ce même conseil (voir notre précédent article) que la communauté était « inutile » et ne servait à rien. Cherchez la logique !

Tout ceci sent la vieille politique, tous ces conseillers de droite n’ont certainement rien compris aux récent propos de Jean Pierre Raffarin qui déclarait qu’il fallait aller au-delà des clivages et savoir travailler ensemble pour nos concitoyens.

Nous reprenons la citation d’Albert Camus citée par Pascal Lévêque lors du dernier conseil communautaire du 15 décembre (vous trouverez ici son intervention en pdf, 43ko) « la démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité« .

A méditer, mais le maire de Saint-Germain en est-il capable ?

 

A lire également :

La déclaration de Pascal Lévêque lors du conseil communautaire du 15 décembre (43ko, pdf)

La nouvelle communauté Saint-Germain Boucles de Seine divise fortement la droite saint-germanoise !

Partager : facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Publié par

PS Saint-Germain-en-Laye

Section du Parti socialiste de Saint-Germain-en-Laye, Fourqueux, Mareil-Marly

4 réflexions au sujet de « Quand les droites Saint-Germanoises s’essuient les pieds sur les 2.163 électeurs de gauche de la municipale de mars 2014 »

  1. Quid de la légalité de ces nouveaux représentants?
    Les 12 anciens représentants avaient été élus directement (par l’ensemble des citoyens)….lors de l’élection municipale. Les 10 nouveaux le sont indirectement (via les élus) par le conseil municipal.

  2. je suis, comme Pascal Lévèque, un ancien élu communautaire de St Germain, Seine et forêts. Conseiller municipal de Marly le roi, j’ai subi son sort : avec la fusion de la Communauté d’agglomération au sein de la nouvelle communauté St Germain, Boucles de Seine, la représentation de la Commune de Marly au sein du nouveau Conseil Communautaire est passé de 6 à 5. Le seul élu communautaire de gauche (que j’étais) est passé à la trappe !
    Les lois de la République ont été respectées mais la Démocratie locale vient d’en prendre un coup !
    Les conseillers communautaires issus d’une opposition municipale, qu’elle soit de droite ou de gauche, ont l’énorme avantage de ne pas être ligotés par les approches, analyses et décisions du Bureau Communautaire formés de tous les maires de la Communauté. Comment imaginer que les accords négociés (entre les maires de droite et le maire de gauche, entre ceux des petites communes et ceux des grosses villes…) au sein de ce Bureau puissent être discutés, remis en cause par leurs propres adjoints, sans que cela ne génère des drames et quelques explications, ensuite, au sein des Bureaux municipaux ! Quels sont les téméraires qui s’y risqueraient ? Nos camarades socialistes, adjoints du maire communiste de Bezons comme les adjoints du maire de Marly devront accepter la loi du Bureau Communautaire.
    La vigilance et le contrôle de leurs décisions reposeront sur deux élus socialistes, l’un de Houilles et l’autre de Sartrouville et sur l’élu de droite de Bezons. Tristes perspectives alors que la Communauté va s’attaquer à des dossiers sensibles comme le traitement des déchets, l’eau, le développement économique du territoire et l’accord financier communautaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>